20 sept. 2018

Rencontre et présentation du dispositif Tremplin pour l'Activité des Jeunes (TAJ) - 20 septembre 2018

Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ,  Tremplin pour l'Activité des Jeunes Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ, Tremplin pour l'Activité des Jeunes
Valère SITALAPRESAD Directeur de l'insertion et Cyrille MELCHIOR Président du Département présentent le TAJ, Tremplin pour l'Activité des Jeunes au Palais de la Source Valère SITALAPRESAD Directeur de l'insertion et Cyrille MELCHIOR Président du Département présentent le TAJ, Tremplin pour l'Activité des Jeunes au Palais de la Source
Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ,  Tremplin pour l'Activité des Jeunes Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ, Tremplin pour l'Activité des Jeunes
Melissa AGAPET, Idriss RIVIERE et Amandine GOSSERT 3 bénéficiaires du TAJ Melissa AGAPET, Idriss RIVIERE et Amandine GOSSERT 3 bénéficiaires du TAJ
Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ,  Tremplin pour l'Activité des Jeunes Rencontre et présentation au Palais de la Source du TAJ, Tremplin pour l'Activité des Jeunes

631 jeunes devenus chefs d’entreprise

Créer son entreprise, penser son avenir et réussir son insertion professionnelle… toutes ces problématiques étaient au centre d’un échange dans l’hémicycle du Palais de la Source ce jeudi. A l’invitation du Président, des jeunes créateurs d’entreprises et ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure, se sont retrouvés pour démontrer que l’entrepreunariat peut être la solution pour sortir de la précarité et du chômage.

Mélissa est partie au bout de ses rêves… elle a créé son entreprise grâce au département et aux partenaires qui accompagnent la création d’entreprise. Le TAJ ou comment être aidé, accompagné et soutenu pour assurer la pérennité de son activité. Mélissa a choisi le sport plus précisément le CrossFit. Elle a ouvert sa salle début février. A l’occasion de cette matinée de rencontre, elle a apporté son témoignage aux 200 jeunes présents. 

Idriss Rivière est venu lui aussi témoigner. Le jeune chef d’entreprise de 28 ans propose de laver votre voiture avec les dernières innovations en la matière, tout un programme. Autant de passions, d’idées qui peuvent être à l’origine d’une création d’entreprise. 

Pour Cyrille Melchior, le président de la collectivité, « le Département est là pour le financement mais nos services sont là aussi avec le soutien des partenaires du réseau Point Chance pour accompagner votre création d’entreprise. Car il faut avant tout réussir et le cheminement est parfois compliqué. » 

Le TAJ lancé en 2016 a permis à 631 jeunes d’entrer dans le monde de l’économie et de créer leur propre activité. Ce sont 755 dossiers qui ont été déposés auprès de la Direction de l’Insertion par l’Activité Economique et de la Mobilité. 

Le Taj, en bref :

Pour qui ?

Jeunes âgés de 20 à 30 ans à la recherche d’une insertion sociale et/ou professionnelle, sans exclure les personnes de plus de 17 ans par dérogation.

Pourquoi ?

Le TAJ est une aide financière de 8 000 € maximum permettant de couvrir les frais liés à la création d’entreprise ou au démarrage de l’activité.

Combien ?

70 % à la signature du CAPE ou présentation justificatifs démarrage de l’activité ; 

30 % sur appels de fonds du bénéficiaire au fur et à mesure des besoins exprimés et présentation de pièces justificatives du démarrage de l’activité.

NUMÉRO VERT : 0 801 801 000

 

En savoir + (fiche du Guide des Aides)

 

En savoir + (dossier Jeunes : déclenche ta vie !)

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

Commentaire : Cyrille Melchior, Président du Département et Valère Sitalapresad, directeur de l’Insertion ont présenté le TAJ, Tremplin pour l’Activité des Jeunes ce jeudi 20 septembre dans l’hémicycle du Palais de la Source. 

 

Cyrille MELCHIOR - Président du Département : «C’est un dispositif qui permet à celles et ceux qui veulent créer leur propre entreprise, de les accompagner dans le montage de leur dossier, mais aussi dans le suivi et la pérennisation de leur entreprise. Nous sommes fiers parce que prés de 750 personnes ont été accompagnées par le Département dans la création de leur entreprise, 750 jeunes et cela est une belle réussite et nous voulons poursuivre dans cette voie.» 

 

Commentaire : Un temps d’échange entre les jeunes porteurs de projets et les différents partenaires techniques du Réseau Points Chances.

 

Béatrice SIGISMEAU - Vice-Présidente du Département déléguée aux affaires culturelles et à l’insertion par l’activité économique : «C’est une rencontre d’informations qu’on met en place pour des jeunes de 18 à 30 ans qui ont un projet de création de petite entreprise et qui sont à la recherche d’informations pour les accompagner dans une mise en place de façon la plus correct possible, avec un accompagnement de tout les partenaires, les chambres consulaires, le Réseau Points Chances, tout ceux qui peuvent les accompagner à concrétiser leur projet dans les meilleures conditions possibles.» 

 

Commentaire : Les jeunes ont également pu entendre les témoignages de bénéficiaires qui ont accepté de partager leur parcours de vie et le cheminement de leur projet.  

 

Melissa AGAPET - Gérante de Crossfit Sainte-marie/Bénéficiaire du TAJ : «Le TAJ m’a apporté une aide financière pour pouvoir acheter le matériel de la société Crossfit Sainte-Marie. C’est une aide qu’on ne rembourse pas, déjà, donc c’est une subvention et c’est tout simplement un cadeau du Département de La Réunion pour nous aider à créer notre entreprise donc il ne faut pas hésiter à vouloir en bénéficier et à faire les démarches pour en bénéficier.»

 

Commentaire : Cette année, les élus du Conseil Départemental ont souhaité ajouter deux nouveautés à ce dispositifs.

 

Valère SITALAPRESAD - Directeur de l’Insertion du Département : «D’une part un suivi post-création de l’ordre de 1800 euros sur 24 heures de conseil avec des consultants agréés par le Département. Un accompagnement post-création parce que il s’agit pour les élus, de pérenniser les activités concernées et les accompagner tout au long de leur développement et bien entendu pour créer des emplois pour ces jeunes entreprises. La deuxième, également une volonté des élus du Conseil Départemental, c’est de facilité les démarches administratives des porteurs de projet et donc on est dans la dématérialisation des dossiers de demande de subvention et véritablement les services du Département ont mis en oeuvre cette orientation voulue par nos élus pour que le porteur de projet soit facilité à chaque étape de son projet et qu’il soit informé je dirais de manière instantanée, des pièces qu’il faut transmettre et de l’état d’avancement de son projet. » 

 

Commentaire : Le Tremplin pour l’Activité des Jeunes, un véritable outil d’accompagnement et de réussite tourné vers l’avenir de nos jeunes.  

 

Réalisation : Sophie PECH-ROUGIER,  20 septembre 2018. ©974TVseptembre2018. 

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire