25 août 2018

TERRE DE TRAIL : CimasaRun - 2018

Plus de 800 coureurs de montagne étaient au départ de la 24ème édition de la CimasaRun le samedi 25 août 2018. Une course de 55 km  pour 8000 m de dénivelé autour du Piton des Neiges que nous vous proposons de faire en 2 étapes.

Une balade dans la forêt départemento-domaniale de 974TV.

Retranscription textuelle de la vidéo 1 :

Générique de Terre de Trail avec paysage de Salazie et Cilaos

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Grand matin 10°C à Hell-bourg, au programme la CimasaRun. On va tourner autour du Piton des Neiges. 55km, 800 participants. Mais exceptionnellement, vous aurez deux émissions pour le prix d’une. On s’arrête à Cilaos et ensuite on enchaine. 

Ça va être top ! 

 

Ambiance du départ 

 

Jean-Marie DAVAL, Organisateur de la CimasaRun

C’est un endroit où il y a une station trail. Hell-Bourg concourt pour les plus beaux villages de France. Donc tout est réuni pour que ce soit une belle fête du trail. Je souhaite bonne chance à tous les participants. Qu’ils profitent du parcours, qu’ils partent en bonne santé et qu’ils reviennent en bonne santé. 

 

Micro-trottoir des coureurs

 

Question : C’est quoi le secret ? 

Participante avec un macatia à la main :

 Macatia, et ne pas se stresser

 

Coureurs : 

Parce que les paysages sont beaux et que c’est cool. 

 

Coureur avec son café à la main :

De finir la course, c’est tout. Pour le Grand Raid. 

 

Autre coureur :

Là quand je tremblais en sortant de la voiture, je n’ai pas trouvé de réponse à ma question.  Je me suis demandé pourquoi.

Question : Espérons que tu l’as trouvé ?

Oui, c’est ça. Pendant la journée, je vais y réfléchir.

 

Musique du départ

 

Impression de deux copains coureurs devant la ligne de départ :

On va faire péter ! 

Impression d’une féminine devant la ligne de départ :

Quand on est en montagne c’est toujours trop bien ! 

 

 

Départ de la course et images dans la ville de Hell-Bourg.

 

Arrivée dans les premiers sentiers de terre Plate.

 

Impression d’un coureur souriant malgré les embouteillages dans le sentier :

Et bien là , on va aller moins vite.

Question : ce n’est pas une stratégie ?

Ah, si si ! 

 

Musique et progression dans la forêt de nuit. 

 

Ambiance d’un coureur dans la nuit :

On est dans les bois, tandis que le loup n'y est pas.

Rire 

 

Image lever de soleil dans la montée du Cap Anglais

Titrage :

Salazie : 70 km de sentier gérés par l’ONF

 

 

Raphaël GRONDIN, Pionnier de la CimasaRun, Dossard : 302

Ah, i fé un peu de zannées.

Moin té en vétéran 1.

Question : Ah, pou kwé, ou lé en vétéran kwé la ?

Vétéran 4. 

Question : Ça veut dire que ou nana kel age ? 

73 ans, bientôt 74 ans.

Et bien, parce que mi aime. C’est le plaisir de découvre la nature.

 

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Les premiers rayons du soleil sur les plus beaux sommets avec Monsieur Grondin. Ça c’est cadeau ! L’occasion de vous parler de ce qu’il y a derrière moi : du gîte départemental.

Si vous voyez régulièrement des travaux, c’est qu’il y a un grand plan de rénovation qui est en cours pour tous les gîtes départementaux. Tout ça pour améliorer la pratique de la pleine nature. Bon, ce n’est pas que mais je continue.

Question :Ça va ? 

Trop top ! Lé jolie quand même ?

Il faut prendre plaisir les gars.

Lé jolie ! Té, lé super top.

Ah, il faut prendre son temps, c’est beau. Et nou fé pété ! 

Bonne course ! 

 

Découverte du Cirque de Cilaos 

Titrage :

Cilaos : 80 km de sentier gérés par l’ONF. 

 

Arrivée au Matarum 

Question à un coureur qui prend de l’eau à la source : 

Alors tout va bien ?

 

Alain PADRE, Dossard : 519. La Réunion des énergies

Ça va, tranquille. Un peu de rafraichissement parce qu’après le plus dur reste à venir. 

Question : De l’eau de source en plus ? De l’eau de nos montagnes ?

De l’eau de source, c’est la meilleure. Ça désaltère bien. Ça revitalise. Ça redonne la force, ça redonne la joie.

Question : Ou veut dire quoi ?  La Réunion i donne l’énergie ?

Ah oui, La Réunion c’est une terre de Trail, c’est une terre d’énergie, de passionnés, c’est l’aventure. C’est une terre d’aventure en fait. 

 

Arrivée à Cilaos par le Bloc.

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Sous le piton des neiges mais au dessus de la ville,  on sillonne la route d’ilet à corde. 

L’occasion de vous parler de cette eau qui tombe et qui ruisselle. Et bien, elle est récoltée dans 2 sources et même 3. On vous explique ça tout de suite.

 

Plan des Thermes de Cilaos

David ALAUX, Directeur des Thermes de Cilaos. 

La découverte des sources thermales sur Cilaos date de 2 siècles, 1815. Et depuis de nombreuses années, le Département est propriétaire de ces 3 sources. Il en exploite directement une partie au travers des soins qu’on propose. On délègue une partie de l’exploitation à l’usine de l’eau de Cilaos. Mais le Département est tout à fait engagé dans la valorisation de l’eau de Cilaos. 

J’ai envie de dire aux traileurs que vous avez de la chance d’avoir un outil, un équipement qui valorise cette ressource naturelle. N’hésitez pas pendant les courses, pendant les entrainements  à venir profiter de ce bienfait là. 

 

Musique et arrivée sur la route d’île à corde 

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Route d’îlet à Corde, une route départementale entretenue par les agents du Département, c’est comme ça que l’on termine cette émission Terre de Trail. La 2ème partie sur la Cimasa, c’est bientôt. 

 En attendant, je vous propose un extrait des Terres et des Hommes.  Nartrouv dans les sentiers.

 

Extrait archive « Des Terres et des Hommes »

Guito GRONDIN, UTR Sud- Secteur de Cilaos

Ben là, on est sur la route d’ilet à corde, c’est la route départementale 242.

La première phase, la piste c’était formidable. Une piste pour rejoindre un village. La 2ème phase, c’était le revêtement de chaussée, le confortement des ouvrages. 

 

 

 

Terre de Trail 

Remerciement :

RandorunOI

Jean-Marie DAVAL 

DTZ Animation 

Vincent IRSAPOULLE 

Dimitri LETOURNEUR 

Team Raidlight Réunion

Les thermes de Cilaos 

David ALAUX 

 

 

Images :

Alexandre GILLES

Emmanuel RICHARD 

Alexandre RIVIERE

 

Infographie :

Emmanuel RICHARD 

Direction 

Bruno BAMBA

Une production du Département de la Réunion © Août 2018

 

Retranscription textuelle de la vidéo 2 :

Générique de Terre de Trail avec paysages de Cilaos, Mafate et Salazie

 

Ambiance du pointage à Bras Rouge – Cilaos

Ça fait 401 ?

Oui, cool !

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

 Retour pour Terre de Trail, 2ème partie de cette CimasaRun, au pied du Taïbit.

Direction Hell-Bourg, là où on est parti.

Vous allez voir, c’est magnifique. C’est parti pour Mafate.

 

Images drone de la montée du Taïbit et randonneurs qui montent.

 

Question : c’est quoi le projet, pourquoi en relais ?

Damien AREVALO, Équipe DANSORUN : Dossard : 907

On était avec nos voisines et elles voulaient le faire en relais.

Elles viennent de finir et nous on y va.

Question : C’est un sport d’équipe.

Oui, le trail peut être un sport d’équipe.

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Une grosse biodiversité, voilà ce qui caractérise ce lieu. Un espace naturel sensible financé par le Département. C’est ce qu’on va voir tout de suite.

Question à un coureur qui passe : Ça te va ?

Nikel !

 

Changement de musique (plus lente) et image de l’ENS des Salazes.

Fabienne DEVERDIERE, Direction Agriculture, Eau et Environnement

 

La tisanerie des Salazes, très connue depuis fort longtemps où tous, à un moment ou un autre s’arrêtent, soit pour prendre une bonne tisane montante ou descendante, la spécialité de Nathalie. Ou sinon, carrément se poser. Mais au delà de cet accueil chaleureux au niveau de la tisanerie. Vous avez un ENS qui est vaste. Qui est vraiment un jardin créole avec tout son volet endémique et son volet d’histoire.

 

Musique avec images de drone sur l’ENS

 

C’est un espace qui mérite un regard particulier et un entretien particulier car c’est toute une identité culturelle, une identité botanique qui se perd à la Réunion. Et donc entre autres, l’ilet des Salazes fait partie de ce patrimoine d’exception. Et surtout vous avez une paix, le temps s’est arrêté. Et on ne peut que suggérer ça au sportif, après l’effort, le réconfort et ce lieu s’y prête merveilleusement bien.

 

Changement de musique et retour à la course dans la montée du Taïbit

 

Coureur qui passe le Taïbit

Ça pique, ça pique. Après la montée, la descente, vivement Marla.

Question : Et ça pique où ?

Aux genoux et aux jambons

 

Autre coureur :

Super cool !

Question : Mafate ou Cilaos ? Laquelle ou préfère ?

 

Sylvain JAVARY, I love Mafate, Dossard : 348

Ah, té, toute lé jolie. I gain pas choisi. Cilaos lé joli, Mafate lé joli.

Mais finalement, lo Mafate même lé meilleur !

Na poin meilleur que sa !

Vive Mafate, ouais !

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

La balade continue, descente vers Marla.

Changement total d’atmosphère et de température.

 

Jean-patrice CLAIN, I love Cilaos. Dossard : 137

Cilaos !

Question : Pouquoi ?

La montée du piton de neige, la fraicheur, le village même. Oui, Cilaos.

 

Musique traversée de Mafate jusqu’au col des Bœufs.

 

Coureurs dans la montée :

Pour l’instant ça va.

Jusqu’ici tout va bien !

Arrivée au col des bœufs

Coureurs qui regardent Mafate :

Lé trois lé dos. Pas de préférence !

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Col des bœufs, on est dans l’une des portes les plus fréquentées de Mafate.

Question à un coureur qui passe : ça va toi ? Tu n’es pas fatigué ?

Oui, un petit peu. 

 

Un cirque et on est arrivé.

Salazie, Mafate, on est au cœur de l’île, au cœur de la forêt départemento-domaniale. Et qui gère ces sentiers ? Des sentiers qui ont souffert ces derniers temps avec le mauvais temps. Et bien, c’est l’ONF, on les rencontre tout de suite.

 

Alexandre DEBIEN, Technicien forestier territorial ONF

Tout est fait pour que les courses et les randonneurs se passent dans les meilleurs conditions avec des financements soit du Conseil Départemental ou soit de l’Europe.

Tout ce qui est entretien, travaux de réflexion,… Bon cette année, les sentiers ont été particulièrement impactés par les différentes tempêtes, il y a eu beaucoup d’éboulis, de glissements de terrain. D’ailleurs vous remarquerez qu’il y a encore beaucoup de sentier qui sont fermé. Soit en cours de travaux, soit en attente.

C’est vraiment la sécurité qui prime avant tout pour pouvoir assurer des évènements en toute sécurité pour les traileurs.

Je leur dirai bon courage et continuez  à nous faire rêver.

 

Musique de la descente de camp pierrot et grand sable à Salazie

 

 

Gilbert VICTOIRE, Photographe de course

Qu’est ce qu’il t’arrive ?

Bon ca va mais j’ai mal là.

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Les gars revenez, il faut porter Gilbert !!

Non, non, c’est pas vrai, c’est pas vrai ... Rire

 

 

Ambiance de ravitaillement

Servi par les belle cocotes

Question sur la fin du parcours à une petite fille qui encourage :

Il reste beaucoup ?

Non, un petit boute !

 

Alexandre GILLES, Team 974TV – Dossard : 128

Fin de ce Terre de Trail spécial Cimasa. Vous avez vu la chance qu’on a d’avoir  des cirques de tels reliefs,… Nartrouv dans les sentiers !

 

 

Terre de Trail

Remerciement :

RandorunOI

Jean-Marie DAVAL

DTZ Animation

Vincent IRSAPOULLE

Dimitri LETOURNEUR

Team Raidlight Réunion

ONF

Héléna SAUTRON et Alexandre DEBIEN

 

 

Images :

Alexandre GILLES

Emmanuel RICHARD

Alexandre RIVIERE

 

Infographie : Emmanuel RICHARD

Direction : Bruno BAMBA

Une production du Département de la Réunion © septembre 2018

Vous aimerez aussi...

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028