Site du Conseil Général
     
 
 
Site culture du Conseil Général
 
 
 
 
 
 
Villa du Département

Iconothèque historique de l’océan Indien

 



 
Site du Département Réunion
Cliquez ici

 
 
 
 
 
 
 
     

 

 

Clain Gilbert Imprimer Envoyer
Clain Gilbert, Femme enroulée, 1990, sculpture en basatle, 78 x 70 x 35 cm
Femme enroulée,
1990, sculpture en basatle, 78 x 70 x 35 cm
Clain Gilbert, Gilbert Clain et ses visions, 2001, sculpture, basalte vert, 55 x 30 cm
Gilbert Clain et ses visions,

2001, sculpture, basalte vert, 55 x 30 cm
Clain Gilbert, Les amoureux, sculpture en basalte noir, 22 x 51 x 27 cm
Les amoureux,
sculpture en basalte noir, 22 x 51 x 27 cm
Clain Gilbert, Les jumelles, sculpture en basalte vert, 46 x 27 x 18 cm
Les jumelles,
sculpture en basalte vert, 46 x 27 x 18 cm
Clain Gilbert, Maternité, 1988, sculpture en bois de tamarin, 86 x 47 x 28 cm
Maternité,
1988, sculpture en bois de tamarin, 86 x 47 x 28 cm
Clain Gilbert, Pilon sculpté, sculpture en basalte noir, 36 x 30 x 28 cm
Pilon sculpté,

sculpture en basalte noir, 36 x 30 x 28 cm
Clain Gilbert, Sans titre, 1981, sculpture, 104 x 46 x 30 cm
Sans titre,
1981, sculpture, 104 x 46 x 30 cm
Clain Gilbert, Sans titre, 1990, sculpture pilon en basalte noir, 11 x 24 x 14 cm
Sans titre,
1990, sculpture pilon en basalte noir, 11 x 24 x 14 cm
Clain Gilbert, Sans titre, 1992, sculpture en bronze, 22 x 12 x 16 cm
Sans titre,
1992, sculpture en bronze, 22 x 12 x 16 cm
Clain Gilbert, Tet bef, 1995, sculpture en basalte vert, 36 x 25 x 28 cm
Tet bef,
1995, sculpture en basalte vert, 36 x 25 x 28 cm
Les jumeaux, 2000, sculpture en bois de tamarin, 55 x 150 cm
Les jumeaux, 2000,
sculpture en bois de tamarin, 55 x 150 cm

 

CLAIN Gilbert

 

Gilbert Clain est né en 1942 à La Réunion. Il a commencé à sculpter tardivement, à l’âge de 34 ans, après avoir travaillé successivement comme planteur de cannes à sucre, vendeur de bœufs, bazardier et tailleur de pierres. Après une expérience formatrice auprès des compagnons de France avec qui il travaille à la restauration des châteaux en 1978, il multiplie les expositions dans l’île, où le réseau institutionnel lui réserve une place de choix (Musée Léon Dierx, FRAC) au cours de la décennie 80 et 90. Gilbert Clain fait partie des rares artistes réunionnais à vivre de son travail. Il a réalisé de nombreuses commandes, pour les églises dans un premier temps, pour les collectivités locales ensuite. Ses œuvres font également partie des collections du FRAC Réunion, du Musée Léon Dierx, de la Ville de Saint-Pierre.

Gilbert Clain travaille des matériaux aussi divers que le bois (jacquier, margosier, tamarin…), le basalte (noir, gris, rouge, vert, bleu…) et le corail. Ses œuvres témoignent d’une étonnante richesse d’inspiration que les commentateurs ont reliés à son appartenance à une culture créole prenant ses sources en Afrique, en Chine, en Inde et en Europe. Chez Clain comme chez les naïfs, la création part d’une sensation ou d’un rêve, jamais d’un précepte. Sa démarche est essentiellement affective et émotionnelle et, même si son art traduit un profond attachement à la réalité qui se manifeste par la représentation minutieuse de détails, cette réalité se transforme en surréalité. Ses sujets, des personnages pour l’essentiel, des animaux quelques fois, sont traités avec une grande liberté quant à la représentation, le sculpteur se souciant peu de la vraisemblance : des figures tourmentées qui semblent résulter de perpétuels défis aux lois de l’équilibre et de l’anatomie, à la rudesse et à la résistance de la matière, à l’imagination… L’élasticité et la fantaisie de ses personnages « surnaturels », aux formes monstrueuses se sont amplifiées au fur et à mesure que l’artiste domptait le matériau.

 

Patricia  de Bollivier

Janvier 2011

 

 

Tous droits réservés – Toute reproduction même partielle interdite.

 
 
 
 
 
 
 
  Département de La Réunion - Président Cyrille MELCHIOR.

Mentions légales | Logos