Aller au contenu principal
16 mai 2019

Sensibilisation à la sécurité routière du Conseil Départemental des Jeunes - 2019

L’hémicycle avec les jeunes attentifs aux présentations L’hémicycle avec les jeunes attentifs aux présentations
Les intervenants et les conseillers départementaux jeunes Les intervenants et les conseillers départementaux jeunes

Matinée de sensibilisation à la sécurité routière ce jeudi 16 mai pour les Conseillers Départementaux Jeunes (CDJ) dans l’Hémicycle du Palais de la Source.

Alain Armand, Vice-président du Département, s’est réjouit de l’organisation pour la quatrième année consécutive de cette action traduisant la détermination des jeunes à poursuivre leur sensibilisation sur ce fléau « La sécurité routière concerne tous les jeunes et je les encourage à continuer à mener ces échanges avec les forces de l’ordre, dont je remercie la présence aujourd’hui. La situation est catastrophique au vu du nombre d’accidents sur les routes réunionnaises. Les cyclomotoristes représentent la deuxième catégorie d’usagers la plus impliquée dans les accidents mortels et l’alcool y est présent dans 40 % des cas. Ces collégiens doivent réagir et être des messagers auprès de leurs camarades » a souligné le Vice-président.

 

Sécurité routière « alcool, vitesse, deux roues, élèves passagers et piétons »

 

Cette rencontre a donné lieu à des débats intenses avec les forces de l’ordre. Le commandant Laurent Frutos de la gendarmerie, le capitaine Jean Christophe Boubault et le major Florent MOREL de la Police nationale, ont notamment  rappelé les principaux chiffres, les conseils de sécurité, de comportements sur les routes et diffusé des clips percutants.

La sécurité routière est un sujet qui tient fortement à cœur les collégiens. Comme l’a précisé Elodie Boyer, la Présidente du CDJ, « cette action de sensibilisation permet de sensibiliser les jeunes et c’est important car nous sommes de futurs conducteurs. Encore trop d’accidents, encore trop de jeunes décèdent sur nos routes. Il est essentiel que nous sensibilisions aux dangers de la route. Les membres du CDJ sont les porte-paroles au sein de leurs collèges. Je leur ai demandé d’être très attentifs aux messages des forces de l’ordre et de leur poser le plus de questions possibles » a-t-elle déclaré.

 

Alcool et cannabis, les principales causes des accidents

 

Avec 9 tués sur 29 accidents en 2017 et 12 accidents sur 31 en 2018 : c’est l’alcool qui remporte le palme des causes des accidents. Ses effets sur la conduite sont importants à savoir la modification de la perception, un champ visuel rétréci, l’augmentation du temps de réaction, une vigilance et une résistance à la fatigue diminuées...Des données sur l’élimination de l’alcool ont été transmises, le seuil légal d’alcool dans le sang pour un jeune conducteur, etc.

Concernant  le cannabis, les risques d’accidents sont multipliés par 1,8 et, par 15,  si il y a un cumul avec l’alcool car cette drogue affecte les automatismes, l’appréciation des distances, allonge le temps de réaction...

Le commandant Laurent Frutos a remémoré les rappels à la Loi, le numéro des services de secours compétents, le 112, «  dans 98 % des accidents graves, les facteurs mécaniques ne sont pas responsables. Celui qui conduit est celui qui ne boit pas et le Zamal, arêt ek sa. Je compte sur vous, futurs adultes, pour changer les comportements ».

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

C’est au palais de la source que le Conseil Départementale des Jeunes, a décidé d’organiser une matinée de sensibilisation, plus particulièrement sur les cyclomotoristes.

Avec le partenaire de la sécurité Routière et en présence des forces de l’ordre.

 

 

Laurent Frutos Commandant de l’escadron de la Sécurité Routière de la Gendarmerie de La Réunion

Notre rôle de force de l’ordre, particulièrement la gendarmerie, c’est  d’investir aussi sur l’avenir en matière de prévention et sensibilisation et c’est ce que j’ai essayé de faire au travers de mon intervention, ou on essaye de sensibiliser les jeunes au risque routier particulièrement sur les principaux vecteurs d’accidents qui sont l’alcoolisation excessive, la conduite sous « ZAMAL », les excès de vitesse et aussi le non-port des équipements de sécurité pour les deux roues.

 

Pour cette 4e année consécutive, l’objectif est de revoir les différentes thématiques :  alcools, les deux roues et des passagers et piétons ; et également de sensibiliser ces jeunes sur les engins sans moteur.

 

Elodie Boyer Présidente du Conseil Départemental de Jeunes

Le département participe à cette journée simplement en investissant en fait les jeunes, donc les délégués au sein du Conseil Départemental des Jeunes sur cette matinée de sensibilisation pour qu’ensuite eux puissent passer le message au sein de leur collège.

Comme partenaires, il y a les présidents, comme la MAIF par exemple, des présidents de mutuelles et il y a aussi la police nationale et la gendarmerie.

 

Conscient de la gravité de la situation, la thématique « Sécurité routière » reste une préoccupation essentielle des élus du CDJ.

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo