Aller au contenu principal
20 juil. 2018

Liaison RD2/RD4, point d’étape : livraison fin 2018

Pose d'une pierre de chantier par Cyrille Melchior Pose d'une pierre de chantier par Cyrille Melchior
La délégation en visite sur le  pont La délégation en visite sur le pont
le président avec les équipes sur le chantier le président avec les équipes sur le chantier
l'ouvrage d'art au dessus de la ravine l'ouvrage d'art au dessus de la ravine

Dans le cadre de l’amélioration du réseau routier départemental dans l’Ouest, le Département a débuté des travaux en octobre 2013 pour réaliser une liaison routière entre la route départementale n°2 et la route départementale n°4 sur la commune de Saint-Paul.

Ce jeudi 19 juillet, le Président du Département Cyrille Melchior s’est rendu sur le chantier de la nouvelle liaison de la RD2 et de la RD4 dans les Hauts de Saint-Paul. 30 000 véhicules  empruntent quotidiennement les deux routes départementales en direction de la RN1 ; aussi, la livraison de ce nouveau tracé est fortement attendue par les usagers.

L’amélioration du maillage routier sur le réseau départemental limitera la pression sur le réseau national.

La RD2 dessert une zone où l’urbanisation est encore faible. On note essentiellement la présence du lycée agricole. Quant à la RD4, elle représente l’unique desserte routière des pentes de Bois de Nèfles Saint-Paul. Cette route dessert le lycée Saint-Paul IV et traverse l’agglomération de Savannah. Puis, elle se connecte au réseau routier national par l’échangeur de Savannah qui est souvent saturé, alors que la RD2 se raccorde sur ce même réseau par l’échangeur de Cambaie qui reste sous-utilisé. Depuis l’ouverture à la circulation de la Route des Tamarins, le trafic entre ces deux échangeurs atteint quotidiennement un niveau de saturation. L’amélioration du maillage routier sur le réseau départemental limitera la pression sur le réseau national. L’évolution du trafic sur la zone (environ 9 000 véhicules par jour sur la D2 et environ 19 000 véhicules par jour sur la D4) montre la nécessité et l’urgence de réaliser cette liaison qui améliorera les conditions de circulation au niveau de Savannah et génèrera aussi une modification substantielle du trafic sur Cambaie.

Pour répondre aux attentes des usagers et aux besoins de fluidification du trafic, le Département a décidé de réaliser ce nouveau tracé qui s’étend sur un linéaire de 2 600 mètres avec une traversée de la ravine La Plaine par un ouvrage d’art d’une portée de 101 m. Le montant alloué à ce chantier s’élève à plus de 20M€.

Le Président du Département a annoncé une livraison de cet itinéraire alternatif avant la fin de cette année « La volonté du Conseil départemental est de porter des aménagements structurants pour le territoire, dans l’intérêt des Réunionnais et du développement de La Réunion. Nous consacrons chaque année une enveloppe de 25M€ pour permettre aux usagers de circuler en sécurité tout en améliorant les dessertes et les connexions avec les autres réseaux routiers et,  pour soutenir l’activité des entreprises locales et donc l’emploi » a indiqué le Président.

Après la pose de la première bordure du dernier tronçon routier qui concerne la réalisation d'un carrefour giratoire sur la RD4, symbolisant ainsi la dernière tranche opérationnelle de travaux avant mise en service de la totalité de ce nouvel itinéraire, une visite du chantier finalisé de création de trottoirs sur la RD4 entre la RD5 et le chemin La Giroday a été effectuée. Le Département a financé ces travaux à hauteur de 220 000 € pour sécuriser la circulation piétonne et pour améliorer l’évacuation des eaux pluviales sur ce secteur.

Dossier de presse

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

 

Commentaire : Ce jeudi 19 juillet, le Président du Département Cyrille Melchior s’est rendu sur le chantier de la nouvelle liaison de la route départementale 2 et de la route départementale 4 dans les hauts de Saint-Paul. 

20 000 véhicules empruntent quotidiennement les deux routes départementales en direction de la route nationale 1. Un nouveau tracé fortement attendu par les usagers. 

 

Cyrille MELCHIOR - Président du Département : « En fait cette route était un raccourci, et le raccourci est devenu une route de circulation normale, hors, le petit tronçon de route qui passe à Sans-Soucis pour aller vers Cambaie ne peut pas supporter 9000 véhicules par jour. Moi je me mets à la place des habitants qui habitent juste à coté de ce tronçon de route, tous les jours ils voient passer 9000 véhicules à coté de la case, dans des conditions de sécurité très minimalistes, ça devenait dangereux, c’est pour cela que je me suis battu, et nous arrivons au bout de nos peines, avant la fin de l’année comme je l’ai dit, les habitants de Sans-Souci pourront dormir un peu plus tranquillement, les voitures passeront un peu moins à coté de leur case, elles passeront ici sur ce pont, sur la Ravjne de la Plaine.»

 

Commentaire : Un ouvrage d’art de d’une portée de 101 mètres pour un montant s’élevant à 20 millions d’euros. 

Un chantier qui devrait voir le jour avant la fin de l’année après un retard de 3 ans. 

 

Franck LAFOND - Chef de chantier liaison RD2-RD4 : « Nous avons rencontré, comme vous pouvez le constater, des difficultés. Première difficulté, défaillance d’une entreprise qui avait en charge la construction de la charpente métallique comme vous le voyez derrière moi, on a dû résilier, repartir sur une nouvelle organisation avec les entreprises restantes, redémarrage et de nouveau problèmes avec une entreprise, de nouveau résiliation, nouvelle organisation, et depuis août 2017, on avance très convenablement et nous espérons livrer au plus vite cet ouvrage, au plus tard le 20 décembre cette année 2018. » 

 

Commentaire : Après la pose de la première bordure du dernier tronçon routier qui concerne la réalisation d’un carrefour giratoire sur la route départementale 4, une visite du chantier finalisé de création de trottoirs entre la route départementale 5 et le chemin de La Giroday a été effectué. Le Département a financé ces travaux à hauteur de 220 000 euros pour sécuriser la circulation piétonne et améliorer l’évacuation des eaux pluviales.   

  Réalisation : Sophie PECH-ROUGIER,  19 juillet 2018. ©974TVJuillet2018. 

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo