22 août 2022

Partage d’expériences et échanges sur l’action sociale, avec l’île Maurice - 2022

Coopération régionale

Le Conseil départemental a reçu le 22 août, une délégation conduite par le Docteur Kawol, Secrétaire permanent du Ministère mauricien de l’intégration sociale, de la sécurité sociale et de la Solidarité nationale (MISSSSN). 

Composée d’une dizaine de hauts fonctionnaires et d’experts de l’île Sœur, cette délégation est sur l'île dans le cadre de la coopération bilatérale soutenue par l’AFD (Agence française de Développement) et des échanges d’expertises, entre les États français et mauricien. Compte tenu de la proximité, le déplacement est organisé à La Réunion où le Département a présenté ses missions et les dispositifs qui sont mis en œuvre sur le territoire, dans le domaine de l’action sociale. 

Dans son discours de bienvenue, la Conseillère départementale Adèle Odon, déléguée à la coopération régionale et à l’accompagnement social de proximité a déclaré : « La Réunion et l’Île Maurice ne sont pas "sœurs" que de nom. Elles partagent une histoire commune, des handicaps structurels semblables liés à l’insularité et l’exiguïté, mais aussi des défis sociaux et sociétaux similaires, marqués par une population jeune, une grande détresse sociale, et une accélération du vieillissement de la population. Ces rencontres permettront tout autant au Département de partager son expérience, qu’à la délégation mauricienne d’exposer sa vision de l’action sociale ». 

Les Vice-présidentes du Département Flora Augustine Etcheverry et Augustine Romano, ont ensuite présenté les enjeux et les actions de la Collectivité, dans leurs délégations respectives : en matière de Prévention des violences intra-familiales, pour la première, et de Protection Maternelle et Infantile, pour la seconde. Les présentations ont été suivies de séances de questions/réponses et d’échanges fort intéressants entre les Services du Département et les membres de la délégation mauricienne. Pour le Dr Kawol, « Ces rencontres fructueuses vont permettre d’améliorer les prises en charge des populations en matière d’action sociale. Elles contribueront aussi à raffermir les liens d’amitié qui se sont tissés entre les 2 îles dans tous les domaines ». Adèle Odon confirme : « Ce partage d’expérience n’est pas seulement nécessaire. C’est une impérieuse nécessité à cette époque où nous ambitionnons de bâtir une communauté de destin indianocéanique ».

Vous aimerez aussi...

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028