19 févr. 2020

Le raid UNSS de l’ouest - 2020

Plus de 600 collégiens et lycéens étaient rassemblés mercredi 19 février 2020 à l’Étang-St Paul pour la 6ème édition du Raid de l’Ouest.

Un événement majeur pour les professeurs d’EPS de l’UNSS Ouest. Une belle opportunité de faire grandir nos enfants.

Un reportage de 974TV sur des images de l’UNSS Ouest.

 

Transcription textuelle de la vidéo :

Tous les mercredi on déplace à peu prés 400 à 600 élèves. Et là pour le Raid de l’ouest, on est arrivé à environ 600 élèves.

 

Musique

 

L’idée est que ceux qui veulent faire de la compétition et des rencontres le font. Et il y a aussi tous les prof d’EPS, qui le mercredi après-midi même s'ils ne font pas les compétitions, ils font les entraînements et s’occupent des élèves. Et il y en a qui ne veulent pas toujours partir en compétition.

Alors ces élèves là, ou ceux qui aiment bien accompagner, sans forcement pratiquer, on leur trouve un rôle. Et on leur propose d’être jeune officiel.

Alors, c’est varié, cela peut être reporter, nutrition, on a des secouristes aussi, ils nous aident beaucoup sur la sécurité.

 

Musique

 

Cette année, on a créé le rôle de jeune officiel intégration pour travailler avec le public handicapé.

L’enjeu est fort, on a de plus en plus de nos jours des publics malheureusement handicapés qui viennent dans le milieu scolaire. IL faut bien trouver une façon pour les intégrer au mieux.

On a fait venir cette année la maison Henri Lafé de St Gilles, ils sont venus à 10. Il y en a qui tiennent un stand pour expliquer ce qu’ils sont capables de faire. Et il y en a qui sont partis en activité. Surtout, on a des retours des élèves, c’est ce qu’on voulait, qu’ils soient au contact du handicap. Parce que souvent, on voit des gens, même nous, on voit des gens, on n’ose pas trop, on est un petit peu impressionné. Et donc là les élèves, l’idée c’est qu’ils soient au contact . Et de dire, si moi j’en ai dans mon établissement collège ou lycée, je vais avoir des réactions peut être différentes.  Et petit à petit, on ne se fait pas trop d’idée mais ça fera son chemin. On apporte la pierre à l’édifice de ce coté là.

 

C’est effectivement une envie,  il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de collègues qui font leurs heures UNSS et qui permettent d’avoir cette dynamique. Ce que font les collègues, c’est professionnel. C’est professionnel, on ne peut pas leur enlever ça et efficace en même temps.

 

On espère que grâce à une journée comme ça, ça pourra être de bon citoyen au niveau santé et au niveau du respect de l’environnement.

 

Remerciements images : UNSS Ouest et Alti Drone

Interview et montage : Alexandre GILLES

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement