20 août 2019

Agripéi : Un modèle agricole ambitieux pour La Réunion

Imaginer un modèle agricole pour La Réunion de demain... L’enjeu est de taille lorsque l’on sait que nous serons 1 million d’habitants en 2037. Avec l’AGRIPéi, le Département de La Réunion a décidé de porter une réflexion sur les enjeux de l’agriculture Réunionnaise d’ici à 2030.

Avec la fin des quotas sucriers, La Réunion arrive à une période charnière de son activité agricole. La culture de la canne à sucre couvre en effet 58 % des 42 000 hectares exploités dans notre île. La phase de transition en terme de diversification a débuté depuis quelques années. Ainsi, le modèle agricole qui s’est développé a permis l’optimisation des systèmes productifs. Désormais, les filières animales (bovins, lait, porcs, volailles, lapins, caprins, ovins et œufs) couvrent presque une majorité des besoins locaux en produits frais. S’ajoutent à cela, d’autres productions comme l’horticulture, la vanille, le miel et -dans une moindre mesure-, le curcuma, le géranium et le café. Ce développement tient compte de la population en qualité et en quantité. C’est pour cela que le Conseil départemental a entrepris une réflexion de grande envergure, l’étude AGRIPéi, qui a débuté en 2018 avec un diagnostic approfondi de notre modèle agricole et l’évaluation des politiques publiques qui s’y rattachent. AGRIPéi doit répondre, entre autres, à cette ambition qui est de construire le modèle agricole de demain en s’appuyant sur les fondamentaux existants : des exploitations familiales créatrices d’emplois, qui assurent un revenu décent aux agriculteurs, qui nourrissent les Réunionnais (y compris par la restauration collective), qui préservent notre environnement et qui privilégient les circuits courts.

 

Construire une nouvelle vision en préservant nos traditions

La phase d’évaluation a pour objectif de construire une vision rénovée de l’agriculture Réunionnaise, de définir une politique de développement agricole à l’horizon 2030 et de préparer le futur Programme de Développement Rural de La Réunion (PDRR) 2021-2027. Une réflexion qui se construit avec l’en- semble des acteurs agricoles et institutionnels.

Il s’agit d’identifier une stratégie partagée par l’ensemble des acteurs, pour élaborer un plan d’actions d’ici à la fin 2019. Le Conseil départemental et ses partenaires se sont fixé les objectifs stratégiques pour répondre à cette finalité :

  • sécuriser et poursuivre le développement de l’économie agricole à travers la diversification des sources de revenu,
  • mettre en valeur les productions locales et conquérir de nouveaux marchés,
  • consolider le tissu social en valorisant les métiers de l’agriculture,
  • faire face au défi des évolutions environnementales et sanitaires et poursuivre la transition agro- écologique,
  • préserver et valoriser le potentiel agricole,
  • viser l’auto suffisance en faisant progresser les produits locaux de qualité.

« L’agriculture Réunionnaise de demain doit nécessairement répondre à cette triple exigence : la préservation de nos traditions et de notre environnement, la capacité à nourrir une population qui atteindra le million d’habitants à l’horizon 2050 et le rayonnement de nos produits au-delà de notre territoire », précise Cyrille Melchior, Président du Département de La Réunion.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement