Aller au contenu principal
19 décembre 2018 -

-> L'évènement "Au Bonheur des Enfants" dans le Jardin de l'Etat à St Denis c'est du 19 au 22 décembre, de 9h à 20h !                     -> Fermetures exceptionnelles du Jardin de l'Etat à Saint-Denis au cours du mois de décembre                         -> Gran 20 désanm au Musée de Villèle les 20 et 21 décembre à partir de 17h pour les 170 ans de l’abolition de l’esclavage                   -> Le Musée de Villèle  est fermé du lundi 10 au mercredi 19 décembre, la réouverture au public se fera le 20 décembre à partir de 18h                     -> Prix Célimène 2019 : ouverture des inscriptions en ligne                          -> Le Lazaret sera fermé au public du 17 décembre 2018 au 04 janvier 2019. Réouverture le 07 janvier 2019                          -> 1818-2018 Bicentenaire Leconte de Lisle, découvrez l'exposition proposée par la Bibliothèque Départementale                        -> Il y a 100 ans, le 5 octobre 1918, l'aviateur Roland Garros mourait au combat. A l’occasion du centenaire de sa disparition, les Archives départementales proposent une exposition retraçant sa vie. + d'infos dans la rubrique 'Nos compétences / Culture'                    -> Fermeture de l'Artothèque tous les week-ends et jours fériés jusqu'en février 2019.         -> Les inscriptions pour le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap pour la rentrée 2018/2019 sont effectives (rubrique 'Nos compétences / Routes')            -> Net Bourses, site d'inscription en ligne pour les aides aux étudiants : vous pouvez consulter l'état d'avancement de votre dossier pour l'année universitaire 2018-2019, rendez-vous sur notre site internet départemental  "Net Bourses"

26 juil. 2018

Le Département et le MEDEF Réunion s’unissent pour défendre le développement économique et social de La Réunion - 2018

les élus de Département et le président du MEDEF les élus de Département et le président du MEDEF

Le Président du Conseil Départemental, Cyrille MELCHIOR a réuni ce jour les élus de la Collectivité pour appréhender les conséquences du Livre Bleu Outre-mer en prévision du contrat de convergence. Il a été très heureux à cette occasion d’accueillir le président du MEDEF Réunion, Didier FAUCHARD, qu’il a invité à présenter les risques économiques de la mise en œuvre de certaines dispositions contenues dans le Livre Bleu Outre-mer, présenté par Annick GIRARDIN le 29 juin dernier, et dans le rapport CAP 22 (Comité Action Publique), sur la réforme du service public.

 

Les deux présidents ont convenu que cette rencontre sera le point de départ d’un travail partenarial. En effet, il apparaît essentiel de maintenir le lien entre le Département et le monde économique en partageant une même volonté de développement sous toutes ses formes – culturel, économique et social – de notre territoire.

 

Didier FAUCHARD a tenu à faire connaître les inquiétudes et questionnements du MEDEF Réunion sur plusieurs points soulevés dans les rapports et à examiner avec la plus grande vigilance :

 

  • la suppression de l’abattement fiscal de 30%,
  • la disparition de dispositifs spécifiques de soutien aux entreprises,
  • la menace qui pèse sur des dispositifs plus généraux tels que la TVA à taux réduit.

 

La croissance économique de notre département reste fragile et repose essentiellement sur la consommation des ménages. Le taux de chômage, est quant à lui dramatiquement élevé, atteignant le triste record de 140 000 demandeurs d’emploi. À titre d’exemple, la suppression de l’abattement fiscal de 30% pourrait avoir des conséquences importantes et un effet direct sur la consommation des ménages, directement concernés par cette mesure.

 

À l’issue de cet échange, Cyrille MELCHIOR et Didier FAUCHARD ont décidé de créer un groupe de travail sur la déclinaison du Livre bleu Outre-mer et plus largement les enjeux du développement économique et social, afin de porter un message commun aux ministères dès la rentrée parlementaire. Un élément clé de cette volonté partenariale est de convaincre le gouvernement de ne pas prendre de décisions brutales et définitives sans en évaluer les conséquences et sans proposer en contrepartie des mesures compensatoires pour mettre en œuvre le plan d’action d’une nouvelle stratégie de territoire.

+

S'inscrire à l’évènement

+

Je propose ma vidéo