Aller au contenu principal
20 octobre 2019 -

---> ATTENTION AUX ARNAQUES. De fausses pages sur Facebook utilisent le nom du Département de La Réunion et l'identité du Président Cyrille Melchior pour vous arnaquer             ---> Communiqué relatif au sentier de la cascade Biberon      ---> Inscrivez-vous vite aux visites guidées gratuites des Week-ends NatureS : consulter le programme !     ---> Le musée Léon Dierx sera fermé du 18 au 20 octobre       ---> Associations culturelles et sportives : demande de subvention en ligne pour 2019-2020            ---> Challenge des Créateurs d'entreprise 2019 : participez au concours !             ---> Appels à projets en cours : cliquez ici (ouverture d'une nouvelle page internet)            ---> Net Bourses, site internet pour les étudiants : faites votre demande d'aides départementales, jusqu'au 31 octobre 2019 (ouverture d'une nouvelle page internet)          ---> Les salles d'exposition de l'Artothèque sont fermées au public jusqu'au 4 novembre 2019 (inclus)

11 sept. 2017

Iconothèque historique de l'océan Indien IHOI

page d'accueil du site internet de l'Iconothèque page d'accueil du site internet de l'Iconothèque

Regarder le monde,
c’est toucher sa diversité…

 

MÉMOIRE DE L’OCÉAN INDIEN

Dispersée, fragile, méconnue, la mémoire iconographique de l’océan Indien révèle l’Histoire. À la croisée des routes et des peuples, dessins, aquarelles, peintures, gravures, photographies mettent en scène le kaléidoscope de l’humanité et de ses cultures. Préservée par les familles, les collectionneurs, les entreprises, les associations et les institutions, l’image offre une source historique irremplaçable là où l’écrit est muet et le souvenir perdu.

 

VALORISER, RASSEMBLER, OFFRIR

Avec l’Iconothèque, nous voulons:

  • valoriser durablement l’iconographie de l’océan Indien
     
  • offrir à tous des outils de connaissance, d’étude et de création
     
  • renouveler le rapport à la recherche, à l’art et à la culture privilégier une démarche scientifique exigeante
     
  • abolir les distances géographiques favoriser le meilleur accès à l’information
     
  • développer un large réseau d’échanges
     
  • rassembler autour d’une même plate-forme partenaires publics et privés, français et étrangers.

 

CONSTRUIRE ENSEMBLE

Légitimes gardiennes d’un patrimoine iconographique de plusieurs dizaines de milliers d’images, les institutions culturelles du Département de La Réunion lancent avec l’Iconothèque historique de l’océan Indien un chantier numérique d’avenir.
Construire ensemble l’Iconothèque avec tous ceux qui ont vocation à la faire grandir donnera à l’océan Indien toute sa part dans le mouvement mondial d’enrichissement de la connaissance.

 

Multimédia

 

 

Mise en réseau des patrimoines iconographiques de l’océan Indien avec le soutien de l’Union européenne (FEDER) dans le cadre du PO INTERREG V Océan-Indien et de l'Etat français.

 

 

Version texte de la vidéo sur l'Iconotouch :

L’Iconotouh, vous l’avez là devant vous présentée. C’est une table numérique, tactile, interactive, itinérante aussi. A la disposition du public. On met quoi à disposition ?

Des ressources iconographiques et pour cela on a dû développer une solution logicielle avec un centre de culture scientifique à Bordeaux Cap Sciences et une start-up Bein Lab pour créer une solution logicielle Open Source.

C’est vraiment une volonté de travailler sur des contenus, sur des besoins spécifiques, avec bien évidemment le souci de mettre ces contenus à la disposition des publics.

Le public le plus large d’une part et d’autre part le public scolaire.

 

Les objectifs sont assez simples, vous pouvez l’imaginer, c’est avant tout l’itinérance de l’outil. Vous voyez, nous allons vraiment aller à la rencontre de nos publics dans les établissements scolaires.

C’est ensuite encourager une nouvelle forme d’appropriation des images par de nouveaux usages numériques, parce que les jeunes sont en demande justement. Donc c’est pouvoir dialoguer autour de l’image, pouvoir interagir au niveau de l’image. Et puis à la fin c’est de désacraliser un peu aussi. Parce que les images, les photographies, les huiles sur toile, les peintures vous n’y avez pas forcément accès, pas forcément la possibilité de les toucher. Alors là, avec ce type d’outil c’est vraiment l’avantage. Vous pouvez toucher, interagir, télécharger ces images pour les retrouver chez vous ou faire des activités en classe avec votre enseignant.

 

Au départ, on voulait que cet outil soit accessible à des jeunes publics, qu’il puisse leur parler. Ces publics sont, eux-mêmes, des producteurs de contenus maintenant. C’est-à-dire qu’ils ont créé un atelier avec leur enseignant. C’est la preuve que ça marche, c’est la preuve qu’ils ont adopté ce nouvel outil numérique, cette nouvelle offre culturelle.

Ce public s’est élargi ensuite, on doit faire face à un flux de demandes avec des institutions comme les musées, les bibliothèques, les maisons de retraite. Là où l’on ne nous attendait pas maintenant on doit être force de propositions.

 

L’Iconotouch vous permet de vivre une expérience originale, conviviale, inédite. Ce n’est pas un projet figé dans le temps. Elle est accessible, elle est résolument tournée vers l’avenir, elle vit. Elle propose bientôt de nouveaux contenus immersifs.

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo