23 août 2022

Comité Plénier de l'observatoire départemental de la protection de l'enfance ODPE : Effort collectif et engagements pour la protection de l’enfance - 2022

« L’ODPE propose une gouvernance locale de la protection de l’enfance afin de mieux articuler les dispositifs mis en œuvre sur notre territoire. C’est aussi une instance de partage, d’analyse et de co-construction des politiques publiques présentes et à venir » a rappelé le Président du Département qui n’a pas manqué de saluer les avancées réalisées ces dernières années, notamment depuis l’installation de l’ODPE en août 2020. Des échanges constructifs ont suivi la présentation par les Services du Département, du rapport d’exécution 2022 de la Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance (SNPPE) et des perspectives pour 2023. 

Pour Cyrille Melchior, « Après ces 2 années de travail, il importe d’aller encore plus loin, notamment en venant à la rencontre des familles en difficulté dans les quartiers isolés. Pour ce faire, un travail de partenariat renforcé doit être mené avec les Communes ».

Le Président du Département n’a pas manqué de réaffirmer l’engagement de la Collectivité qui consacre 13% de son budget de fonctionnement à la protection de l’enfance et de la famille, soit près de 133 M€ en 2022. Ce qui représente 8 M€ de plus qu’en 2021.

Sur les quelques 2400 enfants en placement à l'ASE, 75% sont placés en famille d'accueil chez 850 assistants familiaux, 15 % en établissement et 10% chez un tiers digne de confiance. « Face à cette croissance, le Département a mis en place un plan d'actions prévoyant la création à moyen terme de 60 places dans les foyers de l’enfance, à travers des acquisitions et des aménagements de villas et des extensions de capacité dans les MECS, plan financé par le Département aux quatre coins de l’île, mais aussi à travers la mise en œuvre d’un plan de recrutement de 70 assistants familiaux avant la fin de l’année 2022 ».  

 

Les 5 engagements

Dans le cadre de la SNPPE, des actions concertées avec l’ARS et la DEETS ont été menées par le Département autour des 5 engagements

  1. Agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles avec notamment la création d’un dispositif innovant, « TISF Périnatalité PMI »  
  2. Sécuriser les parcours des enfants protégés et prévenir les ruptures avec un renforcement de la CRIP, une équipe de contrôle des établissements formée et une expérimentation de dispositifs dédiés à l’accompagnement d’enfants porteurs de handicap accueillis à l’ASE  
  3. Donner aux enfants les moyens d'agir et garantir leurs droits  
  4. Préparer leur avenir et sécuriser leur vie d’adulte » avec un dispositif de transition expérimentale pour éviter la rupture de la prise en charge des jeunes porteurs de handicap atteignant la majorité
  5. Renforcer la gouvernance avec notamment la structuration de l’ODPE, la formation des professionnels de la PMI et des journées d’actualité destinées à l’ensemble des professionnels de la Protection de l’enfance
Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028