24 mars 2021

Le Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire PDTES - 2021

Consulter le Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire (PDTES) :

Si votre navigateur Internet ne vous permet pas de voir l'animation, ci-dessous la version pdf

Téléchargez le Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire en version PDF

 

Visionner le film sur le Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire :

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

Nous pouvons être fiers des grands chantiers que nous menons en faveur de la transition écologique et solidaire. Aujourd’hui, nous Département voulons aller encore plus loin. Nous adoptons un grand Plan de Transition Ecologique et Solidaire qui nous permettra de faire notre part dans cet immense défi.

Face au dérèglement climatique, à la perte de biodiversité, à la pression sur les ressources naturelles, face aussi à l’opportunité d’évoluer vers une société plus solidaire et plus sobre, le Département s’appuie sur l’ensemble des Réunionnais pour trouver des solutions.

1 067 propositions ont émergé de la concertation organisée en octobre-novembre 2020. Elles constituent aujourd’hui le socle de ce Plan de Transition, de la feuille de route du Département pour contribuer plus et mieux aux défis du développement durable.

 

Développer notre éco-exemplarité

C’est l’ensemble de l’administration qui transforme ses pratiques pour que les préoccupations environnementales soient pleinement intégrées à notre fonctionnement.

Nous diviserons par 2 la quantité de déchets non recyclables générés par notre activité d’ici 2025. Nous expérimenterons au sein des directions volontaires plusieurs actions de réduction des déchets non recyclables. Grâce au partage d’expérience, et en s’adaptant à chaque situation spécifique, nous généraliserons les actions les plus pertinentes.

Les agents et élus n’ont pas attendu la mise en place d’un plan de mobilité pour laisser leur auto à la maison.
 

Mirella GUICHARD Direction des Routes au Département

« Ça fait 5 ans que je prends le bus pour aller travailler. Donc ça fait des économies déjà, on n’a pas d’essence à dépenser, on a pas de révisions voiture à réaliser. Là-dessus, c’est super. »

Aujourd’hui, entrainons l’ensemble des agents et élus dans une mobilité plus durable, en se déplaçant moins et mieux. En 2023, nous souhaitons que 500 personnes du Département aient évolué vers un transport moins polluant, grâce par exemple à une plateforme de covoiturage.

Nos achats doivent entraîner les entreprises de La Réunion vers de nouvelles technologies et façons de faire. Pour cela, nous visons, en 2026, un objectif de 50% de marchés comprenant une clause environnementale, dans un dialogue constant avec le monde économique.

 

Convertir nos politiques publiques

La nature et les paysages de nos cirques et remparts sont au cœur de notre identité. Pour préserver et valoriser notre biodiversité, nous replanterons un million d’arbres d’ici 2024 et nous menons une politique offensive pour protéger nos forêts des espèces exotiques envahissantes. Preuve qu’écologie et développement peuvent travailler main dans la main, nous réaménageons nos espaces touristiques emblématiques comme le Pas de Bellecombe et le Maïdo.

Nous engageons une transition agricole pour nourrir tous les Réunionnais avec des produits frais, locaux, issus de l’agriculture raisonnée, biologique ou de l’agroforesterie. Dans les prochaines années, cela signifie créer un label de reconnaissance des Produits Péi. 80% des fruits et légumes, et 95% de la viande fraîche seront produits localement. Cinq millions d’euros sont réservés au développement du bio sur les 5 prochaines années.

Nous favorisons l’alternative à la voiture en développant, en cohérence avec les autres collectivités, des pistes cyclables pour garantir la continuité des itinéraires. Un grand plan vélo qui définira les travaux à réaliser et les services de mobilité douce à mettre en place sera mis en œuvre.

Nous adaptons notre réseau routier au dérèglement climatique et à l’intensification des cyclones grâce à la sécurisation de 156 radiers.

Nous bonifions nos aides en faveur des projets de l’économie circulaire et mettons en réseau tous les acteurs de ce domaine pour créer un véritable effet de levier de diffusion sur le territoire.

 

Garantir la solidarité écologique

La transition écologique doit être solidaire. Elle nous associe tous pour que chacun puisse y contribuer, mais également qu’elle profite à chaque Réunionnais et Réunionnaise.

Faire des économies en faisant de l’écologie, c’est possible, et nous le montrerons en proposant à nos publics des ateliers de confection de produits ménagers, de redécouverte des pratiques lontan, de cuisine pour limiter le gaspillage.

Nous associons tous les Réunionnais à ce grand mouvement grâce à un plan de sensibilisation qui intègre aussi les plus jeunes, dans les crèches, établissements scolaires, établissements d’accueil d’enfants ou de jeunes adultes.

Parce que nous ne pouvons rien faire seuls, nous mobilisons et appuyons nos partenaires pour développer des actions conjointes de transition écologique et solidaire

 

Amener le plan sur la voie de la réussite

La réussite du Plan de Transition écologique et solidaire repose sur notre capacité à organiser une gouvernance moderne et transparente.

La gouvernance associe les citoyens, les élus, les agents, les partenaires publics et privés, tout ceux qui ont un rôle à jouer dans la transition.

La gouvernance s’appuie sur des indicateurs régulièrement mis à jour, et communiqués dans un espace dédié.

La transition écologique et solidaire est un sujet complexe, et ces outils nous permettront d’adapter notre stratégie pour répondre au mieux aux attentes du territoire.

Vous le voyez, les actions à mener sont nombreuses et les défis immenses.

 

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire