Aller au contenu principal
26 juin 2018

Le Département se mobilise pour le maintien des fonds européens en faveur de l’agriculture réunionnaise - 2018

motion du 25 juin 2018 motion du 25 juin 2018

Réunis ce lundi 25 juin, en Assemblée plénière, les élus du Conseil Département ont adopté à l’unanimité une motion présentée par l’Intergroupe majoritaire.

Cette motion est motivée par les propositions budgétaires de l’Union européenne prévoyant « une réduction de 3,9% du budget du Programme d’Options Spécifiques à
l’Eloignement et à l’Insularité (POSEI), et de 7% du budget du FEADER pour la prochaine période 2021–2027 » et instituant « une seule Autorité de gestion au plan national ».

Or, rappellent les Conseillers départementaux à l’unanimité, le secteur agricole « recense à La Réunion 7600 exploitations agricoles, et près de 400 industries agroalimentaires qui représentent 32% de l’emploi manufacturier local » et les aides européennes sont essentielles « en matière de soutien au développement et à la structuration de l’agriculture ultramarine, notamment en matière de revenu des agriculteurs, d’aménagement du foncier agricole ou de modernisation des outils de production et de transformation ». Par ailleurs, les élus soulignent le « rôle majeur du Département de La Réunion en tant que Chef de file de la politique agricole et Autorité de Gestion des fonds FEADER, et la démarche stratégique menée par la Collectivité, avec tous les acteurs concernés, en vue de définir l’ambition de développement agricole de La Réunion de demain ».
Aussi les élus du Conseil Départemental expriment leur désaccord quant à cette proposition européenne et demandent « le maintien, a minima, des montants actuels
des Fonds structurels consacrés au FEADER et au POSEI pour la prochaine programmation 2021 – 2027 ». Ils indiquent leur volonté de «poursuivre s’agissant particulièrement des Régions Ultrapériphériques, la mise en oeuvre d’une gouvernance décentralisée des fonds structurels relatifs à la PAC ».
Enfin, ils « demandent « à l’Etat de bien vouloir engager au niveau adéquat les démarches nécessaires dans l’objectif d’une modification des règlements proposés par la Commission Européenne ».

Le secteur agricole est un secteur essentiel pour le développement économique et sociétal de La Réunion.
Le Département se mobilise, aux côtés des autres acteurs concernés, pour que soient préservés les intérêts réunionnais.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo