08 janv. 2018

Musée Léon Dierx (musée de France), patrimoine départemental

façade du musée léon dierx avec une sculpture devant façade du musée léon dierx avec une sculpture devant

logo musées de France

Créé en 1911 par deux intellectuels créoles, Marius et Ary Leblond, le Musée Léon Dierx, premier musée colonial, se distingue dès l’origine par la qualité de l’exceptionnelle collection d’oeuvres modernes.

Cet ancien évéché, transformé en Musée, reçoit gracieusement en 1947 une collection d’oeuvres modernes, don de Lucien Vollard, frère d’Ambroise, célèbre marchand de tableaux d’origine réunionnaise.

 

Revendiqué dès la deuxième moitié du XIXe siècle, le musée Léon Dierx fait partie du paysage patrimonial public réunionnais depuis 1911 et accueille aujourd’hui entre 20 000 et 25 000 visiteurs chaque année. Deuxième musée créé dans l’île après le muséum d’histoire naturelle en 1855, il a abrité des collections historiques et artistiques jusqu’en 1947. Après cette date, il s’est orienté résolument vers les Beaux-Arts.

Comme tout musée public français contrôlé, le musée Léon Dierx dépend d’une collectivité territoriale qui se trouve, dans ce cas précis, être le Conseil général de La Réunion. En effet, l’évolution du musée a suivi de très près les modifications statutaires de l’île de 1946. De musée colonial, il est devenu musée départemental et a rejoint les autres établissements patrimoniaux (archives et bibliothèque) hérités de la colonie par la collectivité lors de la départementalisation des anciennes colonies françaises (Guyane, Martinique, Guadeloupe et Réunion).

Les fondateurs du musée, Marius et Ary Leblond, soutenus par le célèbre poète Léon Dierx, ne sont pas des inconnus dans le monde des Arts et des Sciences de la première moitié du xxe siècle. Écrivains talentueux (ils obtiennent le prix Goncourt en 1909 pour leur roman En France), ils participent à l’empire colonial français et occupent des postes d’importance (Marius siège à l’Académie des sciences d’outre-mer, alors qu’Ary est le conservateur du musée de la France d’outre-mer de 1935 à 1950).

Entre 1910 et 1947, ils seront les principaux instigateurs de l’entrée des œuvres d’art au musée.

Les collections présentent, pour une part, un large panorama de la création plastique occidentale et locale de la seconde moitié du xixe siècle jusqu’aux années 1930.

L’autre partie est consacrée à un fonds artistique contemporain important interrogeant l’objet constitutif du musée et participant au questionnement fondamental sur l’identité.

 

     

Le fameux don , fort des cent cinquante-sept œuvres qui ont intégré les collections permanentes, a radicalement transformé la destinée du musée Léon-Dierx. Important numériquement, il a imposé la réorganisation des espaces d’exposition au profit essentiel des collections artistiques. Imposant artistiquement, il comporte non moins de soixante-trois artistes, tous alors reconnus ou consacrés, comme Picasso, Renoir, Gauguin, Rouault, Caillebotte, Denis, Morisot, Chagall… Appuyé politiquement, il est d’abord inauguré à Paris par le président de la République en compagnie du ministre des Colonies, puis à La Réunion par le premier préfet du nouveau département.

Les collections

Le fonds initial: un musée d'art et d'histoire

 

Deux thématiques principales : l’art européen occidental, avec des œuvres montrant les avancées les plus importantes de la peinture au XIXe siècle, et l’histoire de La Réunion. Un bouquet de fleur de Vlaminck, un paysage de Valtat, des dessins de Maximilien Luce côtoient des objets d’art évoquant la vie quotidienne de l’élite créole, des souvenirs historiques, des portraits de notables de la colonie, des œuvres d’art d’artistes réunionnais du XIXe siècle comme Adolphe Le Roy, Louis Antoine Roussin ou les Grimaud. Une sculpture de Bourdelle, un buste de Carpeaux, s’offrent à la vue à côté des moulages des cathédrales gothiques françaises.

 

 

Après des débuts prometteurs, la politique d’enrichissement des collections est poursuivie avec intensité dans les années 1913-114 puis se fait moins importante. A noter cependant l’entrée en 1913 d’un fonds important de gravure et lithographies inspirées du roman « Paul et Virginie » et la donation le Coat de Kervéguen en 1922 : elle vient enrichir le musée d’œuvres d’Adèle Ferrand, peintre de la génération romantique, venue s’installer dans l’île à la fin des années 1840 et morte à Saint-Pierre en 1848.

   

caillebotte-gustave

 

 

MORISOT Berthe (1841-1895) « Jeune fille au divan » Don: VOLLARD Lucien

1947, la donation Vollard : un musée tourné vers l’art moderne

 

En 1947, Lucien Vollard donne au musée 157 œuvres d’art provenant de la collection de son frère, Ambroise Vollard, le célèbre marchand de tableau parisien né à La Réunion en 1866. Marius et Ary Leblond ont participé à la sélection des tableaux, sculptures et surtout estampes, représentant 63 artistes d’avant-garde défendus par le marchand. Ils arrivent à La Réunion au mois d’août 1947. Gustave Caillebotte, Paul Cézanne, Paul Gauguin, Auguste Renoir, Odilon Redon, Pablo Picasso, Maurice Denis, Georges Rouault, Raoul Dufy, Emile Bernard, sont dorénavant exposés au musée Léon-Dierx qui devient ainsi une référence incontournable parmi les musées évoquant l’histoire de l’art moderne occidental. Le musée s’est attaché depuis à enrichir ce fonds d’art moderne.

 

   

MARVAL Jaqueline (1866 – 1932) « Les Cigales » Don: VOLLARD Lucien

       

 

Une collection d’art contemporain inédite

 

Durant les années 1990, le Musée Léon-Dierx a constitué une remarquable collection d’art contemporain en faisant appel à des artistes tel que Ange Leccia, Chen Zen, Jean Le Gac, Yan-Pei Ming, Peter Knapp etc. Des pièces d’artistes réunionnais contemporains ont également été achetées. Les œuvres, les installations ou les vidéos de ces artistes exposées en alternance forment un ensemble représentatif remarquable de l’art de la fin du XXe siècle.

 

 

   

LAPRADE Pierre (1875-1931) Femme et enfant au bord d'un lac  Don: VOLLARD Lucien

 

 

Aujourd’hui, le musée Léon-Dierx contribue au développement du patrimoine réunionnais et participe à l’effort de démocratisation de l’accès à la culture.

 

 

Outils d'aide à la visite

Le musée a élaboré des outils mis à disposition des publics afin de préparer les visites ou de les réaliser sur place en privilégiant une interactivité avec les oeuvres

Visiter le musée

Le musée se parcourt librement. Quatre types de visites commentées peuvent être programmées en prenant rendez-vous auprès du service des publics:

 

  • Ma première fois au musée: visite découverte
  • La face cachée du musée: les réserves
  • Portraits et paysages dans les collections du musée
  • Visite commentée de l'exposition temporaire en cours

 

Des outils pédagogiques ludiques sont à disposition du jeune public à l'accueil du musée afin que les enfants puissent découvrir les collections en s'amusant:

 

  • Des jeux de détails de tableaux
  • Des chasses aux trésors
  • Des parcours questionnaires ludiques
  • Des coloriages à réaliser sur place

Visites scolaires

L'accueil et les visites des groupes scolaires sont gratuits pour les élèves comme pour les accompagnateurs.

Les enseignants peuvent découvrir les collections avec leurs élèves librement. Il est toutefois recommandé de préparer les visites en utilisant les fiches documentaires en ligne sur le présent site Internet et en participant aux pré-visites qui se déroule au musée tous les premiers mercredis du mois à 14h ou 15h45.

Le service éducatif propose aussi des parcours commentés sur réservation. La réservation est obligatoire pour toutes visites du mardi au vendredi de 9h30 à 17h.

Les enseignant souhaitant mener des projets plus approfondis avec l'institution muséale peuvent également s'adresser au service éducatif. De la documentation sur les collections, l'histoire et l'architecture du musée est disponible sur demande.

Des outils pédagogiques sont mis à disposition des enseignants à l'accueil du musée.

Dans le cadre des expositions temporaires, un dossier documentaire est réalisé et téléchargeable sur le site Internet du conseil général.

Pour plus de renseignements: musee.dierx@cg974.fr

 

Centre de documentation

 biblio-mld

 Le Musée Léon Dierx possède une documenataion spécialisée sur les artistes présentés dans ses collections et sur l'histoire de l'art en général. Il dispose de catalogues, de monographies, d'essais, articles consultables sur place exclusivement sur rendez-vous.

 

Prendre contact au 0262 20 24 82

Horaires: 9h à 12h et de 14h à 15h30 du lundi au vendredi

Emailmusee.dierx@cg974.fr

 

 

Accès direct au site internet du Musée Léon Dierx (ouvre une nouvelle page internet)

 

EN PRATIQUE

Musée Léon Dierx
28, rue de Paris
97400 Saint-Denis
Visiteurs à mobilité réduite : l’accès se fait par le 21 bis rue Sainte-Marie
 

Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 17h30, y compris les jours fériés sauf le 1er mai

Tarif normal : 2 €
Tarif réduit : 1 €
(3ème âge – Groupe de 10 personnes sur réservation)
Gratuité pour : Jeune Public (-18 ans), groupe scolaires, étudiants, bénéficiaires de la CMU, personnes
handicapées, membres d’organisation nationale ou internationale oeuvrant dans le domaine des musées ICOM, OCIM, UNESCO, association des personnes en formation, PASS Loisirs,presse, autres…
Gratuit le premier dimanche de chaque mois

Téléphone : 02 62 20 24 82
Fax : 02 62 21 82 87
E-mail : musee.dierx@cg974.fr 

Page Facebook : Musée Léon Dierx - officiel

logo musées de France

Vous aimerez aussi...

Concertation Citoyenne pour élaborer le plan de Transition Écologique et Solidaire

Concertation Citoyenne du 16 octobre au 16 novembre