Handicap : plan de développement accéléré et d’innovation pour La Réunion - 2022

16 déc. 2022

L’accord de méthode signé ce jour entre l’État et le département de La Réunion prévoit un plan de développement accéléré et d’innovation pour l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Ce plan donne à l’État et au département des moyens pour répondre aux priorités soulevées par les acteurs rencontrés au cours de la visite de travail de Geneviève Darrieussecq. Il permet d’intervenir sur la prévention, le repérage et l’accompagnement précoce, notamment en ce qui concerne les troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale, mais aussi sur la scolarisation des enfants dans les murs de l’école, ou encore sur la construction de solutions pour les jeunes et les adultes qui respectent les choix de vie des personnes. Ce plan sera doté de moyens nouveaux et conséquents, qui seront annoncés après la phase de concertation qui s’ouvre à La Réunion et sur les autres territoires ultramarins.

Sans attendre, et pour apporter des réponses immédiates, l’État s’engage dès 2023 avec des crédits exceptionnels à hauteur de 2 millions d’euros, afin de créer des solutions d’accompagnement pour les adultes accueillis en établissements pour enfants (dits amendements Creton) et libérer ces mêmes places pour les enfants en attente. Pour accélérer le déploiement de l’école inclusive et au regard des réussites portées par le territoire que la ministre a pu découvrir lors de son passage, l’État déploiera également des moyens supplémentaires dès la rentrée scolaire 2023, dans le but de créer une unité d’enseignement pour les enfants polyhandicapés, une unité d’enseignement maternelle et une unité d’enseignement élémentaire pour les enfants autistes.

Le Département de La Réunion s’est déjà engagé depuis juillet 2022 dans sa stratégie départementale d’évolution de l’offre d’hébergement avec la création de 215 places pour les personnes porteuses de handicap.

Le Président du Département veut aller plus loin au regard des besoins cruciaux qui sont les nôtres :

  • garantir une offre supplémentaire de places dans les FAO en privilégiant l’autonomie et des accueils innovants hors les murs ; le Département, notamment  dans les FAO, accéléra dès le début de l’année 2023 le lancement des procédures d’appels à projet pour la création de 75 nouvelles places avec un FAO dédié à la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes ;
  • poursuivre le co-financement des projets innovants de type PALI favorisant l’inclusion et un accompagnement  personnalisé.
  • afin d’offrir un meilleur accompagnement des enfants confiés à l’ASE porteurs de handicaps, le Département mobilisera deux biens départementaux pour expérimenter des prises en charge alliant l’éducatif au soin, en partenariat avec l’ARS.

Ce premier partenariat à La Réunion permet de construire une méthode de travail que le ministère déploiera en partenariat avec les collectivités dans les autres territoires ultramarins. La Conférence nationale du handicap, qui se tiendra sous l’autorité du président de la République au printemps 2023, matérialisera l’engagement du Gouvernement pour les personnes en situation de handicap dans les territoires ultramarins, priorité pour le quinquennat au regard de leur situation.

« Cet accord s’inscrit dans une volonté de mieux travailler ensemble. Les progrès en matière d’inclusion sont aujourd’hui notables, mais beaucoup de défis restent à relever, et le soutien, l’accompagnement de l’Etat devraient permettre de consolider cette société inclusive que nous sommes en train de créer ». Cyrille MELCHIOR, Président du Conseil départemental.

Pour Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées, « l’engagement signé ce jour avec le président du Conseil départemental de La Réunion, Cyrille Melchior, nous permet de construire ensemble une programmation pluriannuelle au plus proche des besoins pour apporter les réponses qui manquent au territoire réunionnais et fluidifier les parcours des enfants et des adultes en situation handicap et de leurs familles ». 

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028