Aller au contenu principal
19 juin 2019

Communiqué : motion relative à la filière canne, lors de la Commission Permanente du 19 juin 2019

Logo du Département de La Réunion sur fond de photo du Palais de la Source
Logo du Département de La Réunion sur fond de photo du Palais de la Source

Lors de la Commission permanente du Conseil Départemental qui s’est déroulée ce jour (voir ici, ouverture d'une nouvelle page internet), une motion relative à la filière canne-sucre a été présentée et adoptée à l’unanimité par les Elus.

« Les élus du Conseil départemental demandent que la filière canne, un pilier de l’agriculture réunionnaise, soit préservée et soutenue. L’arrêt brutal de ce soutien national aurait des conséquences désastreuses pour notre territoire. Par cette motion, nous demandons à l’Etat de maintenir l’aide nationale de 28M€ par an en faveur de la filière canne en veillant à une répartition équilibrée et concertée de cette aide » a déclaré le Président Cyrille Melchior.

 

Contenu textuel de la Motion relative à la filière canne

Présentée par le Groupe Majoritaire

Considérant l'importance des enjeux agricoles dans l'économie locale de par ses caractéristiques multifonctionnelles sur les plans social, alimentaire, environnemental et économique,

Considérant le rôle particulier exercé par la filière canne qui représente près de 3 000 exploitations agricoles, plus de 15 000 emplois indirects ou induits et 60% de la surface agricole de l'île,

Considérant la fin des quotas sucriers et la libération du marché du sucre dans l'Union européenne au 1er octobre 2017, ayant conduit l'Etat, sous couvert de l'Union Européenne, à apporter un soutien financier supplémentaire en conséquence de 28 M€ par an à la Réunion,

Considérant les risques que ferait courir l'arrêt brutal de ce soutien national en l'absence de marge de progrès à court terme pour. restructurer d'avantage l'industrie sucrière réunionnaise,

Considérant les réflexions en cours, pilotées par le Conseil Départemental de La Réunion, collectivité compétente en matière agricole et autorité de gestion du FEADER, visant à définir avec l'ensembte des acteurs du monde agricole le modèle agricole réunionnais de demain (AGRIPEI 2030),

Considérant le délai nécessaire pour mettre en place ce nouveau modèle et mener les expérimentations ad hoc visant notamment à diversifier les sources de revenu pour les planteurs,

 

Les élus du Conseil Départemental réunis en Commission Permanente le 19 juin 2019

Rappellent leur volonté de soutenir l'ensemble des productions agricoles locales et leur engagement à accompagner la mise en place d'un nouveau modèle agricole à La Réunion, source de revenu pour les agriculteurs, d'emploi, de nourriture saine et de produits agricoles diversifiés,

Réaffirment leur soutien aux acteurs de la filière canne réunionnaise et en particulier aux planteurs,

Demandent en conséquence à l'Etat de maintenir l'aide nationale de 28 M€ par an en faveur de la filière canne réunionnaise en veillant à une répartition équilibrée et concertée de cette aide, en considérant comme prioritaires les difficultés rencontrées par les planteurs réunionnais.

Je propose ma vidéo