Aller au contenu principal
20 févr. 2019

Challenge des Créateurs 2018-2019 : présentation des 14 finalistes du concours !

les finalistes du concours autour de Béatrice Sigismeau vice-Présidente du Département déléguée à l'insertion par l'activité economique les finalistes du concours autour de Béatrice Sigismeau vice-Présidente du Département déléguée à l'insertion par l'activité economique

Quel parcours, quel stress mais quelle récompense pour 14 jeunes entrepreneurs, finalistes du Challenge des Créateurs.

Leurs noms avaient été proclamés, par le jury présidé par Béatrice Sigismeau Vice-présidente du Département déléguée à l’Insertion par l’Activité Economique, et composé de l’ensemble des partenaires au Village de Corail à Saint-Gilles les Bains, à l’issue d’un speed-casting organisé dans le cadre de ce concours qui encourage le secteur économique et participe à l’insertion des personnes en recherche d’emploi par la création d’entreprises.

Les 128 participants se sont tous prêtés à cette étape essentielle qui leur permet de se démarquer, de présenter et de vendre la performance de leur produit et de gagner leur place en finale.

Parallèlement aux entretiens, deux ateliers ont été organisés sur le développement des entreprises (la visibilité sur les réseaux sociaux et la prise de parole en public).

 

Les 14 finalistes sont :

 

  • Prix de la Performance

- Mickael CHOUICHA (S2RI)

- Nathalie NOURRY (Kaz a nou)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix de l’Emploi

- Marie Rachel ELLAMA (DERF Optique)

- Idriss Rivière (DETAILING PERFORMANCE)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix de l’Innovation

- Mickael CLARY (SARL shop n'Wash)

- Mathias CHARRUEAU (Basilou)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix de l’Insertion

- Majolaine VESSELLA (MAETJA)

- RAYAPIN Bernadette (Unité Sécurité Privée 1.0)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix du Jury

- David VACARME (Savoirs et Savoir Faire)

- Emmanuelle THIONVILLE (MARC EMMANUELLE)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix produit pays

Martine POTHIN (Martine Pothin)

-  Valérie CADET EPOUSE BAUDARD (CANDYLAB)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page

 

  • Prix Start up

- Dorian ALEXANDRE (METATRONIX)

- Laetitia PAUSÉ-ABOUDOU (NOUT'BOX)

Retranscription textuelle de la vidéo en bas de cette page
 

Consulter le dossier de presse (ouverture d'une nouvelle page internet)

 

Retranscription textuelle du reportage vidéo d'actualité :

Commentaire : La 21ème édition du Challenge des Créateurs a été lancée ce mardi 2 octobre au Village de Corail. Une matinée dédiée au speed casting où les 96 candidats ont à tour de rôle présenté leur projet de création d’entreprise devant le jury. Ils ont eu 8 minutes. 

 

Marjolène VESSELLA - « Maetja bijoux »: « Je suis en entreprise artisanale de création de bijoux pour hommes et femmes et mes matières premières sont essentiellement le cuir et du plaquage argent 10 microns. Alors ça pourrait m’aider par exemple à faire un salon professionnel à Paris. Ça pourrait m’aider aussi à développer ma notoriété au niveau de l’île, développer encore plus mon activité au niveau de la renommé et surtout beaucoup d’échanges avec d’autres entrepreneurs, il y a énormément de richesses dans la diversité des entrepreneurs qui étaient ici. »

 

Mathias CHARRUEAU - Menuisier: « J’ai présenté un petit pupitre en tamarin, pliable, de création qui s’appelle pupitre Basilou, qui est destiné aux enfants de 2 à 9 ans et une taille plus grande de 9 ans à adulte. Gagner le prix ce serait un petit coup de pouce à l’activité artisanale qui est compliquée. J’ai pris un atelier à l’Etang-Salé, du coup j’aurai besoin d’acheter des machines pour évoluer, embaucher et faire grandir l’activité Basilou. »

 

Commentaire : Des projets innovants et performants qui ont rendu la tâche difficile au jury pour les départager. 

 

Béatrice SIGISMEAU - Vice-Présidente du Département déléguée aux affaires culturelles et à l'insertion par l'activité économique : «Il y avait de beaux projets, 96 candidats qui ont présenté des projets devant le jury. Les discussions ont été âpres mais le jury a été unanime sur le nom des 14 lauréats. 14 lauréats heureux et je dirais ce sont les lauréats mais les 96 candidats ont eu quand même ce plaisir de pouvoir présenter leur projet et ça servira peut-être pour paufiner certains points et présenter d’autres projets dans l’avenir.» 

 

Commentaire : Le Challenge des Créateurs, un concours qui démontre que la création d’entreprise peut-être un outil d’insertion pérenne. 

 

Thierry LAW-YING - Responsable du service Economie Solidaire au Département : « Ce que le concours va leur apporter, pour les lauréats 7000 euros en numéraire, 1500 euros pour les finalistes, des heures de conseils avec des experts comptables, des adhésions au centre de gestion agréé, du coaching de la CGSS et surtout la validation de leur projet et une valorisation en terme d’image au travers ce concours et les moyens médias mis en place par le Département et ses partenaires.»

 

Commentaire: 14 finalistes pour 7 prix, la décision finale sera donné à l’issue d’un jury institutionnel au mois de novembre au sein du Conseil Départemental. 

 

Réalisation : Sophie PECH-ROUGIER,  2 octobre 2018. ©974TVoctobre2018.

 

Retranscription textuelle des vidéos portraits des finalistes :

Retranscription textuelle de la vidéo Prix de la performance :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

Bonjour, je m'appelle Nathalie NOURRY, j’ai 44 ans, et je vous invite à découvrir « Kaz à Nou ».

« Kaz à Nou » c'est une boutique, atelier, loisirs créatifs, et beaux-arts, qui accueille des enfants et des adultes du lundi au samedi, pour des ateliers de peinture, des ateliers de loisirs créatifs, ou qui vont développer chez eux toute leur créativité, donc dans des domaines très variés. On a aussi un système de navettes qui récupèrent les enfants à l'école pour les emmener le soir en atelier et puis le petit plus c'est l'atelier coiffure où, quand les parents sont en atelier et que les enfants veulent se faire coiffer et vice versa.

 

PRIX de la PERFORMANCE:

 

J'ai créé « kaz a nou » ou en moins d'un an, j'ai pu faire aboutir ce projet. On a eu des emplois qui ont été créés, donc trois personnes dont deux à plein temps. Au niveau de la capacité d'accueil on en accueillait cinq, aujourd'hui on en accueille cinq fois plus. Avec un espace comme celui-là on va enrichir encore la gamme d'activités que ce soit en beaux-arts ou en loisirs, et je pense que « kaz a nou » est un très bel exemple de performance.

J'ai travaillé pendant plus de 15 ans en tant qu'assistante de direction. J’ai été dans une société où il y a eu un plan social, et puis je me suis fait aider par des organismes tels que Réunion Active, Réunion Entreprendre, le Crédit Agricole a suivi également le projet.

En tant que cheffe d'entreprise, ça m'apporte une grande liberté. Je fais exactement ce que j'aime et je n'ai pas du tout l'impression de travailler. Au niveau de l'estime de soi c'est important parce qu'on se dit, on arrive à se réaliser, on arrive à réaliser un rêve. Voir le sourire des enfants, les voir grandir, les voir s'épanouir, ça c'est que du bonheur.

Alors je vais gagner le Challenge des Créateurs parce que je me suis inscrite pour le gagner, et puis parce que ça serait vraiment une réelle reconnaissance du travail accompli et de la performance accomplie ces deux dernières années.

 

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

Bonjour, Michaël CHOUICHA, 47 ans, gérant de S2RI.

Notre activité concerne le reconditionnement d'ordinateurs et de téléphones dans l'Océan Indien et plus particulièrement à La Réunion. Le reconditionnement est une démarche de développement durable qui vise à réemployer les produits plutôt qu'à les détruire. C'est une démarche à laquelle S2RI s’associe pleinement, notamment sur une île qui tient à coeur au patrimoine mondial.

 

PRIX de la PERFORMANCE:

 

Cette activité à La Réunion a moins de deux ans. Nous avons créé au total sept emplois directs et 13 emplois indirects. Cette année nous allons cloturer avec 5000 clients qui nous ont fait confiance. Aujourd'hui nous avons 8 % du marché des produits électroniques à La Réunion. Cette année pour notre deuxième bilan nous devrions clôturer à 1,8 million d’euros.

J'ai passé onze ans dans l'immobilier comme dirigeant de société, dont cinq ans à La Réunion. J'ai profité d'une transition professionnelle de demandes d'emploi, j'étais chômeurs, bénéficiaire de l’ACCRE, et je me suis tourné vers Initiative Réunion Entreprendre qui m'a permis de récupérer le premier capital pour démarrer cette entreprise.

C'est une immense satisfaction de voir quelque chose qui est abstrait devenir une réalité, de créer des emplois. Nous sommes sur le point de démarrer à l'export cette activité à l'Île Maurice, sur lequel nous avons de bons espoirs. J’ai le sentiment de créer de la valeur et j'en suis très heureux.

Je vais gagner le Challenge des Créateurs d'entreprises dans la catégorie Performance pour trois raisons principalement. La première qui est une raison économique, en termes de performances de chiffre d'affaires, nous allons clôturer à 2 millions, de créations d'emplois, nous avons créé dix emplois cette année. La deuxième raison c'est la confiance de nos clients, et la troisième raison c'est que nous luttons contre l'obsolescence programmée, l'avenir c'est l'économie circulaire pour sauver la planète, car un produit recyclé est un achat responsable, et c’est aussi une performance.

 

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD, Mickael CUVELIER

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix de la création d'emploi :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de la création d’emploi : DETAILING PERFORMANCE  -  DERF OPTIQUE

 

Bonjour je m’appelle Idriss RIVIÈRE donc j'ai 28 ans et gérant de la société « Detailing Performance »

Nous sommes spécialisés en fait dans le lavage, la rénovation, et la protection des véhicules. Le Detailing en fait c’est un terme anglais qui désigne un processus de rénovation qu'on applique sur un véhicule de façon à le restaurer comment à son état neuf voire même au-delà du neuf.

 

PRIX de la CRÉATION D’EMPLOI :

 

J’ai décidé de m'inscrire dans la catégorie Création d'Emploi, au début de l'activité donc j'étais seul et à l'heure actuelle donc on est à quatre salariés. Nous accueillons pas mal de stagiaires via les missions locales, et d'ailleurs le cinquième salarié que nous allons embaucher d'ici janvier est un stagiaire qu'on a découvert on va dire par rapport à la mission locale de Sainte-Clothilde.

Suite à mes études donc j'ai pu continuer cinq ans dans une grosse société de rénovation en bâtiment, mais je n'étais pas vraiment passionné par le bâtiment en fait. On a fait une rupture

conventionnelle avec mon ancien directeur. Par rapport au montage du dossier pour le TAJ donc je me suis fait accompagner par la Boutique de Gestion principalement, et un petit peu aussi la Chambre de Métiers.

Donc d’être chef d'entreprise c'est surtout beaucoup de cheveux blancs on va dire. Beaucoup de tracas, pas mal de soutien on va dire avec mon équipe également. C'est vrai qu'on a vraiment très bien évolué et on est vraiement bien reconnus par rapport aux clients et aux professionnels.

Donc je vais gagner le Challenge des Créateurs car actuellement on a déjà créé cinq emplois et on ne compte pas s'arrêter là en fait, donc on envisage prochainement, très prochainement même d'ouvrir un centre de formation. Donc on sera le premier centre de formation de Detailing sur l'île de La Réunion, et donc on proposera des formations aux jeunes en difficulté d’insertion, et aux différents professionnels également. Et puis on envisage également la création d'un deuxième centre Detailing Performance en fait dans le sud de l'île d'ici fin d'année 2019, et donc c'est un centre où on pourra également donc embaucher en fait les jeunes qu'on aura formés nous-même.

 

 

Prix de la création d’emploi : DETAILING PERFORMANCE  -  DERF OPTIQUE

 

Bonjour. ELLAMA Marie-Rachel, 34 ans, gérante de la société « Derf Optique ».

Nous travaillons principalement dans l'installation électrique et les installations de réseaux de télécommunications : réseaux cuivre, fibres, et même internet. On a créé l’entreprise depuis le 1er mars 2017, on a commencé à travailler uniquement mon mari et moi sur les chantiers. Plus tard ont a été amené à développer notre activité et à embaucher d'autres salariés.

 

PRIX de la CRÉATION D’EMPLOI :

 

Si j'ai choisi de concourir dans la catégorie Création de l'Emploi, c'est parce que ben, depuis l’année dernière on a commencé à recruter des salariés. Au mois de juillet on a recruté deux techniciens supplémentaires et en cette année 2018 on est passé à quatre salariés dans notre entreprise, et au mois d'octobre on a pris une apprentie, qui a fait ses débuts chez nous.

Avant de créer l'entreprise j'étais vendeuse. Suite à la naissance de mon petit j'ai arrêté mon travail et j’étais demandeur d'emploi. Pour la création de l'entreprise j'ai bénéficié que de l'aide du Pôle Emploi, l’ACCRE, vu que j'étais demandeur d'emploi.

En tant que gérante j'ai énormément de responsabilités, c'est ce qui nous plaît beaucoup dans cette entreprise. Je m'organise comme je veux au niveau de mes horaires, je peux passer beaucoup plus de temps avec mes enfants, et financièrement c'est mieux.

Je vais gagner le Challenge des Créateurs, car depuis que j'ai créé l'entreprise j'ai été amené à embaucher des salariés. On a commencé la société avec un technicien, et aujourd'hui on a à notre actif cinq techniciens. On va tout faire pour avoir d'autres chantiers pour pouvoir par la suite embaucher d'autres techniciens et même les former.

 

Prix de la création d’emploi : DETAILING PERFORMANCE  -  DERF OPTIQUE

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD,

974TV - Département de La Réunion

 

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

Bonjour, je m'appelle Nathalie NOURRY, j’ai 44 ans, et je vous invite à découvrir « Kaz à Nou ».

« Kaz à Nou » c'est une boutique, atelier, loisirs créatifs, et beaux-arts, qui accueille des enfants et des adultes du lundi au samedi, pour des ateliers de peinture, des ateliers de loisirs créatifs, ou qui vont développer chez eux toute leur créativité, donc dans des domaines très variés. On a aussi un système de navettes qui récupèrent les enfants à l'école pour les emmener le soir en atelier et puis le petit plus c'est l'atelier coiffure où, quand les parents sont en atelier et que les enfants veulent se faire coiffer et vice versa.

 

PRIX de la PERFORMANCE:

 

J'ai créé « kaz a nou » ou en moins d'un an, j'ai pu faire aboutir ce projet. On a eu des emplois qui ont été créés, donc trois personnes dont deux à plein temps. Au niveau de la capacité d'accueil on en accueillait cinq, aujourd'hui on en accueille cinq fois plus. Avec un espace comme celui-là on va enrichir encore la gamme d'activités que ce soit en beaux-arts ou en loisirs, et je pense que « kaz a nou » est un très bel exemple de performance.

J'ai travaillé pendant plus de 15 ans en tant qu'assistante de direction. J’ai été dans une société où il y a eu un plan social, et puis je me suis fait aider par des organismes tels que Réunion Active, Réunion Entreprendre, le Crédit Agricole a suivi également le projet.

En tant que cheffe d'entreprise, ça m'apporte une grande liberté. Je fais exactement ce que j'aime et je n'ai pas du tout l'impression de travailler. Au niveau de l'estime de soi c'est important parce qu'on se dit, on arrive à se réaliser, on arrive à réaliser un rêve. Voir le sourire des enfants, les voir grandir, les voir s'épanouir, ça c'est que du bonheur.

Alors je vais gagner le Challenge des Créateurs parce que je me suis inscrite pour le gagner, et puis parce que ça serait vraiment une réelle reconnaissance du travail accompli et de la performance accomplie ces deux dernières années.

 

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

Bonjour, Michaël CHOUICHA, 47 ans, gérant de S2RI.

Notre activité concerne le reconditionnement d'ordinateurs et de téléphones dans l'Océan Indien et plus particulièrement à La Réunion. Le reconditionnement est une démarche de développement durable qui vise à réemployer les produits plutôt qu'à les détruire. C'est une démarche à laquelle S2RI s’associe pleinement, notamment sur une île qui tient à coeur au patrimoine mondial.

 

PRIX de la PERFORMANCE:

 

Cette activité à La Réunion a moins de deux ans. Nous avons créé au total sept emplois directs et 13 emplois indirects. Cette année nous allons cloturer avec 5000 clients qui nous ont fait confiance. Aujourd'hui nous avons 8 % du marché des produits électroniques à La Réunion. Cette année pour notre deuxième bilan nous devrions clôturer à 1,8 million d’euros.

J'ai passé onze ans dans l'immobilier comme dirigeant de société, dont cinq ans à La Réunion. J'ai profité d'une transition professionnelle de demandes d'emploi, j'étais chômeurs, bénéficiaire de l’ACCRE, et je me suis tourné vers Initiative Réunion Entreprendre qui m'a permis de récupérer le premier capital pour démarrer cette entreprise.

C'est une immense satisfaction de voir quelque chose qui est abstrait devenir une réalité, de créer des emplois. Nous sommes sur le point de démarrer à l'export cette activité à l'Île Maurice, sur lequel nous avons de bons espoirs. J’ai le sentiment de créer de la valeur et j'en suis très heureux.

Je vais gagner le Challenge des Créateurs d'entreprises dans la catégorie Performance pour trois raisons principalement. La première qui est une raison économique, en termes de performances de chiffre d'affaires, nous allons clôturer à 2 millions, de créations d'emplois, nous avons créé dix emplois cette année. La deuxième raison c'est la confiance de nos clients, et la troisième raison c'est que nous luttons contre l'obsolescence programmée, l'avenir c'est l'économie circulaire pour sauver la planète, car un produit recyclé est un achat responsable, et c’est aussi une performance.

 

Prix de la performance : KAZ A NOU  -  S2RI

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD, Mickael CUVELIER

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix de l'innovation :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de l’INNOVATION : BASILOU  -  SHOP N’WASH

 

Bonjour, alors je m'appelle Mathias CHARRUEAU, j’ai 49 ans, je suis artisan menuisier.

J'ai créé l'entreprise « Basilou » qui est une menuiserie artisanale, où je crée, fabrique et réalise des meubles intelligent on va dire, qui ne prennent pas de place, qui se replient, plutôt en bois de tamarin puisqu'on est à La Réunion, et aussi des meubles sur mesure en fonction des besoins et des demandes des clients. Je travaille beaucoup le bois massif, qui revient à la mode actuellement, avec un mélange aussi de matériaux avec du métal et bois, après du bambou par exemple, c’est des matériaux assez nouveaux.

 

PRIX de L’INNOVATION

 

Je concours dans la catégorie innovation car j'ai créé et inventé ce bureau d'écolier, en fait qui rappelle les pupitres longtemps, qui se replie intégralement qui ne prend pas de place tout simplement, et qui est destiné aux enfants de 2 à 9 ans pour la petite taille et pour les 9 ans et plus pour les grands modèles.

Avant de créer l'entreprise j'étais demandeur d'emploi. Je suis parti donc deux en métropole où je me suis fait formé à l'AFPA, donc menuisier d'agencement. Ensuite j'ai travaillé en intérim sur les chantiers de l'atlantique vers les paquebots où ils font des ponts de bateaux en teck, mais j'avais vraiment envie de monter mon entreprise.

Non je me suis auto-financé à 100 %.

C'est que du bonheur d'être chef d'entreprise, on fait les choix qu'on veut, on décide. Les journées passent très très vite, recevoir les clients, acheter les matériaux, transformer, livrer, mais c’est ce qui est passionnant aussi. Une forte augmentation de l'activité par rapport au prévisionnel que j'avais fixé au départ, je suis largement dessus, donc pourquoi pas embaucher une deuxième personne dès l'année prochaine.

Alors je vais gagner le Challenge des Créateurs parce que j'ai inventé un meuble pratique, beau, intelligent, qui se replie, et qui répond à une forte demande des clients tout simplement.

 

 

Prix de l’INNOVATION : BASILOU  -  SHOP N’WASH

 

Bonjour, je m'appelle Michael CLARY, j'ai 29 ans, et je suis le gérant de la SARL « Shop n’Wash ».

La société « Shop n’Wash » est une société de lavage automobile principalement écologique. On utilise des machines vapeur et des produits qui sont respectueux de l'environnement. Donc nous avons ouvert ça il y a maintenant une dizaine de mois et nous sommes sur le parking du centre commercial à Jumbo.

 

PRIX de L’INNOVATION

 

Donc nous avons décidé de concourir dans la catégorie innovation tout simplement car ce type de car-wash n'existait pas actuellement sur les centres commerciaux qui était présent sur La Réunion, et nous avons décidé d'innover en créant ce nouveau concept et proposer aux utilisateurs du centre de pouvoir maintenant faire nettoyer leurs véhicules en même temps qu'ils vont faire leurs courses ou qu'ils se promènent dans la galerie.

 

Avant de créer cette société j'ai donc été militaire pendant huit ans.

Pour la création de cette activité nous avons été aidés par le Département par le biais du TAJ et surtout par Réunion Entreprendre et le Crédit Agricole qui sont les deux organismes qui nous ont principalement financer.

Avant en tant que militaire est vrai que je me déplaçais beaucoup je n’étais pas très souvent à la maison. C'est pour ça que j'ai décidé de changer d'activité, et de pouvoir créer une société avec un emploi qui serait plus sédentaires, où je pourrais vraiment m'occuper de toute ma famille. Maintenant je peux au moins rester proche de ce que j'aime et me consacrer pleinement à mon métier.

Donc nous allons remporter ce concours car cette société est vraiment un nouveau concept sur La Réunion. Avant ça n'existait pas, il n'y avait aucun centre commercial qui était doté donc de centre de nettoyage. Et surtout nous utilisons des produits qui sont français, on utilise de la vapeur d'eau avec laquelle on économise énormément d'eau. On est sur une consommation entre 5 et 10 litres d'eau maximum par véhicule. Et surtout remporter tout ça nous permettrait de pouvoir développer notre société, d'agrandir notre surface de nettoyage et par la suite surtout de pouvoir embaucher un salarié.

 

Prix de l’Innovation : BASILOU  -  SHOP N’WASH

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix de l'insertion :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de l’INSERTION : MAETJA-BIJOUX  -  UNITÉ SÉCURITÉ PRIVÉE 1.0

 

Alors je m’appelle Marjolaine VESSELLA, j'ai 35 ans, et je suis créatrice de la marque de

bijoux « Maetja-bijoux ».

Alors mon entreprise est une entreprise de création de bijoux, c'est une marque mixte de bijoux pour homme et pour femme, fait main artisanalement et à La Réunion. Je travaille essentiellement la matière comme le cuir qui est une matière noble que j'aime beaucoup, et le métal, c'est un métal plaqué argent donc souvent c'est de l'étain du zamak ou du laiton, donc c'est des métaux de haute fantaisie. Donc dans les bijoux on retrouve une gamme de boucles d'oreilles, une gamme de sautoirs, une gamme de bracelets pour les femmes est également une gamme de colliers et de bracelets pour les hommes.

 

PRIX de l’INSERTION

 

Alors j'ai décidé de concourir dans la catégorie Insertion parce qu'en fait je sors d'un emploi en grande distribution qui ne me convenait pas vraiment, et j'avais vraiment envie de créer mon emploi avec mes valeurs, avec un respect, avec des choses que j'avais envie de mettre à cœur dans mon entreprise.

Alors avant de créer mon entreprise j'ai eu un parcours professionnel de 15 ans dans le commerce qui me sert énormément aujourd'hui. Mon dernier poste était adjointe de direction en grande distribution. Pour pouvoir créer cette entreprise je me suis tournée vers la couveuse RÉUSSIT qui m'ont énormément aidé.

Alors le fait d’être cheffe d'entreprise, ça m'apporte une grande autonomie, une certaine liberté que j'aime beaucoup. On touche à divers secteurs d'activité, c'est pas juste faire des bijoux, c'est aussi être dans la com, c'est aussi être dans le e-commerce, c'est une richesse énorme.

Alors ce qui fait que je vais remporter le Challenge des Créateurs, ça serait une récompense pour l'acharnement, les efforts, du travail énorme que sa demande de créer une entreprise, en tant que femme déjà, en tant que personne seule au départ sans forcément une énorme trésorerie, donc qu'on compense énormément par des heures de travail. Et surtout cette passion qui fait que j'ai envie de continuer, de ne pas lâcher, de développer sa au niveau réunionnais et au niveau même international. Et aussi pouvoir développer l'entreprise en embauchant du personnel, en développement les points de vente, en développement encore le site internet.

 

Prix de l’INSERTION : MAETJA-BIJOUX  -  UNITÉ SÉCURITÉ PRIVÉE 1.0

 

Bonjour, Bernadette RAYAPIN, 47 ans, cheffe d'entreprise en sécurité.

Mon activité c'est la sécurité. L'entreprise que j'ai créé c’est « Unités Sécurité Privée 1.0 ».

1.0 signifie que je suis toute seule sur le terrain comme sur le papier, et que je suis la seule femme qui intervient dans le milieu de la sécurité sur le papier. Je suis formatrice dans ce milieu et reconnue par la branche parce que je suis diplômée, et je suis aussi agent de sécurité.

 

PRIX de l’INSERTION

 

J'ai voulu concourir dans cette catégorie parce que j'ai créé mon propre emploi, et par la suite j'ai pu créer d'autres postes pour d'autres personnes qui n'ont jamais été sur le terrain. J'ai créé au moins 100 emplois dans mon activité.

Avant de créer mon entreprise j'étais en Espace Vert, après en même temps en parallèle je faisais caissière. Dans ma démarche le Pôle Emploi m'a beaucoup aidé au niveau des formations, et par la suite je me suis débrouillée toute seule. J'ai fait plusieurs petits boulots c'est à dire du repassage, garde d'enfants, pour arriver à mettre en place mon activité.

La position de cheffe d'entreprise dans le milieu de la sécurité me rapporte plus de connaissances, une richesse au niveau des agents. Quand j'ai créé mon entreprise étant une femme c'était très difficile pour moi d'intégrer le milieu. Maintenant je sais ce que je vaux et je suis respectée par le monde de la sécurité. Ma situation aujourd'hui je trouve qu'elle est grandiose parce que je vois beaucoup de monde et je me vois évoluer.

Je vais gagner le Challenge des Créateurs parce que dans ma catégorie j’ai créé environ plus d'une centaine d'emplois, et par le biais de ma formation de formatrice j'aide les personnes qui sont mal orientées vers des stages ou des formations qui leur conviennent.

 

 

Prix de l’INSERTION : MAETJA-BIJOUX  -  UNITÉ SÉCURITÉ PRIVÉE 1.0

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix du jury :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix du JURY : SAVOIRS & SAVOIR-FAIRE  -  MARC EMMANUELLE

 

Bonjour, je suis David VACARME, 30 ans, et je suis gérant de la société « Savoirs & Savoir-faire ».

Donc j'ai un centre de soutien scolaire et centre de formation pour adultes. La partie centre de soutien scolaire c'est pour les enfants de l'école primaire jusqu'au collège. On travaille par petits groupes de trois ou quatre enfants maximums, pour être beaucoup plus efficace dans notre travail et apporter beaucoup plus d’aide personnalisée aux enfants.

Alors notre deuxième partie, le centre de formation pour adultes, on travaille avec les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) de l’île, avec le Pôle Emploi et les missions locales pour aider la population sur les remises à niveau en français en mathématiques, de l’initiation à l'informatique. On a aussi beaucoup de personnes âgées qui viennent nous voir pour s'initier à l'informatique.

 

PRIX du JURY

 

Alors je concours dans la catégorie Prix du Jury, car je pense ce qui a plu au jury c'est ma motivation. A la base j'étais dans la branche comptabilité, du coup j'ai dû arrêter mes études pour diverses raisons. Je suis devenu assistant d'éducation est au contact des élèves dans le collège et des professeurs, ça m'a donné la fibre de pouvoir enseigner. J'ai repris mes études en licence de sciences de l'éducation puis un master recherche à l'université de La Réunion, qui m'a amené à ouvrir mon centre de soutien scolaire un an plus tard.

Alors j'étais demandeur d'emploi, je suis parti voir la Chambre de Commerce et avec un de leurs conseillers à la Maison de l'Entreprise j'ai pu monter mon dossier de création d'entreprise, et en même temps en parallèle un dossier de subvention le TAJ, le Tremplin d'Activité Jeunes.

Devenir chef d'entreprise m'a permis de conjuguer deux choses qui me tenaient vraiment à cœur, l'enseignement et d'entrepreneuriat. C’est vrai qu’au début on a un peu peur de se lancer mais avec de l'investissement on ne peut que réussir.

Je mérite de gagner le Challenge des Créateurs, car avant c'était moi qui était dans le besoin et grâce à la création de mon entreprise j'aide maintenant les gens, en passant du plus jeune aux salariés, et aux personnes âgées.

 

Prix du JURY : SAVOIRS & SAVOIR-FAIRE  -  MARC EMMANUELLE

 

Bonjour, je m'appelle THIONVILLE Emmanuelle, j'ai 32 ans, et je suis gérante du salon « Marc Emmanuelle ».

Ça fait un an que j'ai ouvert le salon Marc-Emmanuelle avec mon associé Mathieu Legros. On a voulu ouvrir dans notre quartier pour valoriser et dynamiser ce quartier qui est quand même défavorisés mais en plein développement. Ce qui me tenait à coeur aussi c'est d'apporter mon expérience et mon savoir-faire aux personnes du quartier, c'est à dire à Nathalie qui est aujourd'hui apprentie ici au salon, et qui habite dans le quartier Tanambo. Et aussi prochainement prendre aussi quelqu'un, un garçon pour le côté homme, aussi quelqu'un qui fait partie du quartier.

 

PRIX du JURY

 

Sur 126 candidats j'ai été retenue sur le Prix du Jury. Aujourd'hui c'est une grande fierté pour moi puisque les jurés ont vu ma motivation et surtout mes ambitions.

J'ai travaillé dans plusieurs salons dont l’un j'étais responsable. J'ai arrêté pendant un petit moment pour des raisons personnelles. Quand j'ai voulu créer mon entreprise je suis passée par l'ANPE, la Boutique de Gestion, qui m'a aiguillée sur le TAJ, ou là j'ai eu la chance d'avoir 8000 euros.

Aujourd'hui ce que m'apporte la position de cheffe d'entreprise c’est déjà que je suis indépendante. Moi je préfère donner la chance aux personnes qui n'ont peut-être pas d'expérience, mais au moins je peux les former à ma façon, et leur donner la chance d'avoir un métier et un avenir. Pour un premier salon franchement j'en suis fière. Pourquoi pas demain voire une chaîne au nom du salon Marc Emmanuel

Je vais gagner le Challenge des Créateurs puisque je suis très dynamique, très ambitieuse, envie surtout de réussir, transmettre mon savoir-faire et aider à l'insertion des jeunes du quartier.

 

Prix du PRODUIT PÉI : CANDYLAB  -  MARTINE POTHIN

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix produit péi :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix du PRODUIT PÉI : CANDYLAB  -  MARTINE POTHIN

 

Bonjour, Valérie CADET, 46 ans, confiseur chocolatier.

Donc je suis confiseur chocolatier, je produis mes matières premières sur le terrain du Lambert, là, et avec ces matières premières je crée mes recettes où je perpétue la tradition.

Donc les produits que je fais sont à base de galabé, un galabé que je produis ici, à base de rouroute, une rouroute que je produis ici, à base de feuilles de 4 épices, à base de curcuma, à base de gingembre-mangue également.

 

PRIX du PRODUIT PÉI

 

Alors je concours dans la catégorie Produit Péi, parce qu'il y a deux produits qui représentent la tradition la plus pure de La Réunion à savoir le galabé, que je fais moi-même, et les bonbons la rouroute. Et en fait ces biscuits et cette confiserie sont tellement traditionnels qu'ils deviennent même rares à La Réunion.

Avant j'étais directeur financier dans des cliniques, et en 2016 j'ai fait une reconversion professionnelle vers un métier-passion et j'ai passé mon CAP de confiseur chocolatier.

Donc pour créer mon entreprise je me suis appuyé sur le dispositif Pôle Emploi qui accompagne les créateurs d'entreprise. Pendant les deux années où j'ai fait de la R&D, j'ai cherché mon réseau parce que j'ai créé tout à partir de rien.

Être cheffe d'entreprise c'est une grande autonomie, cela dit ce n’est pas ça le plus important. Le plus important c'est de faire des choses que l'on aime et de mettre tout son cœur. Et moi ce que je voulais c'était pertétuer la tradition, j'ai créé mon entreprise à La Réunion parce que je voulais faire du galabé et je voulais faire de la rouroute, et je voulais les produire moi-même, et pouvoir transmettre plus tard.  

[Musique]

Je vais gagner le Challenge les Créateurs dans la catégorie Produits Péi, car je considère que mes produits, le bonbon la rouroute et le galabé, représentent par excellence le coeur de la tradition réunionnaise. Gagner c'est les remettre en lumière et ils le méritent.

 

Prix du PRODUIT PÉI : CANDYLAB  -  MARTINE POTHIN

 

Bonjour, je m'appelle Martine POTHIN, j’ai 38 ans, et je suis présidente de « Réuni-Rhum ».

Alors Réuni-Rhum est une société qui produit des rhums arrangés, des rhums fait avec du rhum traditionnel de La Réunion et des produits pays, issus de l'agriculture réunionnaise. Tout est fait à la main, il n'y a pas de machines, de la découpe du fruit à la mise en bouteille tout est fait vraiment artisanalement. C'est fait sans colorant ni conservateurs et c'est vraiment le fruit qui donne la couleur à la bouteille.

 

PRIX du PRODUIT PÉI

 

Je concours dans la catégorie Produits Péi on a plus de 150 références de rhums, et tous sont issus de fruits provenant de La Réunion. Surtout l’ananas vient des champs de mes parents puisque mes parents sont agriculteurs et mes oncles aussi.

Avant de créer mon entreprise j'ai été assistante de gestion et j'ai poursuivi sur une activité de commerciale. J'ai fini mon contrat, j'ai décidé par la suite de lancer mon entreprise. J'ai créé mon entreprise avec mes fonds propres, voilà je me suis lancé tout seul.

Alors être cheffe d'entreprise c'est d'abord avoir sa société, mettre en avant ses idées, défendre son produit. Je fais beaucoup les salons, surtout le salon de l’agriculture et la foire de Paris, et montrer sa propre création issue de la culture réunionnaise c'est quelque chose de formidable. L'entreprise a connu une expansion très rapide, maintenant l'ambition c'est de viser le marché international, peut-être les Êtats-unis ou la Chine.

Je vais gagner le prix du Produit Péi, car mon produit est issu de la culture réunionnaise, il met en avant le savoir-faire local, et les matières premières sont issus à 100% de l'agriculture réunionnaise et essentiellement familiale, et c’est le rhum arrangé aux 208 médailles.

 

 

Prix du PRODUIT PÉI : CANDYLAB  -  MARTINE POTHIN

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD

974TV - Département de La Réunion

 

Retranscription textuelle de la vidéo Prix start-up :

[Musique générique]

96 candidats – 14 finalistes – 7 catégories

21ème Challenge des créateurs.

Prix de la START UP : METATRONIX  -  NOUT’ BOX

 

Bonjour, Dorian ALEXANDRE, 41 ans, président et fondateur de « Metatronix ».

« Metatronix » est une entreprise qui transforme la science-fiction et réalité. Aujourd'hui nous avons un produit qui s'appelle VisionR pro, qui est un système de vidéoconférence par lunette connectée, et ce système permet la téléportation de compétences d'un endroit à l'autre de la planète.

[Musique]

C'est une entreprise qui va rayonner au niveau de l'Océan Indien. Je compte commencer par La Réunion, ensuite par Maurice, et ensuite le reste de l'Afrique Australe.

 

PRIX de la START UP

 

Alors je concours dans la catégorie Start up car en fait ce produit est un produit qui est unique aujourd'hui à La Réunion. Nous démarrons, donc dans le but c'est de créer des emplois en interne de Metatronix, mais aussi à l'extérieur.

Alors avant de créer Metatronix j'étais responsable informatique dans une grande entreprise à La Réunion. Pour la création de l'entreprise j’ai été aidé par un expert-comptable, par Réunion Entreprendre, et par ma banque.

Ce que m'apporte la position de chef d'entreprise, il y a beaucoup de responsabilités et beaucoup de travail à fournir, il faut aussi être fort au niveau émotionnel et au niveau la ténacité. Il faut être bien entouré, bien accompagné.

Je vais gagner le Challenge des Créateur car mon produit, VisionR pro va pouvoir servir à créer de l'emploi dans de nouvelles fonctions, dans la télémédecine, dans l'industrie, et il va pouvoir aussi aider à réduire les émissions carbone grâce au fait ne plus avoir besoin d'utiliser des moyens de transport pour se déplacer d'un endroit à un autre.

 

 

Prix de la START UP : METATRONIX  -  NOUT’ BOX

 

Laetitia POSE-ABOUDOU, 36 ans, présidente de la société « Nout’Box ».

« Nout’Box » c'est un service d'abonnement à une box beauté surprise, donc ça veut dire que les abonnées reçoivent un colis chez elle tous les mois. Un petit cadeau qu'elles se font, elles ne connaissent strictement rien au contenu de ce colis. A l'intérieur il y a toujours quatre à six produits de beauté et accessoires, dont au moins un produit local est un produit bio, et ses produits sont adaptés au profil de la cliente quand il s'y prête. Par exemple si vous avez un shampoing, le shampoing va être adapté à votre nature de cheveux.

 

PRIX de la START UP 

 

J'ai décidé de concourir dans la catégorie start-up parce que Nout’ Box est un concept que j'ai rapporté à La Réunion, qui n'existait pas jusqu’alors, qui fonctionne très bien aux états unis et en Europe, et qui a été validé puisque nous existons depuis un an et nous avons déjà 230 abonnées qui pour la plupart ont pris un engagement sur 12 mois. Et surtout elle répond à une spécificité qui est notre météo qui est inversée par rapport à l'Europe.

Avant de créer mon entreprise j'ai travaillé 14 ans en e-commerce en métropole, je suis rentrée il y a deux ans pour suivre mon conjoint, et n'ayant pas d'emploi j'ai eu l'idée de créer ma société. J'ai eu la chance aussi de concourir à un concours organisé par la mairie de Saint-Paul, « le coup de pouce aux initiatives locales » pour laquelle j'ai été lauréate et qui m'a valu une subvention. La position de cheffe d'entreprise, elle a cet avantage non négligeable quand on est une femme de pouvoir gérer sa vie de famille en toute liberté. Malgré tout ça reste quand même énormément de travail et beaucoup de stress, mais c'est une situation qui est très challengeante et qui permet de concilier l'ambition et l'amour de la famille.

Je vais gagner le Challenge des Créateurs parce que je suis motivée, que j'aime mes clientes, que j'ai envie de mettre La Réunion en l'air comme on dit, et surtout je pense que Nout’ Box a un fort potentiel de développement dans tous les autres territoires ultramarins.

 

Prix de la START UP : METATRONIX  -  NOUT’ BOX

 

21ème Challenge des Créateurs

Logo des partenaires du Réseau Point Chance.

 

Intention de réalisation : Mickael CUVELIER

Réalisation / montage : Emmanuel RICHARD

Images : Alexandre RIVIÈRE, Emmanuel RICHARD, Mickael CUVELIER

974TV - Département de La Réunion

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo