21 sept. 2021

La Décade Gamaleya, un événement littéraire à ne pas rater - 2021

Deux ans après sa disparition en région parisienne à l’âge de 88 ans, les cendres de Boris Gamaleya ont été ramenés sur son île natale. Au lendemain de son retour, La Réunion met à l’honneur ce natif de Saint-Louis, connu et reconnu comme un des plus grands poètes réunionnais de l’époque moderne. C’est dans les murs de la bibliothèque départementale que le coup d’envoi officiel de la Décade Gamaleya a été donné ce mardi 21 septembre. 

photo

A l’occasion de cette cérémonie chargée d’émotion, Béatrice Sigismeau, vice-présidente du Département déléguée aux affaires culturelles a fait sien ce message du Président Cyrille Melchior, adressé, en forme de questions, à la commissaire de la décade : « Comment se saisir de la poésie de Boris Gamaleya ? Comment prétendre embrasser son œuvre entière ? Comment s’essayer à mieux cerner le poète, le personnage, l’homme, sans être pris d’une sorte de vertige ? Mais si le vertige intimide, il est aussi stimulant, et la décade qui s’ouvre ce matin, va d’ailleurs déployer un programme très dense. Cette décade c’est à la fois un hommage et une promesse : celle de transmettre l’œuvre du poète, de la faire vivre ».

Le Département participe à l’hommage et s’inscrit déjà dans le devoir de transmission : en accompagnant La Réunion des Livres; en étant partenaire du Prix Boris Gamaleya créé par l’Académie de La Réunion; en impliquant fortement dans le projet de la décade sa Bibliothèque; en accueillant au musée historique de Villèle un temps culturel et artistique. 

photo

« Nous prenons toute notre part dans la diffusion de l’héritage poétique mais plus largement, nous voudrions faire connaître l’ensemble de son œuvre créatrice et les autres apports de Boris Gamaleya à la compréhension de la culture réunionnaise ». Béatrice Sigismeau n’a pas manqué de remercier la succession familiale pour la mise à disposition provisoire de documents manuscrits, forts précieux pour la recherche et l’enrichissement des savoirs. Les autres artisans de la Décade n’ont pas été oubliés.

photo

En présence de la Rectrice de l’académie; de la conseillère régionale Stéphanie Poiny-Toplan; de la directrice de la DAC Réunion Marie-Jo Lo-Thong et de la commissaire de la Décade Gamaleya Danièle Baret, Béatrice Sigismeau a déclaré : « Cet événement a eu un grand mérite :  celui de réunir : des institutions, des associations, des chercheurs, des poètes, d’autres artistes, plusieurs générations, sur plusieurs sites de l’île ».

 

Au programme de la Décade

> Mardi 21 septembre à la BDR 

13h45 : Remise des Prix littéraire des collèges « Boris Gamaleya ».

Malgré les difficultés dues à l’épidémie, la session 2020-21 du prix a pu se dérouler. Sur les 4 niveaux des collèges, on compte 9 prix individuels, 3 prix de groupe et 2 prix de classes.

Les lauréats ont été choisis par un jury d’écrivains et d’enseignants.

Les prix ont été remis en présence de la famille Gamaleya, et des principaux partenaires de la Décade.

 

> Mardi 21 septembre à 17h à la BDR

Vernissage de l’exposition : « Boris Gamaleya : magma & météore ». 

Lancement de la 3ème édition de « Vali pour une reine morte » aux éditions Wallada, présenté par l’éditrice Françoise Mingot Tauran et par les auteurs de la préface et de la postface du livre : (Mgr) Gilbert Aubry et Patrick Quillier

 

> Mercredi 22 septembre à Château Morange à Saint-Denis

17h30 : Table ronde « Spiritualité et cosmopoétique dans l’oeuvre de Boris Gamaleya »

Avec la participation de Patrice Treuthardt, Rose-Andrée de Laburthe, Pierre-Louis Rivière, Sophie Hoarau et (Mgr) Gilbert Aubry. Échange avec le public. Intervention des tambours bâta dédiés aux divinités orisha originaires du Nigéria sous la houlette de Nicolas Moucazambo et ses élèves.

 

> Vendredi 24 septembre au Musée de Villèle

Toute la journée, à la Chapelle pointue

Séances à 10h, 11h, 14h, 15h : diffusion de l’enregistrement de l’oratorio « Ombline ou le Volcan à l’envers », livret de Boris Gamaleya, composition de Ahmed Essyad (1998), Commande publique de l’Etat à l’occasion du 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Joué le 18 décembre 1998 à l’auditorium de Radio France. Panneau explicatif de Patrick Quillier. Sur réservation auprès du musée (50 pers. Par séance)

 

En soirée de 18h30 à 20h, dans les jardins du musée, performance « Magma & Météore : cheminement poétique dans l’œuvre de Boris Gamaleya » en voix, images et sons.

Poésies de Boris Gamaleya mises en texte par Danielle Barret

 

> Samedi 25 septembre 2021

En avant-première de l’itinérance de l’exposition de la BDR dans l’ensemble des bibliothèques et médiathèques de l’île qui le souhaiteront, de la fin 2021 à la fin 2022, quatre médiathèques ont choisi de présenter les livres de Boris Gamaleya dans un espace dédié, à l’occasion de la Décade Boris Gamaleya.

 

1. Saint-Leu, toute la journée

Retour sur l’œuvre de Boris Gamaleya. (Mise en avant de l’œuvre, projection d’un documentaire, poésies) avec la participation de Daniel Lauret et Monique Payet-Letoullec à partir de 15h. Pour adolescents et adultes.

Contact : serge.leveneur@mairie-saintleu.fr Tél. 02 62 34 66 33

 

2. Saint-Paul : 14h- 18h

Publications de l’œuvre de Boris Gamaleya dans un espace dédié. Dédicace du livre « Vertige » de Pierre-Louis Rivière, librement inspiré de la vie de la mère de Boris Gamaleya.

Lectures de poèmes de Boris Gamaleya

Accueil médiatheque 0262 45 81 85

 

3. Saint-Pierre

Publications de l’œuvre de Boris Gamaleya dans un espace dédié. Accueil médiatheque tel 062 32 62 50

 

4. Saint-Denis

Publications de l’œuvre de Boris Gamaleya dans un espace dédié.

 

> Dimanche 26 septembre 2021 Hommage de Saint-Louis, la ville natale de Boris Gamaleya

13h30-17h30 Jardins de la Maison Fiagues, La Rivière –Saint-Louis

Hommage de la maire et du conseil municipal en présence de la famille Gamaleya et de leurs proches / Déclamation de poésies de Boris Gamaleya par Daniel Léocadie / Maloya sur un texte du « Volcan à l’Envers, Madame Desbassyns, le Diable et le Bondieu » (1983) par l’Ecole de musique de Saint-Louis / Danse contemporaine sur la composition « Les Voix du Tambours» de Filip Barret (pour Vali pour une reine morte) / Exposition itinérante de la BDR « Magma & météore. Vie et œuvre de Boris Gamaleya (1930- 2019) » / Diffusion de la vidéo de la performance de Villèle « Magma & météore, Cheminement poétique dans l’œuvre de Boris Gamaleya » (réalisation : Danielle Barret)

 

> Lundi 27 septembre 2021 à Lespas Saint-Paul

Toute la journée, tout public 9h30-16h30

Exposition itinérante de la BDR « Magma & Météore. Vie et œuvre de Boris Gamaleya (1930- 2019) » / Diffusion de documents d’archives (vidéo en continu)

 

16h

Hommage officiel en mairie pour la famille, les proches et les partenaires : le maire et son conseil municipal

 

> Mardi 28 septembre 2021 à la Plaine-des-Palmistes

Jardins de la Mairie, 14h

Hommage de la mairie de la Plaine des Palmistes à Boris Gamaleya qui a vécu dans cette ville avec Clélie, son épouse, de 1990 à 2012 / Installation d’un buste de Boris Gamaleya du sculpteur russe, Gregory Pototsky Déclamation de poésies

 

> Jeudi 30 septembre : soirée de clôture de la Décade à l’ancienne hôtel de ville de Saint-Denis à partir de 17h30

Conférence-débat par Axel Gauvin, prézidan Lofis la Lang kréol La Rényon

Témoignage de Georges Gauvin, président de l’OPAC et responsable de la revue «Réalités et perspectives réunionnaises», éditeur d’articles de Boris Gamaleya sur le créole

Vèrnissaj léspozisyon Lofis dessi Boris Gamaleya, kréolisse militan

Clôture de la décade par sa commissaire Danielle Barret.

 

Pass sanitaire obligatoire.

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions