29 oct. 2019

Exposition sur les 40 ans de ZISKAKAN - 2019

photo de groupe photo de groupe
Ziskakan sur scène Ziskakan sur scène
la Bibilothèque départementale aux couleurs des 40 ans de Ziskakan la Bibilothèque départementale aux couleurs des 40 ans de Ziskakan

La Bibliothèque Départementale de La Réunion inaugure sa toute dernière exposition consacrée aux 40 ans du groupe ZISKAKAN.

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

Ils étaient venus nombreux, amis, musiciens, militants culturels pour inaugurer cette exposition dédiée aux 40 ans du groupe ZISKAKAN à la Bibliothèque Départementale de La Réunion.

 

Pierre Henri AHO Directeur de la Bibliothèque Départementale de La Réunion

« Le Département et le groupe ont signé une entente pour faire une exposition à compter d’avril 2020. En fait, ce soir, on est dans la préconfiguration de cette exposition. Effectivement, on peut voir la revue de presse qu’on a faite pour documenter 40 ans de militantisme culturel. Une autre salle où c’est vraiment ZISKAKAN, la musique, les textes qui sont valorisés, les affiches, les divers matériaux, quelques œuvres d’art également, les trophées qu’ils ont reçus. »

 

Les proches des tout débuts avaient fait le déplacement, comme Alain MAYANDI joueur de tabla. Avec le groupe ZISKAKAN, ils ont été les premiers à mélanger les sonorités de ces percussions avec le rythme du maloya.

 

Alain MAYANDI Musicien

« Gibert i dit a moin, oté. L’instrument la lé merveilleux. Li di a moin, li va emmène son guitare un jour, ben li va chanter parce que li écri deux trois ti textes kréols tout ça. Essaye met tabla dessus. Et la, nou la commencé, nou la joué pendant 2-3 mois peut être 6 mois. »

 

Les invités ont pu échanger durant cette soirée sur la créolité, sur l’engagement et la censure qu’ont connus les musiciens engagés, comme nous le rappelle Gilbert POUNIA, lors des concerts du groupe ZISKAKAN.

 

Gilbert POUNIA Leader du groupe ZISKAKAN

« Les théâtres qui ferment la porte si nou joué, les devants de mairie ou zak nou doit joué pou les droits de l’homme, la lumière i coup. Sa na des coupures de journeaux, va paraître dans le livre ZISKAKAN justement toutes ces zistoirs là. Na des moments où nou fé beaucoup de proximité avec l’équipe, nou la joué dans le port de Langevin, joué à Mare à vieille place, mare à Martin, tous les ti coins de l’île. »

 

Cette exposition sera itinérante et visible dans d’autres villes. Elle sera également intégrée sur le support numérique de l’Iconotouch.

+

S'inscrire à l’évènement