Aller au contenu principal
03 juil. 2019

Projet Langtang Népal 2020

En mai 2020, 41 élèves de 4 établissements de l'île s'envoleront pour le Népal afin d'escalader un sommet de 5000 mètres au Nord-Est de Katmandou en direction du Tibet.

 

Version texte de la vidéo :

Commentaire: En mai 2020, 41 élèves de 4 établissements de l'île s'envoleront pour le Népal afin d'escalader un sommet de 5000mètres au nord-est de katmandou en direction du Tibet. Un projet à la fois humanitaire, culturel et sportif porté par Thierry Renard, professeur d'éducation physique et sportive. Pour financer ce voyage, plusieurs actions étaient mise en place, de nombreux partenaires soutiennent également le projet tel que le Département.

 

Thierry RENARD - Responsable du projet LangTang: « On est venu ici parce que le rapport au milieu naturel est un lien avec le trek que l’on va faire puisque l'ascension effectivement il n'y aura pas d'escalade à proprement dit, c’est en terme de matériel, ca va être du trek mais en même temps tout le lien du sens de l'effort, la concentration, la solidarité, la sécurité, tout ça sont des liens que l'on peut faire, entre que ce soit du trek en groupe ou que ce soit dans une activité d’escalade peut être un peu plus pointue, un peu plus technique mais le lien est le même en terme de sécurité, d'effort et de respect des règles de sécurité. »

 

Commentaire: Le collège Antoine Soubou fera des dons de lunettes à la population népalaise car le projet appelle chaque groupe scolaire à intégrer une dimension humaine à ce voyage. Des jeunes qui mesurent la chance qu’ils ont d’effectuer une telle expédition.

 

Samuel - Elève au collège Antoine Soubou: « Je suis content d’y aller, j’ai une chance, enfin les gens me disent que j’ai une chance parce qu'il n’ y a pas beaucoup de personnes qui peuvent aller au Népal. »

 

Leïa - Elève au collège Antoine Soubou: « Ça représente beaucoup parce que c’est d’abord un projet humanitaire donc c'est pour aider les gens donc forcément ça me fait plaisir de faire plaisir aux gens, ça représente aussi beaucoup d'investigations, il faut beaucoup s'investir dedans, si on vient une fois sur deux aux ensachages ou autres actions pour préparer le projet bah ça sert à rien. On ne fait pas le projet pour partir, on le fait pour aider les autres et et pour s'aider soi-même parce qu'on peut découvrir des choses sur nous même en partant là bas, avec le manque de confort, on peut voir nos limites qu'on peut dépasser dans la difficulté des épreuves et des choses qu'on va pouvoir traverser. »

 

Mathis - Elève au collège Antoine Soubou: « C’est grâce à l'escalade qu'on se connaît et qu'on s'entend bien, ça nous prépare un peu physiquement. C’est une grande chance qu’on a, ça va être une aventure inoubliable dont on va se souvenir toute notre vie et ça va être trop bien. »

 

Commentaire: L’aboutissement d’un projet aux multiples facettes mise en place depuis trois ans.

 

Reportage: Sophie ROUGIER 

Département de La Réunion - 974TV Juillet 2019 

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo