Aller au contenu principal
12 déc. 2018

Village des Aînés à l'Éperon : pose de la première pierre - 2018

pose de la première pierre du chantier pose de la première pierre du chantier
Cyrille Melchior Président du Département, à la tribune, en présence de personnalités Cyrille Melchior Président du Département, à la tribune, en présence de personnalités
vue d'ensemble du site ayant accueilli l'évènement vue d'ensemble du site ayant accueilli l'évènement

Un village pour nos aînés : offrir un lieu d’épanouissement à nos gramounes

 

Une alternative à la maison de retraite ou encore un nouveau mode d’hébergement pour préserver l’autonomie des anciens, le « Village des ainés », ouvre des perspectives nouvelles. Le 12 décembre, le Président du Département Cyrille Melchior, et le Maire de la commune de Saint-Paul Joseph Sinimalé, ont symboliquement posé la première pierre de cette résidence dédiée aux personnes âgées à faible revenu située à l’Eperon.

 

Permettre à nos personnes âgées de s’épanouir en toute autonomie, c’est l’un des objectifs du Département de La Réunion. C’est dans ce contexte que la collectivité a participé au projet du « Village des aînés » de l’Eperon. Cette résidence pour personnes âgées à faible revenu se compose de 21 Logements Locatifs Très Très sociaux (LLTS). La livraison de l’ensemble immobilier est prévue pour 2020. Les trois bâtiments qui composeront les logements bénéficieront de jardins privatifs. Des espaces verts collectifs également pour un ouvrage qui se veut un modèle de développement durable. Les logements seront dotés de chauffe eau solaire.

Un « Village des aînés » qui devrait permettre à nos gramounes disposant de peu de moyens de vivre dans un cadre épanouissant et en collectivité, ce qui encourage la solidarité.

Le coût total de l’opération est d’environ 2,7 millions d’euros. Le Département est intervenu en garantissant les prêts auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation. Un local sur place géré par le CCAS, le Centre Communal d’Action Social, donnera accès à un ensemble de services. Par ailleurs, des ateliers et animations comme des activités physiques, intergénérationnelles ou encore en lien avec la mémoire permettront aux personnes âgées de rester actifs et en pleine forme.

 

Améliorer la capacité d’accueil en établissement

Le Département est chef de file dans la politique en direction des personnes âgées. La collectivité intervient notamment dans l’accueil en maison de retraite ou en unités de soins. Le Conseil Départemental soutient les projets de création et d’extension d’établissements. Elle améliore la qualité de l’hébergement et de la prise en charge en versant une aide sociale à l’hébergement aux personnes âgées à faible revenu.

 

Développer l’offre en famille d’accueil

Autre solution alternative, l’accueil familial. Lorsque le maintien à domicile ou l’hébergement en établissement n’est pas envisagé l’accueil familial permet aux personnes âgées d’être accueilli au sein d’une famille agréée par le Conseil Départemental.

 

Les Maisons d’Accueillants Familiaux (MAF)

Petit dernier des dispositifs en direction de nos aînés, les MAF. Les Maisons d’Accueillants Familiaux permettent le regroupement de plusieurs accueillants familiaux sur un même site. Ces derniers assurent l’accueil de personnes âgées ou de personnes en situation de handicap. Il s’agit d’un mode d’accueil intermédiaire qui propose un cadre de vie sécurisant et chaleureux. La 1ère Maison d’Accueillants Familiaux de France a ouvert ses portes le 5 novembre dernier à Saint-André.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo