15 nov. 2019

Point d’étape des programmes opérationnels européens 2014-2020 - 15 novembre 2019

la tribune officielle de la séance plénière la tribune officielle de la séance plénière
la tribune officielle de la séance plénière la tribune officielle de la séance plénière
la tribune officielle de la séance plénière la tribune officielle de la séance plénière
la représentante de la Commission européenne marche aux côtés du Président du Département la représentante de la Commission européenne marche aux côtés du Président du Département
les participants à la séance plénière les participants à la séance plénière
la tribune officielle de la séance plénière la tribune officielle de la séance plénière

Le Comité National de Suivi (CNS) des fonds européens se réunit au moins une fois par an pour suivre l'évolution de la mise en œuvre des programmes. Comme chaque année, conformément aux dispositions des règlements européens, l’avancement des programmes communautaires est examiné, avec les représentants de la Commission européenne, les Ministères et les partenaires. Il s'agit également de faire acte de transparence dans l'utilisation des fonds publics.

 

3 maîtres mots : efficacité, rigueur et transparence

Ce vendredi 15 novembre, après une visite de quelques jours sur l’île qui a permis à la délégation européenne de visiter les projets mis en place pour la période 2014-2020, s’est réuni le Comité National de Suivi dans l’Hémicycle du Palais de la Source. Ce fût l’occasion d’examiner l’avancement des Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 financés par les fonds FEDER*, FSE/IEJ*, FEADER* et FEAMP*, de présenter les principales réalisations soutenues par les crédits communautaires depuis le début des programmes et de soumettre à l’approbation des membres du CNS les propositions d'ajustement de ces programmes.

« La Réunion est un des meilleurs élèves de la classe française. Nous sommes étonnés du degré de motivation des partenaires et des acteurs et nous tenons à féliciter les autorités pour la gestion des programmes. Nous sommes également rassurés quant à l’utilisation de ces fonds » a indiqué la représentante de la Commission européenne.

 

Période 2014-2020 : près de 3,2 milliards d’euros d'interventions publiques

Pour la période 2014-2020, La Réunion bénéficie de l’intervention de 6 programmes communautaires dotés de 2,2 milliards d’euros de fonds européens. Avec les contreparties nationales, ce sont près de 3,2 milliards d’euros d'interventions publiques.  « La Réunion a mis en place depuis 30 ans un système de gouvernance qui n’a d’égal nulle part ailleurs. Nous sommes engagés à ce que cela perdure » a précisé le Préfet de La Réunion.

Ces programmes irriguent l’ensemble des secteurs d’activités de l’économie, de l’aménagement du territoire, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, de l’éducation, de la santé, de la mobilité, de l’accompagnement de personnes menacées d’exclusion, de l’environnement, de la pêche et de l’aquaculture, de la coopération régionale, de l'agriculture et du développement rural au travers ces 6 programmes opérationnels.

 

Et 514 M€ pour le FEADER…

Le Département de La Réunion est Autorité de gestion des fonds FEADER. Il gère 385 M€ de crédits qui, complétés par les contreparties nationales, représentent une enveloppe globale de 514 M€ pour le développement rural, la modernisation des exploitations, l’optimisation et la sécurisation de l’irrigation, le renforcement de l'attractivité des Hauts, la redynamisation de l'emploi et des activités économiques dans les secteurs porteurs des Hauts, …

La Collectivité est également bénéficiaire des fonds FEDER et FSE pour mener à bien ses projets comme le développement du réseau routier, la construction des collèges, les dispositifs d’insertion et de mobilité… « La gestion des fonds européens démontre une intelligence collective qui permet un développement performant du territoire au bénéfice de la population » a déclaré le Président du Département ajoutant « 1183 dossiers bénéficient du soutien du FEADER dont 855 dossiers programmés en Comité Local de Suivi et 328 en Comité de programmation LEADER. Le niveau de programmation du Programme de Développement Rural (PDR) s’élève à hauteur de 73,1% soit 282 M€ d'UE avec un taux de paiement de 30,2%, pour un montant total payé de l’Union européenne de 116 M€.

Notre agriculture est performante. Les fonds européens ont accompagné le développement des filières, l’irrigation de près de 5 000 hectares…, ils sont une source de progrès. Aujourd’hui, les enjeux sont importants car il faut être au rendez-vous de la programmation 2021-2027. Notre plan AgriPéi 2030, mis en place sous l’égide du Vice-président délégué à l’Agriculture avec l’ensemble des acteurs du monde agricole, a été validé et lancé avec pour objectifs de construire une vision rénovée de l’agriculture réunionnaise, de définir une politique de développement agricole à l’horizon 2030 et de préparer le futur PDR 2021-2027 » 

 

La Réunion est plutôt bonne élève dans la gestion des crédits européens. Les représentants de la Commission européenne se réjouissent du partenariat exemplaire entre L’État, la Région et le Département qui garantit une utilisation efficiente des fonds européens.

 

Accéder au dossier de presse (nouvelle page internet)

 

 

 

Glossaire :

*FEDER : Fonds Européens de Développement Régional

*FSE/IEJ : Fonds Social Européen / Initiative pour l'Emploi des Jeunes

*FEADER : Fonds Européens Agricoles de Développement Rural

*FEAMP : Fonds Européens pour les Affaires Maritimes et la Pêche

+

S'inscrire à l’évènement