Aller au contenu principal

02 juillet 2018 - au 31 août 2018, participez au Challenge des Créateurs, inscription en ligne.          Du 16 juillet au 11 août , la Bibliothèque Départementale de La Réunion, est exceptionnellement fermée pour inventaire.          Du 9 juin au 29 juillet, Le musée Léon Dierx est fermé tous les weekends.  Il reste ouvert au public en semaine du mardi au vendredi de 09h30 à 17h30.      4 juin - L'ouverture du Lazaret de la Grande Chaloupe au public se fait uniquement les mardi de 9h30 à 16h30 et les mercredi de 9h30 à 12h30.           22 mai - Les inscriptions pour le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap pour la rentrée 2018/2019 ont débuté. Les formulaires sont à retourner avant le 15 juillet pour un démarrage de la prise en charge dès la rentrée d'Août mais les demandes en cours d'année sont possibles.        30 avril - Net Bourses, site d'inscription en ligne pour les aides aux étudiants : inscriptions ouvertes pour l'année universitaire 2018-2019, rendez-vous sur notre site internet Net Bourses

03 juillet 2018 - 12 août 2018

Plantes de La Réunion et d’Afrique du Sud une même passion

  • Mascarin jardin botanique aux Colimaçons
  • 09H00  - 17H00
  • 7.00 €
2018-08-12 17:00:00 2018-08-12 17:00:00 Plantes de La Réunion et d’Afrique du Sud une même passion Du 3 juillet au 12 août 2018, Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion exposera les aquarelles botaniques de l’artiste réunionnaise, d’origine tamponnaise, Julie Ah-Fa. Installée à Johannesburg, Julie Ah-Fa fait partie de la prestigieuse Botanical Artists Associations of Southern Africa, l’association d’artistes botaniques d’Afrique du Sud. Ancienne diplômée d’école de commerce, maintenant productrice audiovisuelle, Julie Ah-Fa a un parcours atypique dans le domaine de l’art. Elle a été récompensée par une médaille de Bronze à l’exposition internationale de Kirstenbosch à Cape Town en 2013 pour sa série sur les aloès et a participé à plusieurs expositions en Afrique du Sud, dont la Botanical Art Worldwide 2018 qui est une collaboration unique de 25 pays autour de l’art botanique. Son exposition à Mascarin regroupe un choix varié de plantes qui ont attiré son regard. Elle a souhaité représenter à la fois des plantes indigènes d’Afrique du Sud, mais également des plantes de La Réunion, parfois méconnues du grand public, comme le Mazambron marron, qui est l’unique aloès endémique de La Réunion, ainsi que le discret Myosotis de Bourbon ou encore des orchidées endémiques que l’on trouve sur le chemin du volcan ou dans les forêts de Sainte- Anne. Les amoureux des orchidées horticoles seront ravis de retrouver Cattleya et Phalaenopsis parmi les peintures. Par ses oeuvres, Julie Ah-Fa a envie de transmettre sa passion pour la nature mais également inviter le public à voir sous un autre angle les plantes qui nous entourent, à prêter attention à la délicatesse de chaque spécimen et aux détails que l’on ne voit souvent pas, dans un monde où tout doit toujours aller plus vite. Le travail de l’artiste botanique est non seulement un travail ’observation, mais aussi de patience. Des dizaines, voire des centaines d’heures sont nécessaires pour réussir à retranscrire la personnalité et la beauté de chaque plante. Julie Ah-Fa sera présente à Mascarin du 03 au 10 juillet, de 9h à 12h, pour des démonstrations d’aquarelle botanique. Mascarin jardin botanique aux Colimaçons CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public Ajouter à mon calendrier 2018-08-12 13:00:00 2018-08-12 13:00:00 Plantes de La Réunion et d’Afrique du Sud une même passion Du 3 juillet au 12 août 2018, Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion exposera les aquarelles botaniques de l’artiste réunionnaise, d’origine tamponnaise, Julie Ah-Fa. Installée à Johannesburg, Julie Ah-Fa fait partie de la prestigieuse Botanical Artists Associations of Southern Africa, l’association d’artistes botaniques d’Afrique du Sud. Ancienne diplômée d’école de commerce, maintenant productrice audiovisuelle, Julie Ah-Fa a un parcours atypique dans le domaine de l’art. Elle a été récompensée par une médaille de Bronze à l’exposition internationale de Kirstenbosch à Cape Town en 2013 pour sa série sur les aloès et a participé à plusieurs expositions en Afrique du Sud, dont la Botanical Art Worldwide 2018 qui est une collaboration unique de 25 pays autour de l’art botanique. Son exposition à Mascarin regroupe un choix varié de plantes qui ont attiré son regard. Elle a souhaité représenter à la fois des plantes indigènes d’Afrique du Sud, mais également des plantes de La Réunion, parfois méconnues du grand public, comme le Mazambron marron, qui est l’unique aloès endémique de La Réunion, ainsi que le discret Myosotis de Bourbon ou encore des orchidées endémiques que l’on trouve sur le chemin du volcan ou dans les forêts de Sainte- Anne. Les amoureux des orchidées horticoles seront ravis de retrouver Cattleya et Phalaenopsis parmi les peintures. Par ses oeuvres, Julie Ah-Fa a envie de transmettre sa passion pour la nature mais également inviter le public à voir sous un autre angle les plantes qui nous entourent, à prêter attention à la délicatesse de chaque spécimen et aux détails que l’on ne voit souvent pas, dans un monde où tout doit toujours aller plus vite. Le travail de l’artiste botanique est non seulement un travail ’observation, mais aussi de patience. Des dizaines, voire des centaines d’heures sont nécessaires pour réussir à retranscrire la personnalité et la beauté de chaque plante. Julie Ah-Fa sera présente à Mascarin du 03 au 10 juillet, de 9h à 12h, pour des démonstrations d’aquarelle botanique. Mascarin jardin botanique aux Colimaçons CDR admin@extension-interactive.com Indian/Reunion public
affiche de l'exposition Plantes de La Réunion et d’Afrique du Sud une même passion

Du 3 juillet au 12 août 2018, Mascarin, Jardin Botanique de La Réunion exposera les aquarelles botaniques de l’artiste réunionnaise, d’origine tamponnaise, Julie Ah-Fa.

Installée à Johannesburg, Julie Ah-Fa fait partie de la prestigieuse Botanical Artists Associations of Southern Africa, l’association d’artistes botaniques d’Afrique du Sud. Ancienne diplômée d’école de commerce, maintenant productrice audiovisuelle, Julie Ah-Fa a un parcours atypique dans le domaine de l’art. Elle a été récompensée par une médaille de Bronze à l’exposition internationale de Kirstenbosch à Cape Town en 2013 pour sa série sur les aloès et a participé à plusieurs expositions en Afrique du Sud, dont la Botanical Art Worldwide 2018 qui est une collaboration unique de 25 pays autour de l’art botanique.

Son exposition à Mascarin regroupe un choix varié de plantes qui ont attiré son regard. Elle a souhaité représenter à la fois des plantes indigènes d’Afrique du Sud, mais également des plantes de La Réunion, parfois méconnues du grand public, comme le Mazambron marron, qui est l’unique aloès endémique de La Réunion, ainsi que le discret Myosotis de Bourbon ou encore des orchidées endémiques que l’on trouve sur le chemin du volcan ou dans les forêts de Sainte- Anne.
Les amoureux des orchidées horticoles seront ravis de retrouver Cattleya et Phalaenopsis parmi les peintures.

Par ses oeuvres, Julie Ah-Fa a envie de transmettre sa passion pour la nature mais également inviter le public à voir sous un autre angle les plantes qui nous entourent, à prêter attention à la délicatesse de chaque spécimen et aux détails que l’on ne voit souvent pas, dans un monde où tout doit toujours aller plus vite.

Le travail de l’artiste botanique est non seulement un travail ’observation, mais aussi de patience. Des dizaines, voire des centaines d’heures sont nécessaires pour réussir à retranscrire la personnalité et la beauté de chaque plante.

Julie Ah-Fa sera présente à Mascarin du 03 au 10 juillet, de 9h à 12h, pour des démonstrations d’aquarelle botanique.

+

Je propose un évènement

+

S'inscrire à l’évènement

+

Je propose ma vidéo