Site du Conseil Général
     
 
 
Site culture du Conseil Général
 
 
 
 
 
 
Villa du Département

Iconothèque historique de l’océan Indien

 



 
Site du Département Réunion
Cliquez ici

 
 
 
 
 
 
 
     

 

 

Ressources pédagogiques : l'esclavage et son abolition Imprimer Envoyer

 

Esclavage a Bourbon UneL'esclavage à Bourbon

 

Cette nouvelle exposition retraçant l'histoire de l'esclavage à La Réunion s'adresse à tous les publics..

L'esclavage s'insinue progressivement aux Mascareignes à partir de la fin du XVIIe siècle. Les lettres patentes de 1723, plus connues sous le nom de Code noir, forment le cadre législatif en vigueur jusqu'en 1848. Les esclaves y sont définis comme des biens meubles. Les sources de la traite changent selon les époques. L'Inde a été concernée ponctuellement, comme la côte occidentale de l'Afrique, mais les sources essentielles ont été Madagascar et la côte orientale de l'Afrique. L'affranchissement est une libéralité du maître récompensant en général de bons services. Il est soumis à des conditions. L'affranchi doit pouvoir subvenir à ses besoins.

Une des réponses à l'oppression est la fuite ou marronnage. Une infra-société, "société du silence", voire un "royaume de l'intérieur", avec des rois et des reines » se seraient formés dans les montagnes intérieures.

Les maîtres posent sur les esclaves des perceptions différentes en fonction de leur origine de ces derniers. Les esclaves "créoles" (nés dans l'île) sont en général les plus appréciés.

La première abolition de l'esclavage (1794) échoue aux Mascareignes, devant la résistance des possédants. La traite est théoriquement prohibée en 1817, et effectivement en 1830. L'abolition, décrétée le 27 avril 1848, est prononcée officiellement le 20 décembre suivant à La Réunion par le commissaire de la République Sarda Garriga. Plus de 62 000 individus accèdent à la citoyenneté.

  

  • Description : 20 panneaux en dibon (200 x 80 cm), percés aux quatres coins et munis d'un rail pour fixation sur une cimaise.
  • Emplacement nécessaire : 20 m linéaires.
  • Valeur d’assurance : 2 000 euros

 

 icon L'esclavage à Bourbon : panneaux de l'exposition (20.81 MB)

 

 

Bourbon,Esclavage vignette 1 les archives de l’esclavage (1665-1848)

 

Concue en 1998 pour le 150e anniversaire de l'abolition, cette exposition présente l’esclavage à La Réunion, du peuplement de l’île jusqu’à l’abolition de 1848 autour de 4 thèmes : la traite, les conditions de vie, le marronnage et l’abolition de l’esclavage.

 

  • Description : 22 panneaux (60 x 120 cm) contrecollés sur PVC.
  • Emplacement nécessaire : 20 m linéaires.
  • Valeur d’assurance : 1 500 euros

 

icon Bourbon, les archives de l’esclavage : panneaux de l'exposition (5.53 MB)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les noms de la liberté. 1664-1848, de l’esclave au citoyen

 

L’exposition propose une lecture de l’histoire de l’esclavage autour de la question du nom des individus et du statut des personnes. Les registres d’affranchissements de 1832-1848, puis les « registres spéciaux » destinés en 1848 à donner des noms aux anciens esclaves libérés constituent le support majeur de l’exposition, avec l’iconographie classique de l’esclavage (Roussin, Potémont …) et l’apport des photographies de Constant Azéma (1867) sur les années qui suivent l’abolition de l’esclavage à La Réunion. alt

  • Description : 45 panneaux numérotés sur bâches recto simple fixés sur 15 présentoirs triptyques métalliques pliables autoporteurs formant un triangle à monter  (90 cm de large sur 2,20 m de haut)
  • Emplacement nécessaire : 80 m2.
  • Valeur d’assurance : 1 500 euros.

 

icon Les Noms de la liberté : dossier pédagogique (13.7 MB)

icon Les Noms de la liberté : panneaux de l'exposition (3.86 MB)

 

 

 

Traite, esclavage, affranchissement, marronnage à La Réunion

 

Pages de Dossier pedagogique esclavageDossier pédagogique établi par Albert Jauze, professeur relais de l’Académie de La Réunion auprès des Archives départementales. Il rassemble un corpus de vingt-cinq documents issus des fonds des Archives départementales. Les transcriptions qui forment la première partie de ce recueil sont accompagnées de la reproduction des documents originaux. La deuxième partie replace les documents dans leur contexte historique et la troisième offre des pistes d’exploitation pédagogique.

 

 

 


 
 

icon Traite, esclavage, affranchissement, marronnage : dossier pédagogique (15.95 MB)

 

 

L’habitation à La Réunion

 


Esclavage vignette 4Ce nouveau corpus rassemblé par Albert Jauze comprend la transcription de documents originaux des Archives départementales de La Réunion, accompagnés pour la plupart de leur reproduction numérique. Il présente des actes rédigés par les notaires de Bourbon aux xviiie et xixe siècles, du temps de l’esclavage. Ces officiers authentifient les accords, conventions, engagements et marchés entre les « habitants » (propriétaires fonciers à la tête des « habitations ») d'une part, et les commandeurs, économes ou régisseurs d'autre part. 

Au-delà de la sécheresse des formules juridiques, de l'aridité de l'écriture notariale, chacun de ces documents contribue à faire connaître les pratiques de l'époque. Cet ensemble documentaire se prête en particulier à une exploitation dans le cadre du programme d'histoire de la classe de quatrième, sur le thème de l'expansion européenne au xviiie siècle.

 

icon L’habitation à La Réunion : dossier pédagogique (30.36 MB)

 

 

Autres ressources

 

Réalisée par les équipements culturels du Département, une base de données consacrée à l’histoire de l’esclavage à La Réunion, intitulée Les indispensables, présente des archives, des documents iconographiques, des ouvrages et des objets, dont la version numérique peut ensuite être téléchargée en intégralité.

 

Le portail du Musée historique de Villèle consacré à la société de plantation, à l'histoire et à la mémoire de l'esclavage présente également de nombreuses ressources, issues pour certaines des Archives départementales, de même que le site de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage, qui propose notamment un dossier sur Napoléon et le rétablissement de l'esclavage.

 

 
 
 
 
 
 
 
  Département de La Réunion - Président Cyrille MELCHIOR.

Mentions légales | Logos