Aller au contenu principal
18 avril 2019

La Haut gouverneur du Rotary international district Océan Indien reçu au Département de La Réunion - 2019

Luis Vieira, président du Rotary Club Saint-Denis Bourbon, Shelly Oukabay dirigeante du Rotary International et Daniel Gonthier Vice-Président du Conseil départemental Luis Vieira, président du Rotary Club Saint-Denis Bourbon, Shelly Oukabay dirigeante du Rotary International et Daniel Gonthier Vice-Président du Conseil départemental
Shelly Oukabay dirigeante du Rotary International et Daniel Gonthier Vice-Président délégué aux Affaires Internationales Shelly Oukabay dirigeante du Rotary International et Daniel Gonthier Vice-Président délégué aux Affaires Internationales
Réunion de travail avec le haut gouverneur du Rotary International et le Rotary Club de Saint Denis Bourbon Réunion de travail avec le haut gouverneur du Rotary International et le Rotary Club de Saint Denis Bourbon
Une délégation du Rotary Club de Saint Denis Bourbon pose en compagnie de la Haut-Gouverneur du district Océan Indien du Rotary Shelly Oukabay et des représentants de la collectivité départementale Une délégation du Rotary Club de Saint Denis Bourbon pose en compagnie de la Haut-Gouverneur du district Océan Indien du Rotary Shelly Oukabay et des représentants de la collectivité départementale

Daniel Gonthier vice président délégué aux Affaires Internationales a accueilli hier à la Villa du Département Shelly Oukabay dirigeante du Rotary International.

Haut gouverneur du district Océan Indien, celle-ci anime un réseau de 50 clubs basés à Madagascar, aux Comores, à Maurice, aux Seychelles, à Djibouti, à Mayotte ainsi qu'à La Réunion.

Accompagnée d'une délégation du Rotary Club de Saint Denis Bourbon, présidé par Luis Vieira, Mme Oukabay a mis en lumière les actions prioritaires internationales conduites par le Rotary notamment dans le domaine de l'accès à l'eau potable, de la santé et de l'Education de base. 

Le club dionysien, comme l'a rappelé M Vieira, est ainsi récemment intervenu au Mozambique, suite au cyclone, pour contribuer à la potabilisation de l'eau distribuée aux familles sinistrées.

Ces exemples concrets révèlent, comme l'a souligné le vice-Président Daniel Gonthier, la nécessité de poursuivre ces actions solidaires, à La Réunion comme dans les pays environnants, mais aussi l'opportunité de les inscrire dans une démarche collective afin de leur donner plus d'impact pour les populations locales bénéficiaires.

2 pistes de projets conjoints ont été ainsi ouvertes dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la malnutrition à Madagascar, ainsi que de la potabilisation de l'eau au Mozambique.

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo