Aller au contenu principal

Aide : Assistant(e) Familial(e)

 
 

Pour qui ?

L’assistant(e) familial(e) a pour rôle principal d’offrir à un enfant séparé de sa famille des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement physique, psychique, affectif et sa socialisation. Il (elle) accompagne, ainsi, l’enfant ou l’adolescent au quotidien en lui fixant un cadre éducatif structurant avec des repères et des limites.
L’assistant(e) familial(e) soutient et accompagne également l’enfant dans sa scolarité, sa santé. Il (elle) collabore et participe avec l’équipe pluridisciplinaire (un travailleur social, un psychologue, un cadre technique social…) à la mise en oeuvre des projets individuels en lien avec la famille de l’enfant placé. Enfin, en tant que partenaire, il (elle) assiste aux instances techniques des Maisons Départementales (ex-GUT).
 

Combien ?

L’assistant(e) familial(e), une fois recruté(e) bénéficie :
- d’un stage préparatoire de 60 heures avant tout accueil ;
- d’une formation qualifiante en alternance de 240 heures débouchant sur un examen professionnel et l’obtention du diplôme d’Etat d’assistant familial ;
- d’un contrat de travail ;
- d’un salaire ;
- de diverses indemnités ;
- de congés ;
- de la sécurité sociale ;
- de l’affiliation et de cotisations à un régime de retraire ;
- d'un régime d’imposition spécifique…

Pour quoi ?

- Accueillir à temps complet au sein de sa famille de 1 à 3 jeunes en difficulté confiés au Conseil Départemental dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance.
- Apporter à ces jeunes un cadre sécurisant favorisant leur épanouissement et leur évolution.
- Participer à la mise en oeuvre du projet pour le jeune accueilli avec les services sociaux territoriaux.La loi n° 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux distingue et définit les professions d’assistant familial, recevant dans leur sphère familiale à titre permanent des enfants à la demande de l’ASE ou du Juge des enfants, et celle d’assistant maternel, qui accueille à son domicile de jeunes enfants confiés ponctuellement par leurs parents.

Comment ?

Devenir assistant(e) familial(e) nécessite au préalable l’obtention d’un agrément délivré par le Président du Conseil Départemental. Pour cela, les démarches à entreprendre sont les suivantes :
Adresser une demande écrite à Monsieur le Président du Conseil Départemental ;
Participer à une réunion d’information à l’issue de laquelle seront remis un formulaire de candidature et la liste des pièces à fournir ;
Rencontrer l’assistant social, le psychologue et éventuellement le médecin du service de Protection Maternelle et Infantile chargés de l’évaluation.
Si les conditions sont remplies (aptitudes personnelles, logement…), il sera délivré une attestation d’agrément précisant le nombre de mineurs ou de jeunes majeurs que l’assistant(e)familial(e) est autorisé(e) à accueillir. Une modification du contenu de l’agrément est possible tout au long de l’activité professionnelle.
Après l’obtention de l’agrément, l’assistant(e) familial(e) doit effectuer une demande écrite d’emploi.

Contact Info

Service central : 0262 90 33 24 et 0262 90 31 18

Pour les services sectorisés, contactez les Territoires d'Action Sociale ou les Arrondissements

TAS Nord : 146, rue Sainte-Marie – 97 400 Saint-Denis                                 Tél. : 0262 28 98 28

ASA Sud : 44 bis, rue Archambaud – 97 410 Saint-Pierre                              Tél. : 0262 96 90 70

Maison départementale de la Vanille : 402, rue de la Gare                                                    

Bat B – 97 440 Saint-André                                                                             Tél. : 0262 40 71 00

ASA Ouest : 60, rue Claude de Sigoyer

BP 546 – Plateau Caillou – 97 867 Saint-Paul Cedex                                     Tél. : 0262 55 47 47

Votre contact privilégié pour cette demande

Je propose ma vidéo