17 juin 2021

Résidence d’Artiste au Lazaret : Didier Boutiana fait renaître El’Azar hors les murs - 2021

Il y a un an, Didier Boutiana nous racontait sa vision du Lazaret de la Grande Chaloupe. « El’Azar », une création  qui se définissait comme un rêve d’une vie meilleure, un voyage sans retour, un sentiment d’exclusion, une quête de liberté. En s’installant en résidence dans ce site chargé d’histoire, le chorégraphe, danseur et metteur en scène réunionnais s’est mis en tête de magnifier cet espace, cette lumière, ces vestiges qui appartiennent à l’histoire, à la mémoire, aux traces…

 

Du 7 au 18 juin, cette résidence a été renouvelée au sein du collège Michel Debré à la Plaine des Cafres.

Durant ces deux semaines, Didier Boutiana y a rencontré les classes de 4ème. L’occasion d’un échange sur sa pratique artistique ainsi que sur sa création El’Azar, l'histoire du Lazaret, de la quarantaine et des travailleurs engagés. Des classes de 4ème qui ont pu visiter le Lazaret et s’imprégner de cette atmosphère particulière.

Didier Boutiana travaillera plus spécifiquement avec une classe de 4ème pour présenter le spectacle dans l’établissement, comme ce fut le cas avec la section Danse du collège Bourbon lors de la restitution au Lazaret en mars 2020.

Refuse Résiste : la campagne de sensibilisation et de prévention contre les addictions