14 juil. 2021

Le Jardin de l’Etat accueille la cérémonie du 14 juillet 2021

C’est une nouvelle fois dans le magnifique Jardin de l’Etat que s’est déroulée ce mercredi 14 juillet, la cérémonie officielle de la fête nationale, un format réduit en raison de la crise sanitaire.

 

Cette édition 2021 était placée sous le sceau de l’engagement de la jeunesse et de la confiance en l’avenir. L’active et consciente jeunesse réunionnaise a ainsi été mise à l’honneur, celle qui relève les défis de sa génération et qui se fait exemple ; ces jeunes qui se sont engagés dans un parcours de service civique ou encore dans un séjour dédié au service national universel ; ces jeunes qui ont appris au contact de leurs pairs la solidarité, le devoir, l’action collective. Ils étaient présents aux côtés des forces vives qui se mobilisent au quotidien pour assurer la protection des citoyens. L’engagement de la société civile réunionnaise a également été représenté au travers du monde associatif et artistique.

« Nous devons alimenter l’espoir des plus jeunes d’entre nous, nous devons les aider à tirer le meilleur parti de leurs talents. Je ne saurai trouver de mots assez forts pour les encourager à poursuivre leurs combats, à les amplifier, à maintenir l’engagement qui est le leur pour faire société et, puisque la crise sanitaire est encore, malheureusement devant nous, à unir nos forces pour vaincre collectivement ce virus. Je veux aussi dire aux jeunes qu’au-delà de l’aide que nous leur accordons, ils doivent faire eux-mêmes preuve de motivation, de performance et d’exigence vis à vis d’eux. Nous sommes là pour les aider, les guider mais leur avenir dépend avant tout d’eux-mêmes et de leur volonté pour que les efforts de la puissance publique et les leurs soient couronnés de succès » a précisé le Préfet de la Réunion.

 

Pas de défilé militaire, une cérémonie restreinte au cours de laquelle plusieurs temps forts se sont succédés dont l’honneur et le salut au drapeau, un défilé aérien, une remise de décorations dont la médaille nationale de la reconnaissance aux victimes du terrorisme à Jérémy Grondin, une remise de diplômes aux volontaires du Service National Universel, suivis d’un slam sur l’engagement de la jeunesse par Lukas Maillot, lauréat du concours de slam et de danses urbaines organisé par le Département, d’une mise en scène chorégraphique de Didier Boutiana « Kanyar », histoire  d’un homme attiré par une parole, une foi et qui s’en retrouve grisé prêt à tordre le monde à son image, puis, la clôture de la réception républicaine par la Marseillaise interprétée par le duo artistique guitare et voix « KarHa », Karine Ferrère et Harry Emma.

« Aujourd’hui nous fêtons avant tout les valeurs de la République, Liberté, Egalité, Fraternité, des valeurs que nous devons plus que jamais porter parce que nous sommes toujours en situation de crise sanitaire. Une crise sanitaire qui, comme l’année dernière, oblige l’Etat ainsi que les forces armées à revoir le dispositif des festivités. Le Département est un partenaire et met à disposition le Jardin de l’Etat dont l’agencement permet d’organiser une cérémonie adaptée aux contraintes sanitaires. J’ai bien noté dans le discours de Monsieur le Préfet des messages forts en direction de la jeunesse, cette jeunesse réunionnaise conquérante, l’avenir de notre pays, qui mérite d’être encouragée mais aussi en direction du monde culturel, à nos artistes réunionnais qui souffrent de la crise sanitaire. Deux publics accompagnés et soutenus par le Département» a déclaré Cyrille MELCHIOR, le Président du Conseil départemental.

Vous aimerez aussi...

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions