Aller au contenu principal

02 juillet 2018 - au 31 août 2018, participez au Challenge des Créateurs, inscription en ligne.          Du 16 juillet au 11 août , la Bibliothèque Départementale de La Réunion, est exceptionnellement fermée pour inventaire.          Du 9 juin au 29 juillet, Le musée Léon Dierx est fermé tous les weekends.  Il reste ouvert au public en semaine du mardi au vendredi de 09h30 à 17h30.      4 juin - L'ouverture du Lazaret de la Grande Chaloupe au public se fait uniquement les mardi de 9h30 à 16h30 et les mercredi de 9h30 à 12h30.           22 mai - Les inscriptions pour le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap pour la rentrée 2018/2019 ont débuté. Les formulaires sont à retourner avant le 15 juillet pour un démarrage de la prise en charge dès la rentrée d'Août mais les demandes en cours d'année sont possibles.        30 avril - Net Bourses, site d'inscription en ligne pour les aides aux étudiants : inscriptions ouvertes pour l'année universitaire 2018-2019, rendez-vous sur notre site internet Net Bourses

06 juil. 2018

Le CNARM aux côtés des Réunionnais : parce que l’Avenir n’a plus de frontières - 2018

photo de groupe dans l'hémicycle
le Président du Cnarm Ibrahim Dindar, serre la main d'un jeune qui a été recruté
photo de groupe

Ce vendredi 6 juillet, c’est dans l’Hémicycle de l’Hôtel du Département que le Comité National d’Accueil et d’Actions pour les Réunionnais en Mobilité (CNARM), organisme financé par le Département, a présenté son bilan semestriel des actions de mobilité professionnelle.

Présents dans l’assemblée, les différents recruteurs, entreprises partenaires du CNARM qui, chaque année, offrent aux Réunionnais la chance de construire un avenir professionnel en mobilité, des candidats qui ont fait le choix de partir pour accéder à la vie professionnelle durable et qui l’ont réussie et d’autres sur le départ. Se sont succédé des témoignages de candidats et ceux de parents avec des prises de paroles chargées d’émotions où la fierté et le courage des enfants sont salués mais lorsque le départ imminent est évoqué, la voix flanche et les larmes ne peuvent pas être retenues.

C’est dans un Hémicycle plein que le Président du CNARM, Ibrahim Dindar, s’est adressé à l’assemblée « Nous faisons ce matin un bilan du premier semestre 2018 de l’action du CNARM en faveur des Réunionnais qui veulent partir en mobilité ; ce bilan provisoire pour 2018 est extrêmement positif avec près de 650 départs dans des entreprises en métropole avec des contrats de travail effectifs. Pour beaucoup d’entre eux, ce sont des contrats dits en alternance, très formateurs avec des taux d’insertion professionnelle aux alentours de 70%. Je tiens à féliciter les jeunes qui ont réussi leurs entretiens et qui s’envoleront prochainement pour la métropole. Je leur souhaite grande et belle réussite. C’est un temps fort de votre vie et c’est une grande chance. Puis, je remercie les entreprises qui font confiance au CNARM et qui donnent ainsi aux Réunionnais une chance de se former, de réussir leur vie professionnelle et de mieux revenir pour se vendre sur le marché de l’emploi local ».  

 

Plus d'une centaine de Réunionnais recrutés sur le départ par une dizaine d’entreprises

Localement le monde du travail peine parfois à offrir des perspectives aux demandeurs d’emploi. Cette réalité du chômage est d’autant plus exacerbée à La Réunion avec un taux qui avoisine les 25% ; aussi, ces départs en mobilité offrent de réelles perspectives aux chercheurs d’emplois.  

Vivianne Payet-Ben Hamida représentait le Président du Département Cyrille Melchior à cette rencontre. Elle a salué la réussite des candidats recrutés par les entreprises et leur a adressé ses sincères et chaleureuses félicitations : « Vous partirez bientôt commencer une nouvelle vie, pleine de promesses. Soyez convaincus de votre potentialité et de votre talent. Le CNARM est très certainement un des premiers recruteurs de l’île avec près de 2500 départs chaque année. Cette force, ce dynamisme, nous la devons à une stratégie de développement performant du réseau professionnel portée par direction du CNARM. Les partenariats sont nombreux et ne cessent de grandir. Preuve que le CNARM est un acteur crédible aux yeux des groupes et entreprises métropolitains et je tiens à remercier les partenaires ici présents pour leur confiance et leur volonté de valoriser les Réunionnais ».

 

Les secteurs d’activité proposés aux jeunes sont les plus larges possibles. Le CNARM est un facilitateur d’emplois donc ouvert à tous les métiers. Plus précisément, ce matin, les personnes recrutées partent dans le secteur de l’industrie automobile, la grande distribution, les métiers des services, de la sécurité, de l’alimentation… « C’est très large et c’est ce qui fait la force du CNARM » ajoute Ibrahim Dindar.  

 

7 M€ de subvention au CNARM, pour son fonctionnement et son développement.

C’est un partenariat historique et durable qui lie le Département au CNARM. 7 M€ sont accordés annuellement à cet organisme pour son fonctionnement et son développement car comme l’a indiqué Vivianne Ben Hamida « la Collectivité croit aux bienfaits et aux atouts de la mobilité, gage d’ouverture au monde et de développement des compétences ».

 

Remise d’une vingtaine de promesses d’embauche

C’est à l’issue de la présentation du bilan semestriel du CNARM que le groupe Vindémia (représentant du groupe Casino à La Réunion), représenté par Grégory Brun et Mansour Zoberi, et Ibrahim Dindar ont remis à une vingtaine de jeunes leurs promesses d’embauche. Ces derniers vont suivre un programme de formation dans les métiers de bouche à savoir poissonnier, pâtissier, boucher, boulanger et assistant de restauration en vue de préparer leur CAP en alternance. Depuis huit ans, le groupe Casino en partenariat avec le CNARM permet à des jeunes réunionnais de s'insérer professionnellement par la voie de l'alternance. 

 

Avec le CNARM, des conditions d’accueil et d’accompagnement idéales

Le pack comprend : le billet d’avion, l’accueil à l’aéroport par le conseiller en charge du suivi et de l’accompagnement du candidat en métropole et l’acheminement vers le lieu d’affectation, une allocation d’arrivée de 300 € une indemnité forfaitaire de 500 €, une prime d’installation de 400 € et la prise en charge pendant deux mois d’un hébergement provisoire.

 

Renseignements : 02 62 15 0000 ou www.cnarm.fr

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

 

Commentaire

Le CNARM et ses partenaires dressent le bilan de ce premier semestre de recrutement. Depuis le début de l’année, c’est plus de 600 postes qui ont été pourvus en métropole.

Le Comité National d’Accueil et d’Actions pour les réunionnais en mobilité est le premier facilitateur d’emploi en mobilité sur le territoire.

 

Ibrahim DINDAR Président du CNARM

Nous mettons en œuvre des dispositifs d’accompagnement concrets, qui soit humain ou matériel. Puisqu’on prend en charge les billets d’avions,  on prend en charge les deux premiers mois d’hébergement etc… Nous prenons en charge évidemment la mise en relation avec les entreprises pour les entretiens de recrutement. Nous prenons en charge les préparations à la mobilité.

Quand nous faisons tout cela, nous sommes assez performants et utiles. Nous sommes d’ailleurs unique en ce genre sur le territoire métropolitain et domien.

 

Commentaire

 Une centaine de jeunes était présent suite à leur sélection. Ces deux dernières semaines, huit entreprises de métropole étaient venues recruter des réunionnais.

A 40 ans, Vincent SALAMALA tente l’aventure de la mobilité en métropole comme cariste.

 

Vincent SALAMALA candidat à la mobilité

J’avais un boulot déjà, je me suis mis à la recherche d’un emploi pour pouvoir progresser en métropole et grossir mon cv. Peut-être retourner plus tard pour la retraite.

 

Vivianne  PAYET BEN HAMIDA Conseillère Départementale

Le jeune, il est gagnant parce qu’il est accompagné, il est formé. Il est vraiment bichonné par les équipes du CNARM. Le territoire également s’y retrouve puisque notre taux de chômage baisse. C’est 2000 départs par an, ce n’est pas rien. Avec un coût qui est moindre entre 6000 et 10000 euros par jeune, ça défie toute concurrence.

Et je crois que le territoire est également gagnant parce que le jeune, il se sent plus fort, il est plus ouvert sur le monde. Les entreprises sont contentes d’avoir des jeunes qui sont formés et qui sont plus compétents.

 

Commentaire

Le CNARM poursuit sa mission d’accompagnement à l’emploi, aux jeunes réunionnais qui souhaitent partir en métropole ou à l’étranger. Chaque année, près de 2500 d’entre eux tentent l’aventure de la mobilité.

+

S'inscrire à l’évènement

+

Je propose ma vidéo