09 juillet 2022 - 30 octobre 2022

Exposition à l'Artothèque : Cristallines - Photographies de Jacques Kuyten

  • Artothèque - Saint-Denis
  • 09H30  - 17H30
  • ENTRÉE LIBRE
2022-10-30 17:30:00 2022-10-30 17:30:00 Exposition à l'Artothèque : Cristallines - Photographies de Jacques Kuyten Depuis plus de 30 ans les différents artistes qui se sont succédés à l’Artothèque nous ont plongé dans leur univers. Sculpteurs, plasticiens, photographes, peintres, vidéastes nous ont intrigués subjugués, décontenancés, émerveillés au gré de leurs oeuvres et créations. Nous invitant sans cesse à nous questionner, ils ont parfois altéré les lignes et les codes entre le réel et l’abstrait pour en définitive faire appel à nos émotions. C’est ce parti pris qu’a choisi le photographe Jacques Kuyten à l’occasion de sa nouvelle exposition « Cristallines » qu’il présente à l’Artothèque. Celui-ci nous convie, le temps d’une escale, à La Pointe au sel et à saisir la magie de ce lieu. Jouant sur les échelles et les espaces, il en vient à modifier notre perception pour mieux faire place à notre imaginaire. De cette série de photographies, le visiteur pourra ressentir la poésie et l’invitation au voyage qui se dégagent et qui sait ? Peut-être que leurs pas les conduiront à découvrir ou redécouvrir ce sublime écrin naturel. Cyrille Melchior PRÉSENTATION La Pointe au sel est à l’ouest de l’île. Ce lieu-dit est situé à la sortie d’une petite ville côtière à l’urbanisation expansive, Saint-Leu. Au bout d’une impasse en terre, l’endroit, singulier, point de confrontation de forces naturelles, est à la fois accessible à tous et en même temps en retrait de la circulation. La côte y est à l’opposé des lagons si proches. Elle offre une verticalité abrupte et des cavités hostiles à la merci des vagues tapant sur une roche sombre. Là, les salines, géométriques, planes, calmes, construites en 1942, sont à quelques mètres du ressac si blanc. Quelques bassins, toujours en fonctionnement, ode à l’horizontalité, ode aux lentes transformations. À de nombreuses reprises, Jacques Kuyten a fréquenté cet endroit marquant qui nous invite à une promenade ralentie et ouverte sur les reliefs. Il y a trouvé un paysage qui impose son rythme. Un rythme en écho profond à la démarche du photographe qui a besoin d’une position en retrait. Une position où prendre son temps est nécessaire. Sans doute parce que Jacques Kuyten porte particulièrement son attention sur des détails discrets, des processus lents, des temps plus difficile d’accès. N’est-ce pas une des fonctions du photographe de capturer une autre distance que la notre, une autre temporalité ? Avec Cristallines, le série de photographies tissent une invitation. Celle d’une immersion poétique. Il n’est pas question de montrer le contexte, le paysage, les travailleurs du sel et leurs outils, les acquis des hommes. Non, Jacques Kuyten a fait le choix radical d’un rapport essentiel, cosmique, d’une vision concentrée et ouverte à une pluralité du sens, d’une abstraction aux paysages. Nous sommes au plus près du processus en cours dans un entre-deux biologique et poétique. Avec un noir et blanc sépia débordant de nuances et de finesses, l’eau est un paysage. L’eau pleine, sensuelle, frileuse, membrane se dissout pour devenir autre chose. Des formes uniques, abstraites sont là sous nos yeux et ouvrent nos imaginaires. Ainsi, le photographe nous invite à faire trembler nos certitudes. Sans doute parce que des antagonismes sont visibles avec des combats silencieux entre le blanc et le noir, entre le liquide et le solide, entre la douceur et la dureté, la brèche et le plein. À vous, maintenant d’avoir l’imprudence de prendre le temps nécessaire. RÉSERVATION GROUPES ET SCOLAIRES : 0262 41 75 50   L'ARTISTE Jacques Kuyten, 60 ans, photographe, Ile de La Réunion. A vingt ans, il s’installe à La Réunion où il débute sa carrière de photographe. Il travaille pour les musées départementaux et régionaux de l’île et se spécialise dans la photographie d’art. Les contacts professionnels et amicaux établis dès lors avec les artistes et les conservateurs contribuent à diversifier et enrichir ses productions. « L’acte photographique est un parcours hors des lignes et des sentiers balisés. C’est une quête, une aventure en des lieux souvent difficiles d’accès, parfois très lointains. » L’émotion réside là, dans la recherche des prises de vue, la volonté et le plaisir de fixer puis de révéler des images durement conquises. Jacques Kuyten est l’un des membres fondateurs de l’association « réunion d’images ». Artothèque - Saint-Denis CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public Ajouter à mon calendrier 2022-10-30 13:30:00 2022-10-30 13:30:00 Exposition à l'Artothèque : Cristallines - Photographies de Jacques Kuyten Depuis plus de 30 ans les différents artistes qui se sont succédés à l’Artothèque nous ont plongé dans leur univers. Sculpteurs, plasticiens, photographes, peintres, vidéastes nous ont intrigués subjugués, décontenancés, émerveillés au gré de leurs oeuvres et créations. Nous invitant sans cesse à nous questionner, ils ont parfois altéré les lignes et les codes entre le réel et l’abstrait pour en définitive faire appel à nos émotions. C’est ce parti pris qu’a choisi le photographe Jacques Kuyten à l’occasion de sa nouvelle exposition « Cristallines » qu’il présente à l’Artothèque. Celui-ci nous convie, le temps d’une escale, à La Pointe au sel et à saisir la magie de ce lieu. Jouant sur les échelles et les espaces, il en vient à modifier notre perception pour mieux faire place à notre imaginaire. De cette série de photographies, le visiteur pourra ressentir la poésie et l’invitation au voyage qui se dégagent et qui sait ? Peut-être que leurs pas les conduiront à découvrir ou redécouvrir ce sublime écrin naturel. Cyrille Melchior PRÉSENTATION La Pointe au sel est à l’ouest de l’île. Ce lieu-dit est situé à la sortie d’une petite ville côtière à l’urbanisation expansive, Saint-Leu. Au bout d’une impasse en terre, l’endroit, singulier, point de confrontation de forces naturelles, est à la fois accessible à tous et en même temps en retrait de la circulation. La côte y est à l’opposé des lagons si proches. Elle offre une verticalité abrupte et des cavités hostiles à la merci des vagues tapant sur une roche sombre. Là, les salines, géométriques, planes, calmes, construites en 1942, sont à quelques mètres du ressac si blanc. Quelques bassins, toujours en fonctionnement, ode à l’horizontalité, ode aux lentes transformations. À de nombreuses reprises, Jacques Kuyten a fréquenté cet endroit marquant qui nous invite à une promenade ralentie et ouverte sur les reliefs. Il y a trouvé un paysage qui impose son rythme. Un rythme en écho profond à la démarche du photographe qui a besoin d’une position en retrait. Une position où prendre son temps est nécessaire. Sans doute parce que Jacques Kuyten porte particulièrement son attention sur des détails discrets, des processus lents, des temps plus difficile d’accès. N’est-ce pas une des fonctions du photographe de capturer une autre distance que la notre, une autre temporalité ? Avec Cristallines, le série de photographies tissent une invitation. Celle d’une immersion poétique. Il n’est pas question de montrer le contexte, le paysage, les travailleurs du sel et leurs outils, les acquis des hommes. Non, Jacques Kuyten a fait le choix radical d’un rapport essentiel, cosmique, d’une vision concentrée et ouverte à une pluralité du sens, d’une abstraction aux paysages. Nous sommes au plus près du processus en cours dans un entre-deux biologique et poétique. Avec un noir et blanc sépia débordant de nuances et de finesses, l’eau est un paysage. L’eau pleine, sensuelle, frileuse, membrane se dissout pour devenir autre chose. Des formes uniques, abstraites sont là sous nos yeux et ouvrent nos imaginaires. Ainsi, le photographe nous invite à faire trembler nos certitudes. Sans doute parce que des antagonismes sont visibles avec des combats silencieux entre le blanc et le noir, entre le liquide et le solide, entre la douceur et la dureté, la brèche et le plein. À vous, maintenant d’avoir l’imprudence de prendre le temps nécessaire. RÉSERVATION GROUPES ET SCOLAIRES : 0262 41 75 50   L'ARTISTE Jacques Kuyten, 60 ans, photographe, Ile de La Réunion. A vingt ans, il s’installe à La Réunion où il débute sa carrière de photographe. Il travaille pour les musées départementaux et régionaux de l’île et se spécialise dans la photographie d’art. Les contacts professionnels et amicaux établis dès lors avec les artistes et les conservateurs contribuent à diversifier et enrichir ses productions. « L’acte photographique est un parcours hors des lignes et des sentiers balisés. C’est une quête, une aventure en des lieux souvent difficiles d’accès, parfois très lointains. » L’émotion réside là, dans la recherche des prises de vue, la volonté et le plaisir de fixer puis de révéler des images durement conquises. Jacques Kuyten est l’un des membres fondateurs de l’association « réunion d’images ». Artothèque - Saint-Denis CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public
Je m'inscris à l'évènement

Depuis plus de 30 ans les différents artistes qui se sont succédés à l’Artothèque nous ont plongé dans leur univers. Sculpteurs, plasticiens, photographes, peintres, vidéastes nous ont intrigués subjugués, décontenancés, émerveillés au gré de leurs oeuvres et créations.

Nous invitant sans cesse à nous questionner, ils ont parfois altéré les lignes et les codes entre le réel et l’abstrait pour en définitive faire appel à nos émotions. C’est ce parti pris qu’a choisi le photographe Jacques Kuyten à l’occasion de sa nouvelle exposition « Cristallines » qu’il présente à l’Artothèque. Celui-ci nous convie, le temps d’une escale, à La Pointe au sel et à saisir la magie de ce lieu. Jouant sur les échelles et les espaces, il en vient à modifier notre perception pour mieux faire place à notre imaginaire.

De cette série de photographies, le visiteur pourra ressentir la poésie et l’invitation au voyage qui se dégagent et qui sait ? Peut-être que leurs pas les conduiront à découvrir ou redécouvrir ce sublime écrin naturel.

Cyrille Melchior

PRÉSENTATION

La Pointe au sel est à l’ouest de l’île. Ce lieu-dit est situé à la sortie d’une petite ville côtière à l’urbanisation expansive, Saint-Leu. Au bout d’une impasse en terre, l’endroit, singulier, point de confrontation de forces naturelles, est à la fois accessible à tous et en même temps en retrait de la circulation. La côte y est à l’opposé des lagons si proches. Elle offre une verticalité abrupte et des cavités hostiles à la merci des vagues tapant sur une roche sombre. Là, les salines, géométriques, planes, calmes, construites en 1942, sont à quelques mètres du ressac si blanc. Quelques bassins, toujours en fonctionnement, ode à l’horizontalité, ode aux lentes transformations.

À de nombreuses reprises, Jacques Kuyten a fréquenté cet endroit marquant qui nous invite à une promenade ralentie et ouverte sur les reliefs. Il y a trouvé un paysage qui impose son rythme. Un rythme en écho profond à la démarche du photographe qui a besoin d’une position en retrait.

Une position où prendre son temps est nécessaire. Sans doute parce que Jacques Kuyten porte particulièrement son attention sur des détails discrets, des processus lents, des temps plus difficile d’accès. N’est-ce pas une des fonctions du photographe de capturer une autre distance que la notre, une autre temporalité ?

Avec Cristallines, le série de photographies tissent une invitation. Celle d’une immersion poétique. Il n’est pas question de montrer le contexte, le paysage, les travailleurs du sel et leurs outils, les acquis des hommes. Non, Jacques Kuyten a fait le choix radical d’un rapport essentiel, cosmique, d’une vision concentrée et ouverte à une pluralité du sens, d’une abstraction aux paysages.

Nous sommes au plus près du processus en cours dans un entre-deux biologique et poétique. Avec un noir et blanc sépia débordant de nuances et de finesses, l’eau est un paysage. L’eau pleine, sensuelle, frileuse, membrane se dissout pour devenir autre chose.

Des formes uniques, abstraites sont là sous nos yeux et ouvrent nos imaginaires. Ainsi, le photographe nous invite à faire trembler nos certitudes. Sans doute parce que des antagonismes sont visibles avec des combats silencieux entre le blanc et le noir, entre le liquide et le solide, entre la douceur et la dureté, la brèche et le plein.

À vous, maintenant d’avoir l’imprudence de prendre le temps nécessaire.

RÉSERVATION GROUPES ET SCOLAIRES :

0262 41 75 50

 

Expo : Cristallines

L'ARTISTE

Jacques Kuyten, 60 ans, photographe, Ile de La Réunion.

A vingt ans, il s’installe à La Réunion où il débute sa carrière de photographe. Il travaille pour les musées départementaux et régionaux de l’île et se spécialise dans la photographie d’art.

Les contacts professionnels et amicaux établis dès lors avec les artistes et les conservateurs contribuent à diversifier et enrichir ses productions.

« L’acte photographique est un parcours hors des lignes et des sentiers balisés. C’est une quête, une aventure en des lieux souvent difficiles d’accès, parfois très lointains. »

L’émotion réside là, dans la recherche des prises de vue, la volonté et le plaisir de fixer puis de révéler des images durement conquises.

Jacques Kuyten est l’un des membres fondateurs de l’association « réunion d’images ».

Je propose un évènement

+

S'inscrire à l’évènement

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028