Aller au contenu principal
12 décembre 2018 -

-> L'évènement "Au Bonheur des Enfants" dans le Jardin de l'Etat à St Denis c'est du 19 au 22 décembre, de 9h à 20h !                             -> Fermetures exceptionnelles du Jardin de l'Etat à Saint-Denis au cours du mois de décembre                           -> Le Musée de Villèle  est fermé du lundi 10 au mercredi 19 décembre, la réouverture au public se fera le 20 décembre à partir de 18h.               -> 1818-2018 Bicentenaire Leconte de Lisle, découvrez l'exposition proposée par la Bibliothèque Départementale                        -> Il y a 100 ans, le 5 octobre 1918, l'aviateur Roland Garros mourait au combat. A l’occasion du centenaire de sa disparition, les Archives départementales proposent une exposition retraçant sa vie. + d'infos dans la rubrique 'Nos compétences / Culture'                    -> Fermeture de l'Artothèque tous les week-ends et jours fériés jusqu'en février 2019.         -> Les inscriptions pour le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap pour la rentrée 2018/2019 sont effectives (rubrique 'Nos compétences / Routes')            -> Net Bourses, site d'inscription en ligne pour les aides aux étudiants : vous pouvez consulter l'état d'avancement de votre dossier pour l'année universitaire 2018-2019, rendez-vous sur notre site internet Net Bourses

02 mars 2014

Plan Ambition Jeunesse

affiche de la campagne affiche de la campagne

4 000 jeunes accompagnés par le Département Réunion, que ce soit en contrats d’apprentissage, en Emplois d’Avenir, en volontariat, en mobilité ou encore pour la pratique de sports de Haut Niveau.
De plus, près de 10 000 étudiants bénéficient de la Bourse Départementale qui a été considérablement simplifiée.

Le Conseil Départemental intervient de façon multiple en faveur des jeunes Réunionnais et soutient nombre de projets innovants.
La Collectivité souhaite renforcer sa politique dans ce domaine à travers un Plan départemental appelé « Ambition Jeunesse ».

L’objectif est de construire un « parcours du jeune » qui mobiliserait les différentes politiques départementales afin de trouver des solutions pour :

  • valoriser le capital jeunesse du territoire,
  • favoriser l’insertion socioprofessionnelle de tous les jeunes,
  • accompagner les jeunes Réunionnais sur le chemin de l’employabilité,
  • aider à la mobilité des jeunes au sein des espaces économiques india-océanique, européens et mondiaux.

Le Plan « Ambition Jeunesse » sera décliné autour des trois thématiques essentielles qui concourent à la réussite des jeunes Réunionnais :

  • l’éducation ;
  • l’insertion sociale et professionnelle ;
  • la coopération régionale.

 

L'Education
Le Conseil Départemental mène une politique volontariste forte en matière éducative qui va bien au-delà de ses compétences légales en faveur des collèges, afin de concourir à la réussite scolaire de notre jeunesse.

Les actions légales existantes
- la construction, la rénovation, l’équipement et le fonctionnement des collèges publics de l’île en vue d’assurer un accueil de qualité aux collégiens et des conditions de travail optimales ;
- une contribution forfaitaire par élève et par an au fonctionnement des collèges privés ;
- la gestion des personnels concourant aux missions de restauration scolaire, entretien général et technique du bâti.

Les actions volontaristes existantes
- l’intervention en faveur des collégiens pour favoriser l’épanouissement,l’enrichissement et l’ouverture des élèves vers l’extérieur (voyages pédagogiques, collège de la vocation, classes de découverte, attribution de prix), le Conseil Départemental des Jeunes et le soutien aux associations sportives affiliées à l’UNSS. ;
- l’accompagnement des élèves de l’enseignement supérieur dans leur parcours d’étude à travers notamment le dispositif de Bourse départementale et de l’allocation de scolarité afin de les conduire vers l’excellence ;
- le soutien aux écoles primaires pour contribuer à la réussite scolaire dès le plus jeune âge (sorties pédagogiques, classes de lecture écriture, classes
d’environnement, achat d’ouvrages et de petits matériels pédagogiques) ;
- la prévention et la lutte contre l’illettrisme aux côtés d'autres partenaires institutionnels pour réduire le nombre de personnes concernées.

Les perspectives dans le domaine de l’éducation

  • Création du « Passeport Éducatif du Collégien » qui est applicable depuis le 1er janvier 2014. Il présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire.

Ce nouveau cadre d’intervention englobe 6 programmes :
> 4 programmes sur la base d’un montant forfaitaire annuel par élève soit (12 €/élève/an) accordé aux établissements pour les classes de découverte, les voyages linguistiques/jumelage éducatif, le parcours culturel et artistique, le parcours scientifique et environnemental ;
> 1 programme sur la base d’un montant forfaitaire annuel de 3 000 €, accordé aux établissements (en priorité labellisés « Éco-Écoles ») afin de favoriser les plans d’actions de développement durable et d’embellissement du cadre de vie soit un budget prévisionnel de 30 000 € ;
> 1 programme sur la base d’appels à candidatures répondant aux priorités de la mandature en intégrant les actions déjà menées par les Directions Enfance/Famille, Culture et Sports, Environnement, Santé Publique en faveur des collèges.

  • Révision du règlement départemental relatif aux dotations financières des collèges pour les collèges privés et publics.

 

L’Insertion sociale et professionnelle des jeunes
L’insertion sociale et professionnelle des jeunes Réunionnais est un enjeu majeur pour la Collectivité qui a voté des dispositifs innovants en dehors de ses obligations légales dans le but de bâtir pour eux et avec eux de véritables parcours d’insertion.

Le TAJ : Tremplin pour l'Activité des Jeunes
 

Le plan « 4000 jeunes parrainés et parrains » :
Accompagner pour créer un avenir individuel dans l’avenir collectif

Le Fonds Départemental d’Aide aux Jeunes (FDAJ)
Le FDAJ relève de la compétence obligatoire du Département. C’est un dispositif d’aide financière destiné à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de 18 à 25 ans en difficulté, avec des ressources faibles ou nulles. Ce dispositif permet :
- d’apporter un secours d’urgence (hébergement, aide alimentaire, santé...),
- de soutenir un projet d’insertion (se déplacer, acheter des vêtements...),
- de favoriser la réalisation d’un projet professionnel (suivre une formation rémunérée...).
 

Le Nouveau Pack Jeune Citoyen
Le Nouveau Pack Jeune Citoyen est un dispositif validé lors de la séance publique du 30 avril 2014, pour apporter une réponse aux difficultés des jeunes réunionnais en recherche d’insertion sociale et/ou professionnelle, qui sont inscrits dans le dispositif « Plan 4 000 Jeunes Parrainés ».
Le Nouveau Pack Jeune Citoyen propose des aides d’un montant maximum de 4 000 € par an et par jeune, afin d’aider à la construction d’un parcours d’insertion. Ce dispositif permet de :

- Remobiliser le jeune,

- L’insérer socialement,

- L’accompagner dans sa professionnalisation.
 

L’« Académie des Dalons » et le Service Civique

Le Conseil Départemental s’est engagé à accueillir au moins 105 jeunes volontaires par an dans le cadre du service civique pour accomplir des missions d’intérêt général, dans ses propres services ou chez les partenaires de la Collectivité.

L’Académie des Dalons vise à répondre au phénomène d’exclusion des jeunes de 18/25 ans par un projet d’insertion sociale et professionnelle en travaillant sur le développement personnel et la citoyenneté sur une durée d’un an.
L’académie des Dalons permet à des jeunes volontaires, motivés :
- d’acquérir de nouveaux repères et d’avoir confiance en leurs capacités,
- de prendre leur place dans la société,
- de se mettre en situation de dépassement et de réussite.

Les jeunes signent un contrat de volontariat « Académie des Dalons » avec le Conseil Départemental et un contrat d’engagement au titre du service civique qui comprend trois mois en internat et neuf mois en externat. L’hébergement, les transports, la restauration, les ateliers, les activités, les tenues de travail et fournitures sont pris en charge par le Département.
Après le Bernica à Saint-Paul, une deuxième Académie des Dalons a ouvert ses portes à la Plaine des Cafres depuis le 1er décembre 2014.
 


La mobilité pour favoriser l’accès à l’emploi

Dans le cadre de la politique volontariste mise en oeuvre en partenariat avec le CNARM, près de 850 demandeurs d’emplois ont bénéficié d’un placement en emploi CDD et CDI dont 8 % de public RSA et 41 % de jeunes de moins de 25 ans. Par ailleurs, un accueil convivial favorable à l’intégration des nouveaux arrivants en mobilité a été développé. Cet accompagnement s’appuie sur un réseau de familles d’accueil.
L’effort financier de la Collectivité s’élève à plus de 7,5M € dans ce domaine.
 

La structuration de la filière bois de goyavier
Cette expérimentation menée par le Conseil Départemental permet le développement d’un nouveau potentiel économique tout en offrant des parcours d’insertion à des jeunes en difficulté, public prioritaire du Département.
Ces jeunes sont formés à l’atelier de bois de goyavier sur des métiers spécifiques tels que menuisier ou aide menuisier, bûcheron, ébéniste. Ils pourront ensuite valoriser ce savoir-faire sur le marché du travail ou bénéficier de l’accompagnement du Réseau Points Chances pour créer leur propre entreprise.
 

L’apprentissage
Cet outil permet aux jeunes d’acquérir des « savoir-faire » et des « savoir-être ». Plus de 200 apprentis seront encore accueillis cette année au sein des services départementaux pour une à trois années de formation selon le diplôme préparé.
En outre, un effort financier spécifique a été consenti dans l’accompagnement des apprentis en alternance en mobilité en métropole dans le cadre du partenariat avec le CNARM.

La Coopération Internationale
Le Département s’est engagé depuis de nombreuses années dans une dynamique de coopération régionale aux côtés de l’État, de la Région et de l’Union Européenne.
Aujourd’hui, la Collectivité veut faire de la coopération régionale un véritable levier pour l’insertion de nos jeunes Réunionnais qualifiés, dans une démarche d’insertion professionnelle durable.

Les axes stratégiques du Département arrêtés sont :
- l’appui à la francophonie : pour renforcer la diffusion du français aux Seychelles, 42 jeunes Réunionnais AELF (Assistant d’Éducation en Langue Française) et 16 animateurs de clubs de français ont été affectés dans des établissements scolaires ou des alliances françaises. Devant le succès du dispositif, le Département a élargi cette expérience à d’autres pays de la zone océan Indien (Comores) et de l’Afrique (Zambie,
Namibie, Bostwana).

- l’appui aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration : pour renforcer les capacités de l’hôtellerie aux Seychelles, 14 jeunes Réunionnais qualifiés ont été mis à disposition de l’Académie de Tourisme des Seychelles pour une immersion professionnelle d’une année au sein d’un établissement hôtelier. Ce nouveau projet permet de conjuguer échanges de savoirs faire, mobilité et insertion professionnelle des jeunes.

- la réalisation de chantiers de solidarité : deux chantiers d’insertion sont en cours de finalisation à Madagascar pour construire ou rénover des équipements publics (foyer pour orphelins, résidence des femmes artistes et artisans d’art) mobilisant une trentaine de jeunes éligibles aux contrats d’insertion.

CONTACTS

  • Direction de l’Éducation
    26, avenue de la Victoire
    97400 Saint-Denis
    Tél. : 0262 90 36 96
    Par mail en cliquant ici
     
  • Direction du Développement de l'Insertion par l'Activité Economique
    3, rue de la Fraternité - ZAC Triangle
    97490 Sainte-Clotilde
    Tél. : 0262 94 29 28
    Par mail en cliquant ici
  • CNARM
    (Comité d’Accueil et d’Actions pour les Réunionnais en Mobilité)
    34, rue de la Source - BP 699 - 97474 Saint Denis Cedex
    Tél. : 0262 90 14 90
    www.cnarm.fr
     

 Encore de nombreux defis à relever à La Réunion...
> 110 000 illettrés contre 120 000 il y a 20 ans ;
> 21 % des 16/25 ans en grande difficulté face à l’écrit, contre 9 % au niveau national ;
> 50 % d’élèves boursiers ;
> Près de 3500 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans qualification ;
> 60 % des actifs de 15 à 24 ans sont au chômage.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

+

Je propose ma vidéo