André THIEN AH KOON

Canton n° 25 Le Tampon-2 - Canton 25

Responsabilité : Elu délégué

Elu(e) en juin 2021

Membre de la Commission des Affaires Générales, Financières, Institutionnelles et de la Cohésion Territoriale

Elu délégué

Délégation : Forêts et Aménagement du territoire

L'interview

Votre âge et votre profession ?

J'ai plus de 25 mandats publics, consulaires et professionnels.

Je suis un ancien exploitant forestier depuis mon plus jeune âge, un pépiniériste, un horticulteur et un paysagiste.

 

Comment définiriez-vous votre canton ? 

Mon canton est riche d'espoir avec une population avide de se perfectionner dans l'attente d'un développement de leur connaissance pour améliorer le sort de leur famille à travers de nouvelles techniques et des nouveaux produits.
Je note une volonté forte de la population d'avancer. 

 

Pourquoi vous-êtes vous engagé en politique ? 

J'ai vécu parmi ces pauvres travailleurs de la terre. Je partage leurs souffrances et je vois combien leur espoir de pouvoir s'en sortir est grand avec l'aide des autres et le mien.
Ils savent que je suis le mieux placé pour les défendre et cela dans un objectif d'un avenir meilleur. 
C'est un défi que j'ai à relever car ils ont estimé que je suis peut-être le meilleur pour réaliser leurs espérances. Je le fais avec mon cœur et une détermination aveugle.

Quels dossiers souhaitez-vous défendre pour votre canton et pour La Réunion ? 

Pour mon canton, ma première ambition est de faire bénéficier aux enfants et aux agriculteurs les apports techniques et technologiques afin qu'ils puissent mieux vivre. Notamment à travers une formation appropriée. Le Tampon étant un grenier dans tous les domaines, l'arrivée de l'eau d'irrigation va bouleverser beaucoup de choses. 

La seconde ambition est de lutter contre les importations par l’extension à La Réunion des clauses de sauvegarde de l'Union Européenne afin de protéger ceux qui travaillent la terre. Cela est possible, c'est une question de bonne volonté. 

En 3ème point, je souhaite mettre l'accent sur la reconquête de l'écologie, la biodiversité et le développement durable. Nous avons les atouts et il faudra les mettre en œuvre. 
Avec le Président Cyrille Melchior et notre équipe au Département nous y arriverons. 

Le Premier Ministre Michel Rocard et moi avons réussi à étendre au Département d'Outre Mer l'égalité sociale.

Nous constatons 30 ans après que le surcoût de la vie, le changement de mode de vie et le loyer des logements nous placent aujourd'hui devant des choix. Les familles sont confrontées à un impossible dilemme de devoir faire face aux dépenses avec seulement un SMIC. Cette situation pousse la population devant des choix extrêmes, signes de détresse et d'appel au secours. 

Il faut mettre en place des correctifs pour compenser la faiblesse des ressources par rapport au surcoût de la vie. 
Le Département ayant socialement la mission d'aider les plus démunis fera son travail en demandant le soutien de l’État qui décidera. 
Notre combat de jeune gaulliste est celui de l'Homme pour l'homme.

 

Vous êtes élu délégué aux "Forêts et à l'Aménagement du territoire", quels sont les dossiers que vous allez porter en ce sens ?

Le premier constat est que nos forêts sont pillées depuis 40ans. L'ONF a été abandonné à son triste sort et nos plantes précieuses et endémiques ont disparu. 
Il faut reforester  notre territoire qui représente 2 500 km² soit 150 000 hectares contre 1000 hectares à exploiter et occuper par la population. 

Il faut remettre en place une grande politique de reforestation à travers l'écologie, la biodiversité, la protection de l'environnement et le développement durable. Cela fait partie de ma volonté de faire avancer La Réunion. 

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions