Aller au contenu principal

Aide : Le Laboratoire Vétérinaire Départemental

Pour quoi ?

Le Laboratoire Vétérinaire Départemental de La Réunion (LVD974) existe depuis 1962. Il a été créé par la Direction des Services Vétérinaires de La Réunion (DAAF Alim) et placé sous son autorité, pour assurer d’une part la fabrication du vaccin de la maladie de "TESCHEN" (maladie des porcs de Madagascar), et d’autre part, le suivi sérologique de la prophylaxie obligatoire des grands ruminants à La Réunion.A partir de 1970, le laboratoire s'oriente vers l’aide au diagnostic pour les vétérinaires, intervenant en élevage comme sur les animaux de compagnie (autopsie, parasitologie, bactériologie, sérologie, mycologie) et a partir de 1990 vers la microbiologie alimentaire (mycologie, bactériologie alimentaire) essentiellement pour les contrôles officiels de l’état.

Le LVD  974 a obtenu son accréditation initiale en Septembre 2017 selon la norme NF EN CEI 17025 pour les paramètres suivants : Salmonelles en Hygiène alimentaire, Salmonelles en bactériologie animale, recherche de Trichine et sérologie Brucellose.

Dans le cadre officiel, le LVD 974 travaille en étroite collaboration avec deux Directions de l’Etat :

*   la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt)

*  la DIECCTE (DIrection régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi de la Réunion)

En dehors des analyses officielles, les activités principales sont la réalisation d’analyses pour la prévention et l’aide au diagnostic en santé animale et pour le suivi de la bonne qualité microbienne des aliments et matières premières alimentaires.

Comment ?

Le domaine de la Santé Animale

 a. Cellule de Sérologie et PCR vétérinaires :

Il s’agit d’analyses, pour la plupart sur demande de l’Etat, pour le contrôle ou le diagnostic des maladies réputées légalement contagieuses, afin de veiller à l’état sanitaire de l’élevage réunionnais (prophylaxie obligatoire des filières bovines et petits ruminants, porcine et aviaire) ou à l’émergence des nouvelles pathologies (contrôle des élevages et des frontières).

Près de 50000 sérologies bovines, caprines, ovines ou porcines sont réalisées annuellement en prophylaxie de contrôle réglementaire, d’achat ou de concours ou en cas de suspicion de maladies contagieuses animales.

    - SÉROLOGIE : recherche des anticorps témoins d'une vaccination ou de l'existence d'un épisode infectieux dans le sérum extrait du sang des animaux

    - PCR (Réaction en chaîne par polymérase) : diagnostic d’agents pathogènes par biologie moléculaire

 

Votre contact privilégié pour cette demande

Je propose ma vidéo