11 juin 2021

Résidence d’artiste Patrimoine et Création au Lazaret : 55, Carnet d’un autre confinement - 2021

Restitution de la Résidence d'artiste Arnaud Jamet ( Patrimoine et création)

« C’est sur les traces de cette histoire que je vous propose de vous emmener, en réalisant un carnet de croquis ». C’est par ces mots qu’Arnaud Jamet alias Robinson, nous propose  de déambuler sur le parcours dessiné des engagés, depuis le Lazaret de la Grande Chaloupe jusqu’au quartier du Gol à Saint-Louis. Une succession de dessins qui ont été dévoilés vendredi 11 juin sur le site du Lazaret.

Architecte de formation, paysagiste de métier, dessinateur par passion… Arnaud Jamet a répondu à l’appel à candidatures lancé par le Département dans le cadre d’un dispositif original de soutien à la création artistique et de valorisation du patrimoine : les Résidences « Patrimoine et Création ». Ainsi, pour la résidence 2019-2020, le Lazaret a accueilli Arnaud Jamet pour un travail qui a consisté à mettre en résonance la mémoire de la quarantaine instaurée au Lazaret aux 19ème et 20ème siècles et le confinement vécu par la population Réunionnaise en 2020. Une série de croquis et au fil des pages de ce carnet d’un autre confinement, Robinson suit le parcours des engagés, depuis la quarantaine à la Grande Chaloupe. Il fait ici écho au conte onirique « La Reine Lilie ou la rose du Bengale » écrit par Auguste Vinson, médecin ayant officié au Lazaret et le quartier du Gol à Saint-Louis où subsistent encore les traces des travailleurs engagés notamment dans les magnifiques fresques du Temple Pandialé.

Pour marcher dans les pas des engagés du Lazaret de la Grande Chaloupe au quartier du Gol à Saint-Louis rendez-vous pour la Nuit des Musées.

En attendant, une découverte virtuelle est d’ores et déjà possible sur  www.carnet55.re

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions