20 févr. 2017

1ère journée réunionnaise Santé et handicaps - 18 février 2017

L’accès à la santé pour tous est un enjeu de société qui mobilise nos instances depuis toujours. Mais l’accès à la santé pour les personnes en situation de handicap reste difficile et parfois non adapté à leur situation. Pour répondre à cette problématique, sous l’impulsion du comité de la « Charte Romain Jacob », des professionnels du secteur avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé ont organisé la 1ère journée réunionnaise « Santé et Handicaps ». 

 

Une première journée qui a permis des échanges fructueux entre les professionnels de santé et les personnes concernées ainsi que la construction de réponses adaptées pour améliorer l’accès à la santé aux personnes en situation de handicap.

 

Deux grands témoins étaient présents au cours de cette journée, le professeur Axel Khan médecin et docteur en sciences qui à dirigé l’Institut Cochin et président de la Fondation Internationale du Handicap. A ses côtés, Pascal Jacob, auteur de deux rapports ministériels en 2012 et 2013 « un parcours de soins sans rupture d’accompagnement » et « accès aux soins et à la santé des personnes handicapées. ». Il est aussi président de l’association Handidactique.

 

Une table ronde et plusieurs ateliers ont permis de mieux cerner les problématiques liées à la prise en charge des personnes en situation de handicap dans des contextes bien précis comme l’accès des personnes handicapées au service des urgences.

 

Le Département aux côtés des personnes vulnérables

 

L’accompagnement des personnes handicapées est une compétence obligatoire du  Département. Mais les élus de cette majorité et la Présidente de la collectivité veulent aller encore plus loin comme l’a expliqué Alain Armand, Conseiller Départemental présent lors de ces échanges. « A La Réunion 5 % de la population est concerné par une situation de handicap soit 43 338 personnes.

 

Parmi les actions que nous menons, nous souhaitons avant tout faciliter le maintien des personnes handicapées dans leur famille. Nous leur permettons également d’avoir accès à des activités de loisir avec le Pass Loisir. Nous nous attachons aussi à diversifier les modes d’accueil avec entre autre l’accueil familial qui concerne plus de 1 100 personnes. Il faut aussi insister sur l’information auprès de ces publics c’est pourquoi nous mettons en place chaque année, la Journée Départementale des Personnes Handicapées. Nous avons également mis en place une cellule départementale chargée de centraliser les informations préoccupantes.»

 

Une politique exemplaire menée par le Conseil Départemental

Après la signature le 14 décembre 2012 d’une convention avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP), le Conseil Départemental s’est engagé à atteindre au plus vite le taux d’emploi de 6 % de personnes handicapées. Ainsi un plan d’action a été mis en place pour la période 2013-2015. A ce jour, 262 agents sont recensés au sein de la collectivité, ce qui traduit un taux d’emploi de 6, 21 %.  Afin de poursuivre l’action du département, la Direction des Ressources Humaines et la mission emploi handicap travaillent sur un projet de re-conventionnement avec le FIPHFP pour la période 2017-2019.

 

+

S'inscrire à l’évènement