30 août 2021

Intempéries dans le sud : visite de terrain du Président Cyrille Melchior à Saint-Joseph et à Saint-Philippe - 2021

A la suite des violentes intempéries qui se sont abattues dans le Sud de l’île, le président du Département Cyrille Melchior s’est rendu avec le Préfet Jacques Billant à Saint-Joseph et à Saint-Philippe, ce lundi 30 août.

photo

photo

En compagnie du maire Patrick Lebreton à Saint-Joseph et de Olivier Rivière maire de Saint-Philippe, le Préfet et le Président du Département sont allés à la rencontre de plusieurs familles et les ont encouragées, notamment celles qui ont subi d’importants dégâts au niveau de leur habitation. Dans certains quartiers, comme à Vincendo, des torrents d’eau et de boue dépassant le 1m de hauteur ont envahi les maisons et inondé toutes les pièces. Beaucoup de familles ont perdu leurs appareils électro-ménagers, leurs meubles et d’autres biens. 

photo

photo

Cyrille Melchior a réitéré ses encouragements envers les habitants sinistrés, tout en rappelant que les travailleurs sociaux du Département en lien avec les services du Centre communal d’action sociale (CCAS) des communes sont « mobilisés et mobilisables » pour accompagner ces familles en détresse. « Les dispositifs d’aides disponibles, à l’instar du Chèque d'Accompagnement Personnalisé Alimentaire et Hygiène (CAPAH) pourront être mobilisés. Il en est de même pour les dispositifs d’aides à l’amélioration de l’habitat » indique le président du Conseil départemental. 

photo

Les conséquences de ces exceptionnelles intempéries de samedi sur les réseaux routiers étaient également importantes.

photo

L’équipe de l’UTR Sud (Unité Territoriale Routière) a déployé tous ses efforts pour rendre à nouveau praticables les voies de circulation. A Saint-Joseph, dès le lendemain de la « tempête », la circulation était rendue possible par alternat dans le secteur ravine Dominique au RD32 PR5+550. De même, sur les RD 34 et 37, les dégagements ont été effectués et les zones dangereuses balisées, la circulation était possible, sur demi chaussée dès dimanche. Sur Cilaos, où les intempéries ont également fortement perturbé la circulation, la chaussée était complètement dégagée et ouverte sur les 2 voies au niveau de la RD242. Cyrille Melchior a salué la réactivité des équipes et n’a pas manqué de rappeler que le programme départemental de suppression des radiers sur l’ensemble de l’île suivait son cours. « Nous avons environ 150 radiers sur l’île dont le tiers a été traité. Nous avons vu deux radiers qui font partie du plan d’investissement pluriannuel que nous avons mis en place. Nous avons les budgets, financement du Département et de l’Union européenne, et l’Etat qui nous accompagne sur le plan radiers. J’ai demandé aux services d’aller le plus rapidement possible pour que les radiers soient traités. Nous ne sommes pas à l’abri que ce qui s’est passé ici ce week-end puisse se produire ailleurs ».

Le Président du Département a également manifesté le soutien de la Collectivité aux acteurs du monde agricole qui ont subi des pertes considérables. 

Les pompiers du SDIS, à pied d’œuvre pour secourir la population pendant et après le sinistre, ont été félicités par le Préfet et les élus. Cyrille Melchior a salué « le professionnalisme et l’engagement de nos sapeurs-pompiers, présents dans le sauvetage et les secours aux personnes sinistrées et aujourd’hui encore, auprès des familles. Bientôt, nous aurons à réviser le Schéma départemental d'analyse et de couverture des risques (SDACR). Ce sera l’occasion de cibler les priorités là où il y a des améliorations à porter. Le cas de Saint-Philippe sera traité. S’il y a des travaux d’urgence, nous sommes en capacité de le faire. Nous le ferons aussi dans le cadre du SDACR ». 

photo

Les maires de Saint-Joseph et de Saint-Philippe ont demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. La procédure y afférente est en cours.

photo

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions