24 mars 2020

Le Pacte de Solidarité et d'urgence sociale : les mesures pour répondre à la situation d’urgence sociale dévoilées - 2020

Le Président et le vice-Président coordination de l'action sociale du Département, dans l’hémicycle pour le point presse Le Président et le vice-Président coordination de l'action sociale du Département, dans l’hémicycle pour le point presse
le Président du Département au cours du point presse le Président du Département au cours du point presse

INFO + : les informations de cette page ont été mises à jour le 27 mars 2020 avec la Commission Permanente du Conseil Départemental : Un budget de 41,5 M€ est mobilisé par la Collectivité départementale (ouverture dans une autre page)

----------------------------

Ce mardi 24 mars, le Président du Conseil départemental, accompagné du premier Vice-président en charge du social, a annoncé lors d’un point presse la mise en place d’un Pacte de solidarité sanitaire évalué à 30 M€ pour venir en aide particulièrement aux publics les plus fragiles, aux professionnels qui les accompagnent, aux personnes en insertion, jeunes entreprises soutenues par la Collectivité, et aux agriculteurs.

version texte accessible de ce document pdf en cliquant ici (ouverture dans une autre page)

Voir le reportage vidéo d'actualité (accès direct sur cette page ici)

 

Comme l’a indiqué le Président du Département, « la continuité des services est assurée et près de 800 situations d’urgence ont ainsi été prises en charge. La santé et la sécurité des Réunionnais n’ont pas de prix. Notre territoire est en état d’urgence sanitaire. Aussi, avec les différents acteurs, nous avons décidé de la mise en œuvre de mesures pour apporter rapidement des réponses adaptées à chacun de nos publics ».

Le Pacte de solidarité sanitaire est déployé sur tout le territoire et s’articule de la manière suivante :

  • Plus de 18 M€ pour les personnes âgées et / ou en situation de handicap. Cette somme permettra de garantir une sécurité alimentaire et la lutte contre l’isolement, de renforcer les moyens des CCAS et des associations et d’augmenter le volume d’heures et/ou d’intervention des professionnels ;
     
  • 5 M€ pour la famille et l’enfance pour permettre aux assistants familiaux de palier les surcoûts de dépenses alimentaires et de bien-être des enfants confiés ou encore pour renforcer les conditions d’hygiène et de sécurité dans les autres structures d’hébergement de la protection de l’enfance. Les parents, dont s’occupent la Collectivité, ne sont pas oubliés puisqu’une aide exceptionnelle leur sera attribuée pour l’acquisition de matériels éducatif, scolaire et culturel.
     
  • Plus de 1,6 M€ pour l’insertion afin de garantir le paiement des salaires des emplois des PEC et CDDI et la survie des jeunes entreprises (créées depuis moins d’un an) soutenues par le Département.

Le pacte prévoit également l’acquisition de 1,5 million de masques, de gel et de gants pour les enfants dont il a la charge et les acteurs de terrain.

A travers le portage de paniers de fruits et légumes frais (estimés à près de 12000 par semaine) aux personnes isolées, les agriculteurs bénéficient ainsi d’une aide de près de 2 M€ pour les aider à écouler leur production.

« Nous ne sommes qu’au début du confinement. Ce pacte est évolutif et s’adaptera en fonction de l’avancement de la situation qui est hors du commun. Je saisis cette occasion pour lancer un appel à la responsabilité de chacun d’entre nous dans le respect des règles de confinement et des gestes barrières. C’est ensemble, unis, solidaires et exemplaires, que nous parviendrons à traverser cette épreuve, pour préserver nos proches et tous ceux que nous aimons, face à cette terrible pandémie », a déclaré le Président du Département.

-------------------------------

 

INFO + : les informations de cette page ont été mises à jour le 27 mars 2020 avec la Commission Permanente du Conseil Départemental : Un budget de 41,5 M€ est mobilisé par la Collectivité départementale (ouverture dans une autre page)

 

 

 

Le reportage vidéo :

 

Version texte de la vidéo :

La crise sanitaire due au COVID 19 impacte fortement notre territoire. Pour faire face à l'état d'urgence sanitaire, social et économique, le Département de La Réunion se

mobilise et engage un Pacte de Solidarité Sanitaire Départemental.

 

Le Président du Département

« A travers ce pacte nous voulons aider, bien sûr, les publics les plus fragiles, les publics avec lesquels nous travaillons. Je pense aux personnes âgées, je pense aux personnes en situation de handicap, aux jeunes, aux enfants vulnérables. Et nous travaillons, bien sûr, en lien avec un certain nombre de partenaires que sont les mairie et les CCAS.

Les associations, les acteurs et les opérateurs de l'action sociale territoriale. Et donc ce pacte va permettre déjà de répondre à ces attentes. »

 

30 millions d'euros seront ainsi dégagés pour venir en aide aux réunionnais. Comme ce dispositif qui vise à renforcer les interventions à domicile des aides ménagères et à soutenir les services d'aide et d'accompagnement à domicile.

 

Le premier Vice-Président du Département

« En augmentant le nombre d'heures d'aide-ménagère par mois : on passe à 10 heures par mois possible en fonction du cas par cas. Mais en tout cas c'est une possibilité qui est offerte pour justement accompagner au mieux nos personnes âgées ou personnes handicapées.

Par exemple, pour faire leurs courses à leur place. Par exemple, aujourd'hui, nous sommes dans une mesure de confinement. Les personnes âgées ont peur de sortir et bien l’aide ménagère assure les courses pour la personne âgée. »

 

Le Département va également augmenter le nombre de portage de repas à domicile afin de toucher le plus grand nombre de personnes en situation d'isolement. La collectivité soutiendra la filière agricole en proposant la livraison de paniers de fruits et légumes frais aux bénéficiaires les plus vulnérables.

 

Le Président du Département

« Le département va pouvoir acquérir 12000 paniers de fruits et légumes chaque semaine, donc près de 50000 par mois pour pouvoir aider à l'écoulement de la production agricole. Et ces produits iront vers les familles en grande nécessité en passant, comme je le dis, par les CCAS et par les opérateurs. »

 

Les assistants familiaux, les foyers de l'enfance et les jeunes créateurs d'entreprise seront également soutenus par le Département. Un Pacte de Solidarité Sanitaire Départemental qui s'étendra sur les trois prochains mois.

+

S'inscrire à l’évènement