Aller au contenu principal
04 sept. 2015

Organisation du premier Comité d’Orientations Stratégiques de Développement et d’Aménagement des Hauts (COSDAH) - 2 septembre 2015

image2 image2
image3 image3
image4 image4

Pour un développement harmonieux et durable de l’île

Le premier Comité d’Orientations Stratégiques de Développement et d’Aménagement des Hauts (COSDAH) s’est déroulé ce mercredi 2 septembre dans l’Hémicycle du Département en présence de l'Etat, du Département et de La Région et de l'ensemble des acteurs concernés par l’aménagement des Hauts de l’île.

 

 

Ce rendez-vous est l’aboutissement d’une forte mobilisation des décideurs publics autour de la question de l’avenir de ce territoire, véritable 5ème microrégion de La Réunion. Il fait suite à la création en février 2015 du Secrétariat Général des Hauts, organisation partenariale tripartite au niveau des Collectivités Départementales, Régionales et de l’Etat, afin de poursuivre et de développer l’action menée auparavant par le Commissariat à l’Aménagement des Hauts, supprimé fin 2014.

Pour un développement ambitieux des Hauts de l’île, cette nouvelle gouvernance a été mise en place avec :

  • Un Comité de Pilotage Stratégique réunissant  l’Etat, le Département et la Région. Il détermine les grandes orientations ;
  • Un Comité d’Orientations Stratégiques de Développement et d’Aménagement des Hauts avec un partenariat élargi (Etat-Région-Département-Parc- EPCI – ONF - acteurs socio-économiques…). Il se réunit 3 fois par an ;
  • Un Comité de pilotage technique avec Etat  – Région – Département, réuni mensuellement ;
  • Le Secrétariat Général des Hauts (SGH) qui propose et met en œuvre la politique de développement des Hauts, en assurant notamment la coordination/animation des actions de développement dans les Hauts et l’instruction de dossiers de financement européen.

Le cadre stratégique proposé par le SGH porte un projet pour les Hauts dont les axes sont l'aménagement et le renforcement de l'attractivité, le développement de nouveaux modes d’activité en s’appuyant sur les secteurs d’avenir, la promotion du potentiel humain et l'anticipation sur la qualification des acteurs ruraux, l'accès à la culture pour le plus grand nombre et la préservation de la biodiversité.

Véritable  5ème microrégion, les Hauts, qui ont longtemps souffert d’un manque d’infrastructures et de leur enclavement, sont aujourd’hui des terres d’avenir, facteurs de développement et d’attractivité pour toute l’île.

Cette nouvelle organisation partenariale répond à cette problématique et permettra la mise en place des conditions d'un développement harmonieux et durable de l’île, tenant compte des spécificités de ce territoire riche de son capital humain et naturel.

 

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo