Mathis Grondin élu Président du Conseil départemental des jeunes (CDJ) - 2023

24 nov. 2023

Avec 16 candidats, les voix des 75 conseillers départementaux jeunes ont été un peu éparpillées. Mais Mathis Grondin, élève du collège du Bernica, à Saint-Paul, a quand même réuni 14 suffrages sur son nom, vendredi 24 novembre, lors de l’assemblée organisée dans l’Hémicycle de l’Hôtel de La Source, en présence de la Conseillère départementale Valérie Rivière, représentant pour l’occasion le Président Cyrille Melchior. Il devient ainsi le nouveau Président du Conseil départemental des jeunes (CDJ) pour un an. Lilou Payet, du collège du Quatorzième, au Tampon, et My-Lee Payet, de La Salle Saint-Charles, à Saint-Pierre, deviennent, elles, les vice-Présidentes de cette instance.

« Les points principaux de mon programme, c’est la mise en valeur de notre patrimoine réunionnais, expliquait le nouveau président à l’issu du vote. Pour moi c’est une fierté d’être Réunionnais et je veux que tous les jeunes qui grandissent aujourd’hui à La Réunion soient aussi fiers. C’est aussi l’écologie, parce que je pense que la base de notre île c’est l’écologie, parce que nous vivons dans la nature. »

Dans leurs allocutions de présentation, les candidats ont souvent évoqué les problématiques de harcèlement scolaire ou d’égalité filles-garçons. Sur ces sujets, et sur bien d’autres, les membres du CDJ sont invités à proposer des actions, notamment des actions de prévention à mener au sein de leurs établissements.

« Le CDJ, ça nous permet d’être acteur de notre propre vie, de nous investir dans la vie de la cité, de crier haut et fort nos opinions, de ne pas avoir peur de les partager, de poser des questions, de débattre…Cela nous fait grandir et cela prépare à la vie politique pour ceux qui veulent se lancer. C’est une expérience vraiment enrichissante » glissait Louna Fiarda, la présidente sortante, à son successeur.

« Cette instance constitue un espace de dialogue qui a pour but d’accompagner ses membres en tant que jeunes citoyens responsables, acteurs de la vie du collège, de la cité et du quartier, expliquait également la Conseillère départementale Valérie Rivière. A travers ses compétences, elle revêt plusieurs dimensions relatives à la solidarité, à la culture, au sport, à l’éducation, et à l’écologie. Au fil des ans, nous constatons que ses membres ont développé des projets de qualité dans ces différents domaines En outre, ils ont gagné en confiance et font notamment preuve d’une éloquence remarquable. »

Le CDJ a pour objectif de donner la parole aux jeunes et leur permettre de devenir des citoyens responsables. Les collégiens peuvent prendre part à la vie de la cité, s’y former à la prise de parole en public et y participer à la mise en place de projets. 

Pratiquement tous les collèges du département sont inscrits au Conseil départemental des Jeunes, à raison de trois représentants par établissement.

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028