Aller au contenu principal
06 juillet 2019 - 15 août 2019

Agenda des vacances scolaires juillet-août 2019

  • Département de La Réunion
  • 09H00  - 17H30
  • tarif en fonction des lieux et animations
2019-08-15 17:30:00 2019-08-15 17:30:00 Agenda des vacances scolaires juillet-août 2019     Sommaire : Présentation Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition » Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert » Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus » Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens" Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel       Présentation 20 desanm 1948-20 desanm 2018. 170 ans après la déclaration de Sarda –Garriga sur la Place du Gouvernement à Saint-Denis, le Département a souhaité faire de cette date symbolique un événement. Toute l’année 2019 sera donc une année commémorative avec un grand 20 desanm' qui ponctuera les manifestations du Souvenir. Un plongeon dans cette histoire mais également d’autres découvertes vous attendent dans plusieurs de nos lieux d'accueil. Expositions, ateliers, découvertes… à vous de jouer et surtout très bonnes vacances à toutes et à tous ! Retour au sommaire     Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire Désormais aussi appelé le Musée de l’Habitation et de l’Esclavage, le Musée Historique de Villèle propose depuis le 20 décembre 2018 d’entrer encore plus dans l’histoire de ce grand domaine, témoin de l’esclavage. Objectif, mieux comprendre cette période et mieux comprendre l’histoire d’Ombline Desbassyns, la maîtresse des lieux. Outre la visite du Musée, à découvrir, une exposition d’instruments de musique. Le kayamb fabriqué par Firmin Viry, le bobre fabriqué par Johny Bily et le roulèr fabriqué par Stéphane Grondin entrent dans les collections de Villèle. Notice, iconographie historique et un film permettront de mieux comprendre la fabrication et l’histoire de ces instruments emblématiques. Les collégiens proposent de découvrir une « Galerie de portraits » qui mêlent savoirs historiques et expression artistique. Une œuvre collective réalisée à partir des noms d’esclaves figurant dans le testament de Mme Desbassyns. Tout au long de la visite, un peu partout dans les jardins, des œuvres d’art offrent un regard différent sur les protagonistes de l’histoire du domaine. « Bann’maronèr » de Nathalie Maillot et Nelson Boyer, une sculpture en bronze qui évoque la puissance du Marron prêt à tout pour être libre. Un peu plus loin, au sein de l’hôpital des esclaves, le Mémorial aux esclaves rend hommage à William Zitte, avec une de ses œuvres : La Piéta noire réalisée par Antoine Du Vignaux. Dernière étape et non des moindres, la Chapelle Pointue où l’on peut désormais observer l’impressionnante sculpture de Sandrine Plante « Trois frères », Elie et ses frères, à l’origine de la première révolte d’esclaves dont Saint-Leu fut le théâtre. Ces visages figés pour l’éternité qui nous rappellent que ces hommes sont morts parce qu’ils voulaient être libres. http://www.portail-esclavage-reunion.fr (ouverture d'une nouvelle page internet) https://www.musee-villele.re/fr/ (ouverture d'une nouvelle page internet)   Ouvert du mardi au dimanche : De 9h30 à 12h30 – de 13h30 à 17h30 Tél : 0262 55 64 10 Retour au sommaire     Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros Partir à la conquête des airs avec Roland Garros, c’est ce que vous propose de faire les Archives Départementales. Une exposition riche qui permet de mieux comprendre la vie et la destinée héroïque de ce pionnier de l’aviation, héros de la Grande Guerre. Ce réunionnais connu dans le monde entier pour ses exploits doit-il entrer au Panthéon ? La question se pose car honorer Garros, c’est honorer les 10 millions de morts de cette guerre. Entrée libre Du lundi au vendredi : De 8h00 à 16h00 Tél : 0262 94 04 14 Retour au sommaire     Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition » Le jour de l’abolition, ce jour de l’an 1848 où 60 000 esclaves sont devenus libres. Dans le cadre des commémorations des 170 ans de l’abolition de l’esclavage, le Musée Léon Dierx en lien avec la Direction départementale de la Culture expose une œuvre exceptionnelle, prêt du Musée du Quai Branly, « L’émancipation de La Réunion ». Il s’agit de cette œuvre très connue de Garreau qui représente le Commissaire de la République Joseph Napoléon Sébastien Sarda-Garriga tenant à la main la déclaration d’abolition de l’esclavage tandis que des figures d’esclaves forment un attroupement. La postérité a retenu le visage de Sarda-Garriga mais des esclaves affranchis, il n’est resté aucune représentation précise, ni portraits identifiés au jour de l’abolition. Pour rendre à ces esclaves leur histoire et leur redonner une place dans celle de La Réunion, le Département a fait appelle à Mathilde Fossy. L’exposition « Le jour de l’abolition » prend ici tout son sens avec l’œuvre de l’artiste « Dissiper la brume ». Des panneaux transparents, portant les noms donnés aux affranchis, sont disposés afin de créer un parcours au milieu d’une foule symbolique. Un itinéraire qui mène vers la lumière et qui permet à « la brume de se dissiper ».   Du 27 avril au 15 septembre 2019 : Du mardi au dimanche de 9h30 à 17h30. Tél. : 0262 20 24 82 Retour au sommaire     Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert » A la découverte du cinéaste Mounir Allaoui à l’Artothèque de Saint-Denis, c’est une proposition intéressante et curieuse. « Bannir le Vert », ce sont cinq jardins, cinq « espaces verts » de cette couleur végétale qui apaise, celle de la nature. Autre exposition, « Les villes imaginaires-Hommage à Italo Calvino » avec l’artiste Danny Peppuy qui propose ici des sculptures en céramique. Cet amoureux du grès s’est inspiré des villes invisibles, un roman utopique de l’un des plus grands écrivains, théoriciens et philosophes italiens du XXème siècle. L’auteur y relate la rencontre entre le célèbre marchand vénitien Marco Polo et l’Empereur de Chine, Kublai Khan. Un dialogue qui donne naissance à d’imaginaires villes qui sont regroupées en différents thèmes : la mémoire, le désir… Chacune de ces villes a été imaginée et recréée par l’artiste céramiste. Le résultat est à découvrir dans les jardins de l’Artothèque. Entrée libre Du mardi au dimanche de 9h30 à 16h00. Tél : 0262 41 75 50 Retour au sommaire     Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus » Des photos qui ressemblent à des tableaux, c’est ce que vous propose de découvrir le Muséum d’Histoire Naturelle avec cette exposition du photographe Laurent de Gebhardt.  Car au fil des ans, ce passionné de l’image sous toutes ses formes a affiné son travail en participant à des ateliers de peinture, de dessins et de sculpture. Sa collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturel s’inscrit dans les résidences d’artistes proposées par le Département de La Réunion et la Direction de la Culture dans le cadre de deux thématiques, le 170 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage ainsi que Patrimoine et Création. Des portraits qui s’inspirent du travail de Rembrandt redonnent vie à la collection d’animaux du Muséum d’Histoire Naturelle. Autre exposition « Collections-Collectionneurs 1854-2017 qui retracent l’histoire des collections du Muséum. Des collections qui ont évolué au fil des temps et qui se sont enrichies d’apport du monde entier et surtout de La Réunion et de l’océan Indien. C’est un retour dans l’histoire du Muséum auquel nous invite cette fabuleuse exposition.   Ouvert du mardi au dimanche : De 9h30 à 17h30 Tél. : 0262 20 02 19 Entrée gratuite pendant les vacances Retour au sommaire     Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs Laisser libre court à la créativité des enfants, c’est la proposition de la BDR avec deux ateliers créatifs, à partir de 6 ans le mercredi 17 juillet de 14h00 à 16h00. Outre les ateliers des vacances, la bibliothèque vous propose de repartir aux sources de la BD Réunionnaise. De Potemont à Tiburce, un voyage pour mieux comprendre l’histoire de la bande dessinée péï. Une exposition présentée en collaboration avec Natacha Eloy et Maca Rosee.   Ouvert du lundi et samedi de 10h30 à 17h30, du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30. Entrée libre et gratuite sans inscription Tél. : 0262 21 54 63 Retour au sommaire     Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits Donner l’amour de la lecture dès le plus jeune âge c’est la proposition de l’équipe de la BDR qui anime le Coin des enfants situé à l’Espace Reydellet. Pour les vacances de juillet tous les mercredis et vendredis (10-12-17-19-24-26-31) de 9h00 à 11h00, les familles peuvent emmener leurs bébés et leurs tout petits enfants découvrir la lecture et les livres. De 0 à 4 ans, les mercredis et vendredis entre 9h00 et 11h00, pour réserver : 0262 20 62 04 ou le 0262 21 13 96. Retour au sommaire     Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés Redécouvrir l’histoire du peuplement de La Réunion et partir sur la route des engagés c’est sur ce lieu chargé de mémoire qu’on replonge dans le passé des Réunionnais. Des ateliers sont organisés pendant les vacances. Des ateliers, contes, activités manuelles et musicales autour des thèmes de l’engagisme, de la quarantaine et du métissage végétal. Sur réservation uniquement et pour des groupes de 10 enfants minimum. A découvrir ou à redécouvrir « Le Lazaret de la Grande Chaloupe : quarantaine et engagisme », « Métissage végétal, plantes et usages au temps de l’engagisme » et au Lazaret n° 2 : « l’Archéologie pour écrire l’Histoire ». Entrée libre Pour plus de renseignements : Tél : 0262 20 03 23 / 0692 974 040 Retour au sommaire     Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens" Retour dans l’histoire, celle de l’art botanique. L’histoire des épices est le miroir de la Grande Histoire.  Celle de ces explorateurs partis à la découverte du monde. Parmi eux, Pierre Poivre, naturaliste lyonnais qui acclimatera entre autres la girofle et la muscade sur l’île de La Réunion. On fêtera cette année les 300 ans de la naissance de Pierre Poivre et cela se passe à Mascarin-Jardin Botanique de La Réunion. A cette époque, les botanistes avaient pour habitude de dessiner les plantes qu’ils découvraient dans des contrées lointaines souvent en aquarelle mais parfois en pastel et à l’aide de gouache. Pour la première fois, du 9 au 14 juillet, le conservatoire accueille une exposition de la Botanical Artists Association of Sounther Africa (BAASA), une association qui regroupe les artistes botaniques d’Afrique du Sud. Parmi les artistes présents, Julie Ah-Fa, Réunionnaise installée à Johannesburg. Autre exposition à découvrir, « Terre de richesses » à la découverte de la biodiversité agricole du Sud-Ouest de l’Océan Indien proposée par le CIRAD. A voir aussi, « Lo grin i koz » où plus d'une centaine d’espèces différentes de plantes sont présentées sous forme de fruits et graines. A retrouver les visites guidées de la collection Réunion et de la collection des Plantes lontan. Un voyage olfactif en hommage à Pierre Poivre est proposé chaque jeudi des vacances sauf le 15 août. Le programme complet est à découvrir en cliquant ici (ouverture d'une nouvelle page internet)   Du mardi au dimanche : De 9h00 à 17h00 Renseignements et réservations au 0262 24 92 24 Retour au sommaire     Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel Un musée dédié au sel et à sa fabrication. Une découverte toujours étonnante pour les enfants mais également les parents. Pour tous savoir sur la transformation de l’eau de mer en sel…  un atelier pour les enfants de 7 à 12 ans avec « La baleine nous offre son sel », objectif : la fabrication d’une salière. Rendez-vous le 10 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 ; le 17 juillet de 11h00 à 12h00. Les petites mains vont aussi s’affairer dans un atelier pâte à sel « Je crée mon cétacé » le 24 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 pour les 6 à 12 ans. Un autre atelier, fiction sonore permet aux enfants de 8 à 12 ans d’enregistrer des voix et des bruits pour créer une histoire imaginaire. Rendez-vous les 30 et 31 juillet et les 1er et 2 août de 9h30 à 12h00. Une restitution de la fiction sonore est prévue et ouvert au public le 10 août de 10h00 à 12h00. Kriké… Kraké… un atelier de création de conte se déroulera les 9 et 13 août de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h30 pour les 5 à 10 ans.   Il est primordial de s’inscrire au préalable par téléphone au : 0262 34 67 00 Le Musée du sel est ouvert du mardi au dimanche : Tél. : 0262 34 67 00 Retour au sommaire   Bonnes vacances à toutes et à tous !   Texte : Florence Vendome Département de La Réunion CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public Ajouter à mon calendrier 2019-08-15 13:30:00 2019-08-15 13:30:00 Agenda des vacances scolaires juillet-août 2019     Sommaire : Présentation Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition » Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert » Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus » Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens" Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel       Présentation 20 desanm 1948-20 desanm 2018. 170 ans après la déclaration de Sarda –Garriga sur la Place du Gouvernement à Saint-Denis, le Département a souhaité faire de cette date symbolique un événement. Toute l’année 2019 sera donc une année commémorative avec un grand 20 desanm' qui ponctuera les manifestations du Souvenir. Un plongeon dans cette histoire mais également d’autres découvertes vous attendent dans plusieurs de nos lieux d'accueil. Expositions, ateliers, découvertes… à vous de jouer et surtout très bonnes vacances à toutes et à tous ! Retour au sommaire     Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire Désormais aussi appelé le Musée de l’Habitation et de l’Esclavage, le Musée Historique de Villèle propose depuis le 20 décembre 2018 d’entrer encore plus dans l’histoire de ce grand domaine, témoin de l’esclavage. Objectif, mieux comprendre cette période et mieux comprendre l’histoire d’Ombline Desbassyns, la maîtresse des lieux. Outre la visite du Musée, à découvrir, une exposition d’instruments de musique. Le kayamb fabriqué par Firmin Viry, le bobre fabriqué par Johny Bily et le roulèr fabriqué par Stéphane Grondin entrent dans les collections de Villèle. Notice, iconographie historique et un film permettront de mieux comprendre la fabrication et l’histoire de ces instruments emblématiques. Les collégiens proposent de découvrir une « Galerie de portraits » qui mêlent savoirs historiques et expression artistique. Une œuvre collective réalisée à partir des noms d’esclaves figurant dans le testament de Mme Desbassyns. Tout au long de la visite, un peu partout dans les jardins, des œuvres d’art offrent un regard différent sur les protagonistes de l’histoire du domaine. « Bann’maronèr » de Nathalie Maillot et Nelson Boyer, une sculpture en bronze qui évoque la puissance du Marron prêt à tout pour être libre. Un peu plus loin, au sein de l’hôpital des esclaves, le Mémorial aux esclaves rend hommage à William Zitte, avec une de ses œuvres : La Piéta noire réalisée par Antoine Du Vignaux. Dernière étape et non des moindres, la Chapelle Pointue où l’on peut désormais observer l’impressionnante sculpture de Sandrine Plante « Trois frères », Elie et ses frères, à l’origine de la première révolte d’esclaves dont Saint-Leu fut le théâtre. Ces visages figés pour l’éternité qui nous rappellent que ces hommes sont morts parce qu’ils voulaient être libres. http://www.portail-esclavage-reunion.fr (ouverture d'une nouvelle page internet) https://www.musee-villele.re/fr/ (ouverture d'une nouvelle page internet)   Ouvert du mardi au dimanche : De 9h30 à 12h30 – de 13h30 à 17h30 Tél : 0262 55 64 10 Retour au sommaire     Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros Partir à la conquête des airs avec Roland Garros, c’est ce que vous propose de faire les Archives Départementales. Une exposition riche qui permet de mieux comprendre la vie et la destinée héroïque de ce pionnier de l’aviation, héros de la Grande Guerre. Ce réunionnais connu dans le monde entier pour ses exploits doit-il entrer au Panthéon ? La question se pose car honorer Garros, c’est honorer les 10 millions de morts de cette guerre. Entrée libre Du lundi au vendredi : De 8h00 à 16h00 Tél : 0262 94 04 14 Retour au sommaire     Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition » Le jour de l’abolition, ce jour de l’an 1848 où 60 000 esclaves sont devenus libres. Dans le cadre des commémorations des 170 ans de l’abolition de l’esclavage, le Musée Léon Dierx en lien avec la Direction départementale de la Culture expose une œuvre exceptionnelle, prêt du Musée du Quai Branly, « L’émancipation de La Réunion ». Il s’agit de cette œuvre très connue de Garreau qui représente le Commissaire de la République Joseph Napoléon Sébastien Sarda-Garriga tenant à la main la déclaration d’abolition de l’esclavage tandis que des figures d’esclaves forment un attroupement. La postérité a retenu le visage de Sarda-Garriga mais des esclaves affranchis, il n’est resté aucune représentation précise, ni portraits identifiés au jour de l’abolition. Pour rendre à ces esclaves leur histoire et leur redonner une place dans celle de La Réunion, le Département a fait appelle à Mathilde Fossy. L’exposition « Le jour de l’abolition » prend ici tout son sens avec l’œuvre de l’artiste « Dissiper la brume ». Des panneaux transparents, portant les noms donnés aux affranchis, sont disposés afin de créer un parcours au milieu d’une foule symbolique. Un itinéraire qui mène vers la lumière et qui permet à « la brume de se dissiper ».   Du 27 avril au 15 septembre 2019 : Du mardi au dimanche de 9h30 à 17h30. Tél. : 0262 20 24 82 Retour au sommaire     Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert » A la découverte du cinéaste Mounir Allaoui à l’Artothèque de Saint-Denis, c’est une proposition intéressante et curieuse. « Bannir le Vert », ce sont cinq jardins, cinq « espaces verts » de cette couleur végétale qui apaise, celle de la nature. Autre exposition, « Les villes imaginaires-Hommage à Italo Calvino » avec l’artiste Danny Peppuy qui propose ici des sculptures en céramique. Cet amoureux du grès s’est inspiré des villes invisibles, un roman utopique de l’un des plus grands écrivains, théoriciens et philosophes italiens du XXème siècle. L’auteur y relate la rencontre entre le célèbre marchand vénitien Marco Polo et l’Empereur de Chine, Kublai Khan. Un dialogue qui donne naissance à d’imaginaires villes qui sont regroupées en différents thèmes : la mémoire, le désir… Chacune de ces villes a été imaginée et recréée par l’artiste céramiste. Le résultat est à découvrir dans les jardins de l’Artothèque. Entrée libre Du mardi au dimanche de 9h30 à 16h00. Tél : 0262 41 75 50 Retour au sommaire     Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus » Des photos qui ressemblent à des tableaux, c’est ce que vous propose de découvrir le Muséum d’Histoire Naturelle avec cette exposition du photographe Laurent de Gebhardt.  Car au fil des ans, ce passionné de l’image sous toutes ses formes a affiné son travail en participant à des ateliers de peinture, de dessins et de sculpture. Sa collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturel s’inscrit dans les résidences d’artistes proposées par le Département de La Réunion et la Direction de la Culture dans le cadre de deux thématiques, le 170 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage ainsi que Patrimoine et Création. Des portraits qui s’inspirent du travail de Rembrandt redonnent vie à la collection d’animaux du Muséum d’Histoire Naturelle. Autre exposition « Collections-Collectionneurs 1854-2017 qui retracent l’histoire des collections du Muséum. Des collections qui ont évolué au fil des temps et qui se sont enrichies d’apport du monde entier et surtout de La Réunion et de l’océan Indien. C’est un retour dans l’histoire du Muséum auquel nous invite cette fabuleuse exposition.   Ouvert du mardi au dimanche : De 9h30 à 17h30 Tél. : 0262 20 02 19 Entrée gratuite pendant les vacances Retour au sommaire     Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs Laisser libre court à la créativité des enfants, c’est la proposition de la BDR avec deux ateliers créatifs, à partir de 6 ans le mercredi 17 juillet de 14h00 à 16h00. Outre les ateliers des vacances, la bibliothèque vous propose de repartir aux sources de la BD Réunionnaise. De Potemont à Tiburce, un voyage pour mieux comprendre l’histoire de la bande dessinée péï. Une exposition présentée en collaboration avec Natacha Eloy et Maca Rosee.   Ouvert du lundi et samedi de 10h30 à 17h30, du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30. Entrée libre et gratuite sans inscription Tél. : 0262 21 54 63 Retour au sommaire     Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits Donner l’amour de la lecture dès le plus jeune âge c’est la proposition de l’équipe de la BDR qui anime le Coin des enfants situé à l’Espace Reydellet. Pour les vacances de juillet tous les mercredis et vendredis (10-12-17-19-24-26-31) de 9h00 à 11h00, les familles peuvent emmener leurs bébés et leurs tout petits enfants découvrir la lecture et les livres. De 0 à 4 ans, les mercredis et vendredis entre 9h00 et 11h00, pour réserver : 0262 20 62 04 ou le 0262 21 13 96. Retour au sommaire     Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés Redécouvrir l’histoire du peuplement de La Réunion et partir sur la route des engagés c’est sur ce lieu chargé de mémoire qu’on replonge dans le passé des Réunionnais. Des ateliers sont organisés pendant les vacances. Des ateliers, contes, activités manuelles et musicales autour des thèmes de l’engagisme, de la quarantaine et du métissage végétal. Sur réservation uniquement et pour des groupes de 10 enfants minimum. A découvrir ou à redécouvrir « Le Lazaret de la Grande Chaloupe : quarantaine et engagisme », « Métissage végétal, plantes et usages au temps de l’engagisme » et au Lazaret n° 2 : « l’Archéologie pour écrire l’Histoire ». Entrée libre Pour plus de renseignements : Tél : 0262 20 03 23 / 0692 974 040 Retour au sommaire     Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens" Retour dans l’histoire, celle de l’art botanique. L’histoire des épices est le miroir de la Grande Histoire.  Celle de ces explorateurs partis à la découverte du monde. Parmi eux, Pierre Poivre, naturaliste lyonnais qui acclimatera entre autres la girofle et la muscade sur l’île de La Réunion. On fêtera cette année les 300 ans de la naissance de Pierre Poivre et cela se passe à Mascarin-Jardin Botanique de La Réunion. A cette époque, les botanistes avaient pour habitude de dessiner les plantes qu’ils découvraient dans des contrées lointaines souvent en aquarelle mais parfois en pastel et à l’aide de gouache. Pour la première fois, du 9 au 14 juillet, le conservatoire accueille une exposition de la Botanical Artists Association of Sounther Africa (BAASA), une association qui regroupe les artistes botaniques d’Afrique du Sud. Parmi les artistes présents, Julie Ah-Fa, Réunionnaise installée à Johannesburg. Autre exposition à découvrir, « Terre de richesses » à la découverte de la biodiversité agricole du Sud-Ouest de l’Océan Indien proposée par le CIRAD. A voir aussi, « Lo grin i koz » où plus d'une centaine d’espèces différentes de plantes sont présentées sous forme de fruits et graines. A retrouver les visites guidées de la collection Réunion et de la collection des Plantes lontan. Un voyage olfactif en hommage à Pierre Poivre est proposé chaque jeudi des vacances sauf le 15 août. Le programme complet est à découvrir en cliquant ici (ouverture d'une nouvelle page internet)   Du mardi au dimanche : De 9h00 à 17h00 Renseignements et réservations au 0262 24 92 24 Retour au sommaire     Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel Un musée dédié au sel et à sa fabrication. Une découverte toujours étonnante pour les enfants mais également les parents. Pour tous savoir sur la transformation de l’eau de mer en sel…  un atelier pour les enfants de 7 à 12 ans avec « La baleine nous offre son sel », objectif : la fabrication d’une salière. Rendez-vous le 10 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 ; le 17 juillet de 11h00 à 12h00. Les petites mains vont aussi s’affairer dans un atelier pâte à sel « Je crée mon cétacé » le 24 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 pour les 6 à 12 ans. Un autre atelier, fiction sonore permet aux enfants de 8 à 12 ans d’enregistrer des voix et des bruits pour créer une histoire imaginaire. Rendez-vous les 30 et 31 juillet et les 1er et 2 août de 9h30 à 12h00. Une restitution de la fiction sonore est prévue et ouvert au public le 10 août de 10h00 à 12h00. Kriké… Kraké… un atelier de création de conte se déroulera les 9 et 13 août de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h30 pour les 5 à 10 ans.   Il est primordial de s’inscrire au préalable par téléphone au : 0262 34 67 00 Le Musée du sel est ouvert du mardi au dimanche : Tél. : 0262 34 67 00 Retour au sommaire   Bonnes vacances à toutes et à tous !   Texte : Florence Vendome Département de La Réunion CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public
Je m'inscris à l'évènement
Visuel de programme des vacances Visuel de programme des vacances

 

 

Sommaire :

Présentation

Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire

Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros

Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition »

Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert »

Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus »

Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs

Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits

Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés

Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens"

Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel

 

 

 

Présentation

20 desanm 1948-20 desanm 2018.

170 ans après la déclaration de Sarda –Garriga sur la Place du Gouvernement à Saint-Denis, le Département a souhaité faire de cette date symbolique un événement. Toute l’année 2019 sera donc une année commémorative avec un grand 20 desanm' qui ponctuera les manifestations du Souvenir. Un plongeon dans cette histoire mais également d’autres découvertes vous attendent dans plusieurs de nos lieux d'accueil.

Expositions, ateliers, découvertes… à vous de jouer et surtout très bonnes vacances à toutes et à tous !

Retour au sommaire

 

 

Musée Historique de Villèle : Un travail de mémoire

Désormais aussi appelé le Musée de l’Habitation et de l’Esclavage, le Musée Historique de Villèle propose depuis le 20 décembre 2018 d’entrer encore plus dans l’histoire de ce grand domaine, témoin de l’esclavage. Objectif, mieux comprendre cette période et mieux comprendre l’histoire d’Ombline Desbassyns, la maîtresse des lieux. Outre la visite du Musée, à découvrir, une exposition d’instruments de musique. Le kayamb fabriqué par Firmin Viry, le bobre fabriqué par Johny Bily et le roulèr fabriqué par Stéphane Grondin entrent dans les collections de Villèle. Notice, iconographie historique et un film permettront de mieux comprendre la fabrication et l’histoire de ces instruments emblématiques.

Les collégiens proposent de découvrir une « Galerie de portraits » qui mêlent savoirs historiques et expression artistique. Une œuvre collective réalisée à partir des noms d’esclaves figurant dans le testament de Mme Desbassyns. Tout au long de la visite, un peu partout dans les jardins, des œuvres d’art offrent un regard différent sur les protagonistes de l’histoire du domaine. « Bann’maronèr » de Nathalie Maillot et Nelson Boyer, une sculpture en bronze qui évoque la puissance du Marron prêt à tout pour être libre. Un peu plus loin, au sein de l’hôpital des esclaves, le Mémorial aux esclaves rend hommage à William Zitte, avec une de ses œuvres : La Piéta noire réalisée par Antoine Du Vignaux.

Dernière étape et non des moindres, la Chapelle Pointue où l’on peut désormais observer l’impressionnante sculpture de Sandrine Plante « Trois frères », Elie et ses frères, à l’origine de la première révolte d’esclaves dont Saint-Leu fut le théâtre. Ces visages figés pour l’éternité qui nous rappellent que ces hommes sont morts parce qu’ils voulaient être libres.

http://www.portail-esclavage-reunion.fr (ouverture d'une nouvelle page internet)

https://www.musee-villele.re/fr/ (ouverture d'une nouvelle page internet)

 

Ouvert du mardi au dimanche :

De 9h30 à 12h30 – de 13h30 à 17h30

Tél : 0262 55 64 10

Retour au sommaire

 

 

Archives Départementales de La Réunion : Sur les traces de Garros

Partir à la conquête des airs avec Roland Garros, c’est ce que vous propose de faire les Archives Départementales. Une exposition riche qui permet de mieux comprendre la vie et la destinée héroïque de ce pionnier de l’aviation, héros de la Grande Guerre. Ce réunionnais connu dans le monde entier pour ses exploits doit-il entrer au Panthéon ? La question se pose car honorer Garros, c’est honorer les 10 millions de morts de cette guerre.

Entrée libre

Du lundi au vendredi :

De 8h00 à 16h00

Tél : 0262 94 04 14

Retour au sommaire

 

 

Musée Léon Dierx : « Le Jour de l’Abolition »

Le jour de l’abolition, ce jour de l’an 1848 où 60 000 esclaves sont devenus libres. Dans le cadre des commémorations des 170 ans de l’abolition de l’esclavage, le Musée Léon Dierx en lien avec la Direction départementale de la Culture expose une œuvre exceptionnelle, prêt du Musée du Quai Branly, « L’émancipation de La Réunion ». Il s’agit de cette œuvre très connue de Garreau qui représente le Commissaire de la République Joseph Napoléon Sébastien Sarda-Garriga tenant à la main la déclaration d’abolition de l’esclavage tandis que des figures d’esclaves forment un attroupement. La postérité a retenu le visage de Sarda-Garriga mais des esclaves affranchis, il n’est resté aucune représentation précise, ni portraits identifiés au jour de l’abolition. Pour rendre à ces esclaves leur histoire et leur redonner une place dans celle de La Réunion, le Département a fait appelle à Mathilde Fossy. L’exposition « Le jour de l’abolition » prend ici tout son sens avec l’œuvre de l’artiste « Dissiper la brume ». Des panneaux transparents, portant les noms donnés aux affranchis, sont disposés afin de créer un parcours au milieu d’une foule symbolique. Un itinéraire qui mène vers la lumière et qui permet à « la brume de se dissiper ».

 

Du 27 avril au 15 septembre 2019 :

Du mardi au dimanche de 9h30 à 17h30.

Tél. : 0262 20 24 82

Retour au sommaire

 

 

Artothèque : Mounir Allaoui, « Bannir le Vert »

A la découverte du cinéaste Mounir Allaoui à l’Artothèque de Saint-Denis, c’est une proposition intéressante et curieuse. « Bannir le Vert », ce sont cinq jardins, cinq « espaces verts » de cette couleur végétale qui apaise, celle de la nature.

Autre exposition, « Les villes imaginaires-Hommage à Italo Calvino » avec l’artiste Danny Peppuy qui propose ici des sculptures en céramique. Cet amoureux du grès s’est inspiré des villes invisibles, un roman utopique de l’un des plus grands écrivains, théoriciens et philosophes italiens du XXème siècle. L’auteur y relate la rencontre entre le célèbre marchand vénitien Marco Polo et l’Empereur de Chine, Kublai Khan. Un dialogue qui donne naissance à d’imaginaires villes qui sont regroupées en différents thèmes : la mémoire, le désir… Chacune de ces villes a été imaginée et recréée par l’artiste céramiste. Le résultat est à découvrir dans les jardins de l’Artothèque.

Entrée libre
Du mardi au dimanche de 9h30 à 16h00.

Tél : 0262 41 75 50

Retour au sommaire

 

 

Muséum d’Histoire Naturelle : « Taxidermus »

Des photos qui ressemblent à des tableaux, c’est ce que vous propose de découvrir le Muséum d’Histoire Naturelle avec cette exposition du photographe Laurent de Gebhardt.  Car au fil des ans, ce passionné de l’image sous toutes ses formes a affiné son travail en participant à des ateliers de peinture, de dessins et de sculpture. Sa collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturel s’inscrit dans les résidences d’artistes proposées par le Département de La Réunion et la Direction de la Culture dans le cadre de deux thématiques, le 170 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage ainsi que Patrimoine et Création. Des portraits qui s’inspirent du travail de Rembrandt redonnent vie à la collection d’animaux du Muséum d’Histoire Naturelle.

Autre exposition « Collections-Collectionneurs 1854-2017 qui retracent l’histoire des collections du Muséum. Des collections qui ont évolué au fil des temps et qui se sont enrichies d’apport du monde entier et surtout de La Réunion et de l’océan Indien. C’est un retour dans l’histoire du Muséum auquel nous invite cette fabuleuse exposition.

 

Ouvert du mardi au dimanche :

De 9h30 à 17h30

Tél. : 0262 20 02 19

Entrée gratuite pendant les vacances

Retour au sommaire

 

 

Bibliothèque Départementale de La Réunion : De la lecture et des ateliers créatifs

Laisser libre court à la créativité des enfants, c’est la proposition de la BDR avec deux ateliers créatifs, à partir de 6 ans le mercredi 17 juillet de 14h00 à 16h00.

Outre les ateliers des vacances, la bibliothèque vous propose de repartir aux sources de la BD Réunionnaise. De Potemont à Tiburce, un voyage pour mieux comprendre l’histoire de la bande dessinée péï. Une exposition présentée en collaboration avec Natacha Eloy et Maca Rosee.

 

Ouvert du lundi et samedi de 10h30 à 17h30, du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30.

Entrée libre et gratuite sans inscription

Tél. : 0262 21 54 63

Retour au sommaire

 

 

Espace Reydellet : De la lecture pour les tout-petits

Donner l’amour de la lecture dès le plus jeune âge c’est la proposition de l’équipe de la BDR qui anime le Coin des enfants situé à l’Espace Reydellet. Pour les vacances de juillet tous les mercredis et vendredis (10-12-17-19-24-26-31) de 9h00 à 11h00, les familles peuvent emmener leurs bébés et leurs tout petits enfants découvrir la lecture et les livres.

De 0 à 4 ans, les mercredis et vendredis entre 9h00 et 11h00, pour réserver : 0262 20 62 04 ou le 0262 21 13 96.

Retour au sommaire

 

 

Le Lazaret de la Grande Chaloupe : L’histoire des engagés

Redécouvrir l’histoire du peuplement de La Réunion et partir sur la route des engagés c’est sur ce lieu chargé de mémoire qu’on replonge dans le passé des Réunionnais. Des ateliers sont organisés pendant les vacances. Des ateliers, contes, activités manuelles et musicales autour des thèmes de l’engagisme, de la quarantaine et du métissage végétal.

Sur réservation uniquement et pour des groupes de 10 enfants minimum.

A découvrir ou à redécouvrir « Le Lazaret de la Grande Chaloupe : quarantaine et engagisme », « Métissage végétal, plantes et usages au temps de l’engagisme » et au Lazaret n° 2 : « l’Archéologie pour écrire l’Histoire ».

Entrée libre

Pour plus de renseignements : Tél : 0262 20 03 23 / 0692 974 040

Retour au sommaire

 

 

Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion : "Vacances au Jardin des Sens"

Retour dans l’histoire, celle de l’art botanique. L’histoire des épices est le miroir de la Grande Histoire.  Celle de ces explorateurs partis à la découverte du monde. Parmi eux, Pierre Poivre, naturaliste lyonnais qui acclimatera entre autres la girofle et la muscade sur l’île de La Réunion. On fêtera cette année les 300 ans de la naissance de Pierre Poivre et cela se passe à Mascarin-Jardin Botanique de La Réunion. A cette époque, les botanistes avaient pour habitude de dessiner les plantes qu’ils découvraient dans des contrées lointaines souvent en aquarelle mais parfois en pastel et à l’aide de gouache.

Pour la première fois, du 9 au 14 juillet, le conservatoire accueille une exposition de la Botanical Artists Association of Sounther Africa (BAASA), une association qui regroupe les artistes botaniques d’Afrique du Sud. Parmi les artistes présents, Julie Ah-Fa, Réunionnaise installée à Johannesburg.

Autre exposition à découvrir, « Terre de richesses » à la découverte de la biodiversité agricole du Sud-Ouest de l’Océan Indien proposée par le CIRAD. A voir aussi, « Lo grin i koz » où plus d'une centaine d’espèces différentes de plantes sont présentées sous forme de fruits et graines.

A retrouver les visites guidées de la collection Réunion et de la collection des Plantes lontan.

Un voyage olfactif en hommage à Pierre Poivre est proposé chaque jeudi des vacances sauf le 15 août.

Le programme complet est à découvrir en cliquant ici (ouverture d'une nouvelle page internet)

 

Du mardi au dimanche :

De 9h00 à 17h00

Renseignements et réservations au 0262 24 92 24

Retour au sommaire

 

 

Musée du Sel : Les secrets de la fabrication du sel

Un musée dédié au sel et à sa fabrication. Une découverte toujours étonnante pour les enfants mais également les parents. Pour tous savoir sur la transformation de l’eau de mer en sel…  un atelier pour les enfants de 7 à 12 ans avec « La baleine nous offre son sel », objectif : la fabrication d’une salière.

Rendez-vous le 10 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 ; le 17 juillet de 11h00 à 12h00.

Les petites mains vont aussi s’affairer dans un atelier pâte à sel « Je crée mon cétacé » le 24 juillet de 9h30 à 10h30 et de 11h00 à 12h00 pour les 6 à 12 ans.

Un autre atelier, fiction sonore permet aux enfants de 8 à 12 ans d’enregistrer des voix et des bruits pour créer une histoire imaginaire.

Rendez-vous les 30 et 31 juillet et les 1er et 2 août de 9h30 à 12h00.

Une restitution de la fiction sonore est prévue et ouvert au public le 10 août de 10h00 à 12h00.

Kriké… Kraké… un atelier de création de conte se déroulera les 9 et 13 août de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h30 pour les 5 à 10 ans.

 

Il est primordial de s’inscrire au préalable par téléphone au : 0262 34 67 00

Le Musée du sel est ouvert du mardi au dimanche :

Tél. : 0262 34 67 00

Retour au sommaire

 

Bonnes vacances à toutes et à tous !

 

Texte : Florence Vendome

Je propose un évènement

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo