Aller au contenu principal
20 juin 2017

Fête de la musique : 8ème édition du Concours de Slam et de danses urbaines - 20 juin 2017

Un ' Téât ' en effervescence, des collégiens passionnés et créatifs

Dans le cadre de la Fête de la Musique 2017, les finalistes du concours de Slam et de Danses Urbaines avaient rendez-vous au théâtre de Champ-Fleuri ce mardi 20 juin.

Un concours ouvert à tous les collégiens, c’est l’occasion pour eux de s’exprimer en textes, en chants ou en danses.

Au programme, toutes les danses actuelles et urbaines comme le break, le hip hop, la pop, le house ou encore le ragga.

Il s’agit aussi pour le Département de valoriser les créations des collégiens qui ont été sélectionnés pour participer à cette belle finale sur une vraie scène. Le jury,

composé de Jacqueline Henry (Conseillère Départementale), Yannick Le Poan (Délégué académique à l’action culturelle au Rectorat), Elodie Lisador (Présidente du Conseil Départemental des Jeunes), et de professionnels de slam et de danse ainsi que de collégiens, a noté les différentes prestations selon plusieurs critères : la qualité d’écriture, l’originalité, la présence scénique et la valorisation du message ainsi que son impact. 

 

« Quand on est jeune, les mots ne sont pas la manière la plus facile de s’exprimer ; avec l’art comme la danse ou encore la musique, c’est vraiment plus facile pour nous » a indiqué Elodie Lisador, Présidente du Conseil Départemental des Jeunes et collégienne.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des actions éducatives, pour Jacqueline Henry, Conseillère Départementale : « Ce concours est un excellent moyen pour les jeunes de s’exprimer à leur manière sur des sujets qui leur tiennent à cœur ».

Des collégiens, qui font d’année en année, preuve de créativité et d’originalité en mettant en place des chorégraphies de grande qualité. Ces derniers sont jugés sur la qualité de l’écriture et l’originalité de leurs textes pour le slam ou encore pour leur présence sur la scène.

Des prestations parfois poignantes sur les thèmes de l’homosexualité ou encore du harcèlement scolaire.

Cette année ce sont 12 collèges qui étaient en compétition :

Les Mascareignes, le Chaudron, Jean Letoullec, Les Aigrettes, Ravine des Cabris, Pointe des Châteaux, l'Etang, Auguste Lacaussade, La Châtoire, Titan, Bassin Bleu et La Montagne.

PALMARÈS

Slam :

1er prix : Collège Auguste Lacaussade, "Ode à ma soeur"
 

2ème prix : Collège Pointe des Châteaux, "Innocent (une cible parfaite)"
 

3ème prix : Collège Les Mascareignes, "La vie un kombat"

 

Danses urbaines :

1er prix : Collège Jean Letoullec, "Freedom"
 

2ème prix : Collège Bassin Bleu, "100% afro danse"
 

3ème prix : Collège La Châtoire, "Hip Hop"

 

Rendez-vous a été pris pour l'année prochaine.
 

 

ZOOM SUR :
Les Collèges en musique

 

21 juin 2017, la 36ème édition de la Fête de la Musique sera l’occasion de sortir les instruments et de donner de la voix après une année scolaire bien remplie. Ce sera le cas de nos collégiens qui dans toute l’île se mettront au diapason pour « vivre ensemble la musique ».

Depuis quelques années, le Département de La réunion s’associe à tous les collèges pour mettre en place un dispositif fort de la collectivité à savoir le partage de la musique entre les artistes et les élèves. Un moment d’échange mais aussi un l’occasion pour ces jeunes de découvrir la culture de leur île. Pour la Présidente du Conseil Départemental Nassimah Dindar : « notre ambition est simple, donner au plus grand nombre de Réunionnais accès à la culture. »

Cette année, pour la 8ème édition, l’opération « Collèges en musique », c’est une fois de plus, la promesse de belles rencontres. Et parmi les artistes qui seront de la fête, on retrouve des habitués qui tout au long de l’année accompagnent les collégiens sur des projets. A l’image de Grèn Sémé encensé  par la critique. Carlo de Sacco et ses musiciens seront du côté de Saint-Leu au collège Marcel Goulette. Egalement parmi les intervenants, Les Compères Créoles, Ti rat, Markotaz, Tibwa ou encore Sansy and Co. Une multitude de sonorités d’inspiration diverses pour un métissage musical venu de tous les continents. Cette année, ce sont 25 établissements qui s’associent à cette opération. L’idée étant de privilégier les artistes qui vivent à proximité du collège.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo