Aller au contenu principal
20 août 2017

La lutte contre l’illettrisme

Une femme lit un livre pour une enfant Une femme lit un livre pour une enfant

Le Département mène de longue date des actions de prévention et de dépistage dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme. À ce titre, il a été signataire de la Charte de Partenariat, de Prévention et de Lutte Contre l’Illettrisme 2010-2015.

En matière de prévention et de dépistage, plusieurs actions sont menées par la collectivité :

 

Concernant la petite enfance :

  • Les centres PMI Protection Maternelle et Infantile réalisent chaque année des bilans de santé en école maternelle. En moyenne, ce sont 11 000 enfants de 3 à 4 ans qui bénéficient d’examen permettant de déceler les troubles du langage, visuel et auditif. Les enfants présentant des troubles du langage ou sensoriels sont orientés vers les médecins spécialisés. En 2017, 14 % des enfants étaient concernés par des troubles du langage et 27 % des enfants scolarisés présentaient des troubles de l’apprentissage,
     
  • Les centres PMI participent depuis 2010 à l’opération « Premières pages » en vue de la sensibilisation à la lecture dès le plus jeune âge. Ainsi, les PMI comme les bibliothèques départementales, remettent un livre à chaque enfant dès leur première année accompagné d’un courrier aux parents (soit environ 14 000 familles concernées par an),
     
  • Les services sociaux de la Collectivité mènent des actions individuelles et collectives auprès des familles afin d’accompagner les enfants dans leur scolarité et les parents dans leur rôle en matière d’éducation et de suivi de la scolarité de leur enfant.

 

Concernant les jeunes et les adultes :

Des actions de réapprentissage des savoirs fondamentaux sont organisées pour les jeunes pris en charge par les Académies des Dalons.

Une action d’identification des situations d’illettrisme est menée auprès des allocataires du RSA. Ainsi près de 70 000 tests ont été réalisés et ont permis de constater que 17,6 % des bénéficiaires du RSA sont confrontés à l’illettrisme et 37,4 % ont besoin d’une action de remise à niveau des savoirs de base.

Par ailleurs, dans le cadre du Pacte de Solidarité Territorial, plusieurs conventions signées avec les communes prévoient des actions qui concourent à la lutte contre l’illettrisme, il s’agit notamment d’actions :

  • d’accompagnement dans la parentalité pour les parents d’enfants et d’adolescents,
  • de soutien et d’accompagnement des familles,
  • de prévention spécialisée en faveurs des jeunes et des familles.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo