22 déc. 2020

Signature d’une convention-cadre de partenariat entre le Département de La Réunion, la Commune de Saint Denis et le Centre Communal d’Action Sociale de la ville - 2020

Signature d’une convention-cadre de partenariat entre le Département de La Réunion, la Commune de Saint Denis et le Centre Communal d’Action Sociale
Signature d’une convention-cadre de partenariat entre le Département de La Réunion, la Commune de Saint Denis et le Centre Communal d’Action Sociale

Ce mardi 22 décembre, au sein de la salle des mariages de l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis, le Département, la Commune de Saint-Denis et le CCAS ont signé une convention-cadre régissant le partenariat entre les 3 institutions. D’une durée de 3 ans renouvelable, cette convention définit 3 axes majeurs que sont l’accompagnement des publics vulnérables, l’embellissement du cadre de vie et le bien-être des citoyens.

 

Visionner le reportage vidéo d'actualité :

 

Construire une ville plus solidaire, citoyenne, écologique et développer plus de fraternité envers ses jeunes, ses seniors et les familles les plus vulnérables, tels sont les objectifs poursuivis par la Ville de Saint-Denis pour cette année à venir. Des objectifs que partage le Département, ce dernier étant le chef de file de l’action sociale et de l’insertion, et également acteur du développement et de l’aménagement durable du territoire.

 

Le Département et la Commune mutualisent leurs actions, additionnent leurs dispositifs pour répondre aux attentes des citoyens en termes de vivre ensemble, d’inclusion et de cohésion sociales, d’insertion, d’emploi et d’attractivité du territoire.  

 

La ville de Saint-Denis se réjouit de l’aboutissement et de la signature de cette convention qui va accélérer le développement de projets structurants pour les Dionysiennes et Dionysiens. Ce partenariat est un marqueur fort de la démarche de co-construction, de transversalité et d’hyper-proximité, qui anime la mise en œuvre des politiques publiques de la nouvelle équipe municipale.

 

Pour le Département, la convention ouvre la voie à un partenariat qui touchera directement le quotidien et le bien-être des Dionysiens. Cette rencontre des volontés débouche sur des actions et des mesures qui donneront à Saint-Denis les moyens de ses ambitions, en partage avec les priorités départementales et la vision portée par la Collectivité sur le développement de l’île, un développement voulu durable, équitable, et solidaire.

 

Cette convention a une durée de 3 ans renouvelable et se construit autour de 3 axes d’interventions majeurs :

 

  • Un meilleur accompagnement des publics les plus vulnérables et démunis à travers 5 actions :  la coordination des processus des deux institutions en ce qui concerne les aides alimentaires ; la poursuite du co financement des actions sociales grâce au Pacte de Solidarité Territoriale et au Plan de Solidarité et d’Urgence Sociale ; le renforcement de l’insertion des publics éloignés de l’emploi ; le soutien aux filières de formation liées à l’aide à la personne ; le développement des Maisons d’Accueillants Familiaux.
     
  • L’embellissement du cadre de vie par la préservation de la biodiversité avec la mise en commun des actions du Département, en particulier le plan 1 million d’arbres pour le reboisement de l’île, et l’ambition de la commune de transformer Saint-Denis en ville jardin en promouvant un aménagement centré sur l’écologie et l’amélioration du cadre de vie des citoyens. Cet aménagement passera notamment par des projets de création d’îlots de fraîcheur, de plantation d’un arbre par naissance et d’embellissement et de verdissement de la ville.
     
  • Un aménagement du territoire centré sur le développement durable et le bien-être des citoyens avec la mise en synergie des compétences des deux institutions pour promouvoir des lieux de vie agréables et de qualité pour les citoyens. Cela passera notamment par le développement de l’agriculture urbaine biologie ou raisonnée et la favorisation de circuits courts d’approvisionnement alimentaire ; une politique transversale d’amélioration du cadre de vie à travers la réhabilitation des logements les plus démunis et vieillissants ; la poursuite de l’entretien des routes et équipements départementaux pour rendre la ville plus sûre et attractive ; et enfin le renforcement de toute forme de partenariats susceptibles de favoriser une meilleure mutualisation des ressources respectives des collectivités.

 

Version texte de la vidéo :

Commentaire

Cette fin d’année (ndlr : 2020) se termine par la signature d’une convention cadre entre le Département de La Réunion, le CCAS et la mairie de St Denis. 

Dans la salle des mariages de la ville, cet accord officialise une intelligence institutionnelle importante.

 

Ericka BAREIGTS, La maire de St Denis 

C’est très concret parce que d’abord, ça a été voulu. Ça a été réfléchi et ça a été croisé. 

Nous avons regardé le plan de relance du Département et nous avons regardé notre projet municipal pour lequel nous avons été élus. 

Nous nous sommes rencontrés, le Président et moi et nous avons regardé nos points communs. 

 

Commentaire

Un développement qui s’inscrit dans le plan de relance initié dans toutes les communes par le Département. 

 

Michel COURTEAUD, Directeur Général des Services, Département de La Réunion

Pour répondre à cette urgence sociale, la coordination que nous avons constatée pendant la période COVID des services des CCAS et du Département a été essentielle pour pouvoir répondre rapidement à la demande. Donc c’est cette crise COVID que nous essayons de transformer et de capitaliser dans le cadre d’une convention de mutualisation des services publics dans un certain nombre de domaines. 

 

Commentaire

Avec 35% de chômage sur le chef-lieu, cette grande ville n’échappe pas à une certaine précarité. C’est l’action du Centre Communal d’Action Sociale qui agit dans toutes les crises.

 

David BELDA, Vice-président du CCAS de St Denis

Ce n’est pas moins de 800 000 euros qui seront au service de l’action sociale tant pour les sans-abris que pour le portage des repas.  Et pour amplifier cette aide qu’on a auprès des plus démunis et des plus éloignés des difficultés sociales. 

 

Commentaire

Préserver la biodiversité en améliorant le cadre de vie, promouvoir l’aménagement du territoire centré sur du développement durable ou encore accompagner les publics vulnérables par effet de synergie de compétence, est aujourd’hui, plus qu’hier une nécessité. 

 

Un reportage d’Alexandre GILLES
Images : Alexandre GILLES et Mickaël CUVELIER
Département de La Réunion / 974TV © décembre 2020

Vous aimerez aussi...

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire