Aller au contenu principal
15 mai 2019

La conférence sur la sécurité alimentaire - 2019

Version texte de la vidéo :

 

Commentaire :

Premier constat de cette conférence beaucoup se connaissent déjà. La sécurité alimentaire n'est pas un thème nouveau pour les pays membres de la commission de l'océan indien. 

Mais depuis 2016 et les premières conférences à Bras-Panon, les choses ont évolué.

 

Daniel GONTHIER, Vice-président du Département, Délégué à la coopération

Quand on a, l'organisation de l'ONU présente dans le cadre de la FAO.  On a l'organisation Africaine aussi présente et nous allons mener un programme croisé avec l'Europe.  

Oui, on avance oui sur les programmes 2021 et 2027 nous souhaitons que l'Europe aussi soit partenaires de ce projet de sécurité alimentaire dans la zone de l'océan indien 

Nous espérons sur la base des programmes qui sont mis en place, que dans les prochaines années on pourra véritablement avoir un marché commun agricole dans l'océan indien. Avec la participation de tous les 5 pays. Parce que bien sûr le focus c'est sur Madagascar mais chacun de ces pays présentent des avantages et des produits qui pourraient également partager avec les autres îles. 

En fait c'est de s'assurer, si je peux le dire de façon basique que que dans chaque dans chaque famille qu'on puisse avoir trois repas par jour.

 

Commentaire 

Loin des caméras, habillées pour l'occasion, une délégation malgache s'installe discrètement à 17 et 70 ans, c'est la première fois que ces agriculteurs quittent leur village et donc leur pays.

 

Benjamin RAZAFINDRAZAKA, Représentant de l’Association d’Appui au Développement Rural

Avec l'ancienne méthode, les techniques traditionnelles, à l'heure actuelle ça ne convient plus à notre besoin en alimentation. Donc nous voulons un changement pour la production.

 

Hadrien FAIVRE, VSI – Coordinateur de projet association MIARO, Recruté par le Département

 

C'est de se dire avant de nourrir les autres pensons d'abord à nous nourrir nous même.  Et peut-être qu'on aura peut-être moins d'argent qui rentrera mais peut-être qu'on vivra à beaucoup mieux ce qu'on produit avec la qualité de ce qu'on produit. Plutôt que d'avoir de l'argent qui très souvent est très très rare dans leur poche parce qu'il faut savoir que les collecteurs malgaches sont peu scrupuleux.

 

 

Commentaire 

Chacun dans sa singularité doit avoir une alimentation accessible, de qualité et stable dans le temps. Raison pour laquelle le CIRAD expert techniques de cette France dans l'océan indien a présenté tour à tour, les projets structurants de coopération régionale 

 

Eric JEUFFRAULT, Directeur régional CIRAD Réunion Mayotte et de la COI 

Tous les projets, effectivement, que l'on met en oeuvre, sont issus d'une analyse des besoins d'aider des pays. 

On a monté une plateforme qui s'appelle, la plateforme de recherche en agronomie tropicale, qui a dont le premier objet a été effectivement d'aller dans les pays de discuter avec les partenaires pour essayer de discuter qu’elles étaient les vraies priorités en matière de sécurité alimentaire.

De ses priorités, donc on traduit des programmes de recherche, qui évidemment se dérouler et  aujourd'hui se décline à travers nos réseaux de coopération. 

Commentaire 

Prochaine étape la validation du développement des produits phares dans chaque territoire dans le respect des réglementations de tous. Mais surtout aujourd'hui dans une volonté collective affirmée, des États souverains

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo