10 juil. 2020

Présentation à la presse du Plan départemental de Relance économique et sociale - 2020

Le Président du Département entouré des élus et du directeur général des services Le Président du Département entouré des élus et du directeur général des services

570 M€ pour retrouver le chemin de la croissance et du développement

 

Ce vendredi 10 juillet, Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, accompagné de Daniel Gonthier, Vice-président délégué aux Affaires financières, et Serge Hoareau, Vice-président délégué à l’Agriculture, recevait les journalistes pour présenter le plan départemental de relance économique et sociale, un programme qui sera soumis aux conseillers départementaux, en séance plénière le 15 juillet.

Face à la crise qui frappe La Réunion, ce plan de relance permet d’intervenir, en complément des dispositifs existants, pour limiter les dommages pour la société, l’économie, les emplois et les personnes vulnérables.

Si votre navigateur Internet ne vous permet pas de voir l'animation, ci-dessous la version pdf

 

Deux volets composent ce Plan : un sur le court terme et un sur le moyen terme.

Sur les 6 prochains mois, 70 M€ pour lutter contre la dengue, soutenir les personnes fragiles, les filières agricoles et les PME du BTP

Avec 70 millions d’euros mobilisés, le Plan sur le court terme vise à apporter rapidement, des réponses à des questions cruciales pour la sortie de crise à La Réunion, et à amortir le choc économique et social avéré au niveau de l’amélioration des conditions sanitaires, en frappant un grand coup contre la dengue, au niveau de l’accompagnement des personnes fragiles et vulnérables, au niveau du soutien à certaines filières agricoles et aux petites entreprises du BTP.

« Cette crise qui a frappé notre île mérite toute notre attention. Le Département est une Collectivité leader en matière sociale, c’est pour cela que nous mettons en place, dès la semaine prochaine, un Plan de relance et de soutien, notamment sur le plan sanitaire et social. Nous allons accompagner plus de 100 000 familles bénéficiaires du RSA, lourdement frappées par cette crise. Je pense au soutien alimentaire, au soutien de bien-être, de reconstruction car la crise les a fortement impactées. En matière de soutien social, ce sont plus de 21M€ qui sont débloqués. Nous engageons également plus de 7 M€ pour lutter contre la dengue, un réel fléau, et serons aux côtés du monde agricole en débloquant 11 M€. Concernant les petites et moyennes entreprises du BTP, elles seront soutenues à hauteur de 30 M€. » déclare Cyrille Melchior.

 

Au-delà de 2020 et sur les 5 prochaines années, un véritable Plan de relance Economique et Social : 500 M€

La Collectivité souhaite également inscrire son engagement dans la durée à travers une politique d’investissement volontariste dans un plan de moyen-terme pour la période 2020-2025. Celui-ci prévoit un investissement total de près de 500 millions d’euros, qui viendra en complément du budget initial de la Collectivité départementale. L’objectif étant de maintenir les emplois et d’en créer des nouveaux selon plusieurs axes stratégiques comme l’amélioration des conditions du logement des Réunionnais et la poursuite et l’intensification des travaux d’amélioration de l’habitat « Le logement est une préoccupation majeure du Département. 100 M€ sont mobilisés et nous allons doubler le nombre de logements améliorés à travers le dispositif d’aides à l’amélioration de l’habitatNous améliorerons également les modes de prise en charge pour les plus vulnérables » poursuit le Président.

D’autres chantiers sont concernés comme l’accessibilité des sites départementaux, le maintien des bâtiments pour les collégiens, la culture et le tourisme. La Collectivité poursuivra l’amélioration des différentes infrastructures départementales comme les routes, les périmètres irrigués, le renforcement de la sécurité alimentaire du territoire et la valorisation de la qualité de la production locale, et enfin, l’accélération de la transition écologique.

 

 

« C’est un engagement volontariste, ambitieux et déterminé, à la hauteur des défis qui sont devant nous pour surmonter cette crise sans précédent pour que nous retrouvions, le chemin de la croissance et du développement. Nous voulons donc agir dans le domaine sanitaire, en luttant contre la dengue, le COVID-19, dans le domaine social, en soutenant les publics fragiles et vulnérables et dans le domaine économique en soutenant la commande publique, les travaux et les investissements. Ce dispositif sera voté la semaine prochaine et déployé, pour les prestations sociales dès le mois d’août sur les six prochains mois et pour les investissements sur les 5 prochaines années » conclut Cyrille Melchior.

 

Dossier de presse (document pdf)