24 juin 2019

Vernissage de l'exposition TAXIDERMUS au Muséum - 2019

Sonia RIBES Conservatrice du Muséum d’histoire naturelle Sonia RIBES Conservatrice du Muséum d’histoire naturelle
la façade du muséum était illuminée pour cette soirée la façade du muséum était illuminée pour cette soirée
photo de groupe photo de groupe
Daniel Jean-Baptiste conseiller départemental à la tribune Daniel Jean-Baptiste conseiller départemental à la tribune
photo de groupe photo de groupe

En vous promenant dans le jardin de l'Etat, vous pourrez découvrir l'exposition TAXIDERMUS. Une série de portraits des agents du Muséum d'Histoire Naturelle posant en costume d'époque, du début 20e siècle, avec un objet de la réserve du musée.

 

Taxidermus, Laurent de Gebhardt : Des animaux et des hommes

Une inspiration, celle des toiles de Rembrandt, un subtil jeu avec la lumière, une ambiance d’époque… avec son travail l’artiste photographe Laurent de Gebhardt nous embarque pour un voyage dans le temps. Une autre époque où les personnages subliment les animaux qui forment le fonds du Muséum d’Histoire Naturel ou peut-être est-ce les portraits qui redonnent vie à ses animaux « empaillés ».

 

Taxidermus, qui fait référence ici à la taxidermie ou l'art de préparer les animaux morts pour les conserver avec l'apparence de la vie. Et Laurent de Gebhardt avec son travail est allé encore plus loin en leur redonnant vie. Des photos qui ressemblent à des tableaux car au fil des ans, ce passionné de l’image sous toutes ses formes a affiné son travail en participant à des ateliers de peinture, de dessins et de sculpture.

Sa collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturel s’inscrit dans les résidences d’artistes proposées par le Département de La Réunion et la Direction de la Culture dans le cadre de deux thématiques, le 170 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage et Patrimoine et Création.

Pour la deuxième année consécutive, le Département de La Réunion soutient la création artistique et littéraire en lui offrant les conditions particulières d’expression, de formation et de recherche pour donner encore plus de visibilité à ses équipements. Originalité de ces œuvres, parmi les œuvres des agents des équipements culturels à savoir le muséum d’histoire naturel et le musée du sel qui ont servi de modèle au photographe.

Sous la houlette de la Conservatrice du Muséum, Sonia Ribes qui tire avec ce travail remarquable sa révérence. Plusieurs collaborations ont permis de parvenir à ce résultat, avec entre autres, Arielle, qui s’est occupée des costumes, Vincent, de la logistique et de la lumière, Bernadette pour la collection de costumes et aussi Vanessa pour les coiffures et maquillage. Le résultat est bluffant, les photos- tableaux nous emmènent  dans des scènes intenses et vivantes. Rembrandt avait cette particularité de montrer « la compassion et l’humanité » dans l’expression des personnages… Laurent de Gebhardt y est lui aussi parvenu.

Taxidermus au Muséum d’Histoire Naturelle.

 

photo de groupe

des musiciens devant la façade du muséum

des musiciens devant la façade du muséum

la façade illuminée du muséum

 

Version texte de la vidéo :

C’est tout un symbole, Sonia RIBES remet les clés du Muséum d’histoire naturelle à ses employés. Après plus de 30 ans de service, la conservatrice de ce patrimoine historique prend sa retraite.

 

Sonia RIBES Conservatrice du Muséum d’histoire naturelle

« J’ai pris mes fonctions c’était le 4 Juillet 1990, on inaugurait aussi une exposition sur BUFFON. Le muséum n’était pas en très bon état. Je me suis donnée comme mission de le repositionner à la fois sur le plan scientifique, sur le plan culturel et sur le plan pédagogique.

Je vais retenir ça, c’est-à-dire que j’ai rempli ma mission. »

 

Une soirée marquée également par la restitution de la résidence d’artiste TAXIDERMUS. Le photographe Laurent de GEBHARDT a réalisé 22 portraits d’agents du muséum en costume d’époque du début du 20e siècle. Des photos où chacun d’entre eux pose avec un animal ou un objet de la réserve du musée. Une véritable transformation et mise en scène de ces agents.

 

Laurent de GEBHARDT Photographe

« Dans mon idée, c’était bien clair que je voulais travailler sur de la lumière style Rembrandt. La lumière qu’on peut trouver dans ses peintures en claires obscures. C’est un peu le fil directeur de travailler la lumière en claire obscure. »

 

Pour ces deux occasions, le personnel du muséum avait repris les costumes d’époque. Une soirée d’un autre temps pour se souvenir et faire vivre la mémoire du muséum d’histoire naturelle de La Réunion.

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire