25 févr. 2019

Journée internationale du handicap à Saint-André : une journée pour informer et témoigner - 2019

Le  Service Soutien à la Vie Quotidienne de la Direction de l'Autonomie du Conseil Départemental était présent à la manifestation pour accueillir et informer
Le Service Soutien à la Vie Quotidienne de la Direction de l'Autonomie du Conseil Départemental était présent à la manifestation pour accueillir et informer
L'association DYS SEMBLABLE vise à mieux faire connaitre les troubles du langage et mieux gérér les troubles cognitifs L'association DYS SEMBLABLE vise à mieux faire connaitre les troubles du langage et mieux gérér les troubles cognitifs
Jean Marie VIRAPOULLÉ au micro, 1er Vice-Président du Département, Jean René COMTOIS, délégué au Handicap à la mairie de Saint-André, Marc LECARDEZ. Directeur des sites du GHER, et Ludovic BARBE, directeur ajoint du lycée Jean Perrin, à la tribune pour les discours Jean Marie VIRAPOULLÉ au micro, 1er Vice-Président du Département, Jean René COMTOIS, délégué au Handicap à la mairie de Saint-André, Marc LECARDEZ. Directeur des sites du GHER, et Ludovic BARBE, directeur ajoint du lycée Jean Perrin, à la tribune pour les discours
La classe de 1ère année "Bac Pro Commercial " du lycée Jean Perrin, à l'origine de la manifestation La classe de 1ère année "Bac Pro Commercial " du lycée Jean Perrin, à l'origine de la manifestation
La Fondation Père Favron a informé le public de jeunes et moins jeunes, sur leur domaine d'intervention La Fondation Père Favron a informé le public de jeunes et moins jeunes, sur leur domaine d'intervention

Afin de favoriser l’intégration et l’accès à la vie économique, sociale et politique des personnes en situation de handicap, une Journée Internationale des Personnes Handicapées a été proclamée, en 1992, par les Nations Unies, à la date du 3 décembre. Une journée qui en impulse d’autres puisque ce lundi 25 février, plusieurs partenaires se sont retrouvés au complexe sportif Sarda Garriga à Saint-André.

Objectif : informer et accompagner les personnes handicapées dans leur parcours de soins, de dépistage et de prise en charge.

 

Les personnes en situation de handicap font souvent face à un parcours administratif et social compliqué. Pour remédier à cela et pour permettre une information complète en direction de ce public, le Conseil départemental, le lycée Jean Perrin et le CCAS de Saint-André entre autres ont organisé une journée d’information. Plusieurs thèmes ont été retenus dont la santé, les différents handicaps et les modalités d’accompagnement.
 

Une journée placée sous le thème « Sport et culture » qui a permis de valoriser les qualités des personnes en situation de handicap. Le programme était en effet très riche avec la présentation d’animations et de spectacles artistiques et culturels, des initiations et des démonstrations de sports adaptés… Parallèlement à cela, les personnes présentes ont pu écouter des témoignages d’adolescents ou encore d’adultes encadrants. Une table ronde était aussi organisée autour des thématiques comme l’école inclusive, l’autisme, la formation et l’insertion des jeunes handicapés.

L’accompagnement des personnes en situation de handicap reste une priorité et une obligation pour le Conseil départemental. C’est pour cela que Jean-Marie Virapoullé, 1er vice-Président de la collectivité était présent pour rappeler les différents dispositifs qui ont été mis en place comme le Pass Loisir, le Pass Transport ou encore la Carte Mobilité Inclusion. La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) financée par le Département était également présente.

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

Placer le handicap au cœur des échanges et des témoignages, c’est l’action menée par les professionnels sur ce complexe sportif à Saint-André.

Pendant toute une journée, les accompagnants et les personnes en situation de handicap ont pu s’informer sur les différents dispositifs de prise en charge, comme, ici au Département, avec le Pass Transport et le Pass loisirs.

 

Gaëlle CLAIN Agent à la Direction de l’autonomie au Département

« C’est un dispositif d’aide pour les personnes porteuses de handicap. Ça leur permet de sortir de chez elles, pour faire des activités sportives, culturelles et de loisir ».

 

Elodie TONRU Agent à la Direction de l’autonomie au Département

« La carte mobilité inclusion c’est un tout nouveau dispositif du Département. C’est arrivé au Département depuis Juillet 2017. C’est une carte qui remplacera au fur et à mesure les cartes de stationnement, les cartes d’invalidité et cartes de priorité. »

 

Chef de file de l’action sociale, le Département a pour mission d’aider et d’accompagner les personnes porteuses de handicap. La Maison Départementale des Personnes Handicapées de La Réunion est un outil au cœur de ces missions.

 

Christine CAMATCHY Travailleur social à la MDPH

« Nous, on est là pour évaluer la situation globale de la personne en situation handicap et mettre en place les moyens de compensation nécessaires au domicile, à l’école ou dans leur lieu de vie en général. »

 

L’école est également un lieu d’inclusion pour les personnes handicapées grâce au dispositif ULIS : Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire. Des lycéens ont participé à cette journée. Eux aussi, sensibilisés au monde du handicap.

 

Céline PARVEDY Professeur spécialisée en SEGPA

« Vous avez la chance de partir à l’école tout seul. Garder ça dans la tête. Je suis autonome, il faut que je prenne mon avenir en main. Puisque l’école est là pour vous aider.

Nous, j’espère qu’un jour, on trouvera une école qui acceptera d’aider Alexandre. Profitez de la chance que vous avez, d’être scolarisé et de mener un projet à bien. »

 

A La Réunion, 47 400 personnes sont reconnues comme porteuses de handicap, soit 6% de la population.

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire