16 nov. 2020

Accompagnement financier destiné aux éleveurs : plan global de maîtrise sanitaire en filière bovine, volet Leucose - 2020

Les élevages doivent composer avec le contexte environnemental et climatique spécifique à La Réunion, milieu tropical, caractérisé par un climat humide propice au développement des insectes vecteurs de maladies, l’absence de période hivernale assainissante ou l’insuffisance d’aliments fourragers du fait de la pression foncière. Ces contraintes et handicaps, reconnus et compensés par l’Europe (aides compensatoires, POSEI, FEADER), ont des conséquences directes sur la santé des troupeaux. Le taux de mortalité des cheptels bovins réunionnais, supérieur à la moyenne nationale, et la présence de maladies responsables d’un affaiblissement des animaux supposent un travail renforcé de maîtrise des conditions sanitaires d’élevage.

C’est l’objectif du Plan Global de Maîtrise Sanitaire en élevage Bovin, qui se décline selon trois grands axes :

  • Axe 1 : limitation des surmortalités observées dans certains élevages, s’appuyant sur une analyse des causes et sur des actions collectives et individuelles très ciblées auprès de chacun des éleveurs concernés.
     
  • Axe 2 : lutte contre les insectes vecteurs responsables de la transmission de maladies telles que la leucose bovine ou les hémoparasitoses qui constituent une des principales menaces sanitaires affectant le cheptel réunionnais ;
     
  • Axe 3 : assainissement des élevages vis-à-vis de quatre maladies identifiées comme prioritaires au plan sociétal ou compte tenu de leur impact sur la santé des animaux. Ces maladies sont la rhinotrachéite infectieuse, la diarrhée virale bovine, la leucose et la paratuberculose.

 

Dans le cadre de ce 3ième axe du plan du Plan Global de Maîtrise Sanitaire en élevage Bovin, l’Etat et le Département ont mis en place un accompagnement financier des éleveurs bovins impactés par la leucose afin de les aides à assainir leurs troupeaux. Les dispositifs existants depuis le 3 juin 2020 sont les suivants :

  • Aide de 260 €/animal à la sortie d’un bovin positif à la leucose mise en place par la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt
     
  • Aide plafonnée de 1800 €/animal à l’introduction d’un animal de remplacement mise en place par le Département de La Réunion

 

 

Aide départementale pour le remplacement de bovins atteints de la LBE dans les élevages réunionnais

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Maîtrise Sanitaire des Elevages Bovins (PGMSEB), le Département, par décision n° CP-2020-DEC-131 du 15 juillet 2020, a mis en place une aide pour l’assainissement des élevages atteints de Leucose Enzootique Bovine (LBE) au sein des élevages réunionnais. Cette aide fondée sur le régime d’aide d’Etat n° SA.50388 (ancien 39618) est constituée pour le remplacement de bovins reproducteurs, laitiers et allaitants, officiellement dépistés positifs et régulièrement déclarés. Les animaux doivent être identifiés au sein de la Base de Donnée Nationale d’Identification bovine.

Bénéficiaires éligibles

Sont éligibles au présent dispositif les éleveurs répondant aux critères suivants :

  • Ayant un élevage détenant des bovins porteurs de LBE contraints par une mesure préfectorale d’assainissement au regard de sa prévalence « troupeau » au moment de la demande d’aide ou un élevage engagé par convention technique établie entre l’éleveur, la DAAF, le GDS et les coopératives, pour la préparation à l’assainissement de son cheptel sur une période maximale de 18 mois, afin de lui permettre de répondre aux dispositions de l’APDI en matière de prévalence du troupeau
  • Un animal de remplacement bénéficiant d’un statut sanitaire a minima indemne de LBE et de toutes autres pathologies relevant de la prophylaxie bovine obligatoire
  • Disposant d’un élevage de bovin régulièrement déclaré
  • Exploitation dont le siège social est basé à la Réunion
  • S’engageant à mettre en œuvre les recommandations prévus par l’APDI
  • Sollicitant officiellement la présente aide départementale

 

Montant de l’aide :

L’aide départementale pour le remplacement des bovins reproducteurs dépistés positifs à la LBE s’élève à 1 800 € maximum par animal. L’enveloppe globale allouée est de 2 millions d’euros sur 4 ans.

 

Période d’éligibilité :

La période d’éligibilité du dispositif est ouverte à compter du 3 juin 2020 et prend fin à l’expiration de la convention financière, soit au 30 juillet 2024 ou à épuisement des crédits alloués.

 

Enregistrement de la demande d’aide :

L’enregistrement de la demande d’aide se fait auprès :

  • De la Chambre d’Agriculture pour les éleveurs indépendants
  • Auprès de la SICA REVIA ou de la SICALAIT pour les éleveurs adhérents à une coopérative

Non adhérent à une coopérative

 Adhérent à la coopérative

 

CHAMBRE D’AGRICULTURE DE LA REUNION

24 rue de la Source BP 134

97463 SAINT DENIS Cédex

Contact tel : 0262 94 25 94

courriel : dg@reunion.chambagri.fr

 SICA REVIA

Centre d’élevage de Mon Caprice

97432 LA RAVINE DES CABRIS

Contact tel : 0262 38 64 44

courriel : secretariat.revia@orange.fr

 SICALAIT

41 rue Bory Saint Vincent

Bourg Murat PK 27

97418 PLAINE DES CAFRES

Contact tel : 0262 59 35 30

courriel : sicalait@sicalait.fr

 

       

 

Instruction de la demande :

Les dossiers de demande d’aide seront déposés, par la Chambre d’Agriculture pour les indépendants ou les coopératives pour leurs adhérents, pour instruction, auprès des services du Département.

DEPARTEMENT DE LA REUNION

DAEE-SDDA-CPFA

26, Avenue de la Victoire

97400 SAINT DENIS

Contact tel : 0262 90 35 24

Courriel : daee.sdda.cpfa@cg974.fr avec en objet la mention « PGMSB  2020_NomDuDemandeur_dossier ».