13 déc. 2019

Fét Kaf pour les marmailles au Musée de Villèle - 2019

atelier d’apprentissage d'instruments de musique tels le kayamb ou le roulèr, en présence notamment du Président du Département atelier d’apprentissage d'instruments de musique tels le kayamb ou le roulèr, en présence notamment du Président du Département
cette journée s'est déroulée au Musée de Villèle cette journée s'est déroulée au Musée de Villèle
les enfants écoutent un conte à l'ombre dans les jardins les enfants écoutent un conte à l'ombre dans les jardins
découverte de l'exposition Dominique Macondé, coproduite par le musée de Villèle, le musée national d’art de Maputo (MUSART) et le musée national d’ethnologie de Nampula (MUSET) découverte de l'exposition Dominique Macondé, coproduite par le musée de Villèle, le musée national d’art de Maputo (MUSART) et le musée national d’ethnologie de Nampula (MUSET)
le conservateur du musée et le Président du Département le conservateur du musée et le Président du Département
deux jeunes filles participent à un atelier de tressage deux jeunes filles participent à un atelier de tressage

Commémoration des 170 ans de l’abolition de l'esclavage :
In fét kaf pou band marmailles

 

Le 20 dessamb prochain (2019), le musée de Villèle devenu Musée Historique de Villèle, Musée de l’Habitation et de l’Esclavage célèbrera la fét kaf avec un grand kabar. Le Département a fait participer les plus jeunes à cette commémoration. Le 13 décembre dernier, plus de 500 marmailles se sont retrouvés au Musée Historique pour un plongeon dans l’histoire de l’esclavage à La Réunion.

 

L’histoire de La Réunion et l’histoire de l’esclavage restent des périodes assez méconnues pour une grande majorité des jeunes Réunionnais.

Pendant une année, dans le cadre des commémorations, plusieurs actions ont été menées pour faire entrer cette histoire dans l’enceinte des établissements scolaires.  

Et pour que la transmission de mémoire soit complète, le vendredi 13 décembre, des centaines d’enfants du primaire ont fêté l’abolition de l’esclavage.

Tout autour de la propriété de la Maison Desbassyns, les enfants ont été sensibilisés au patrimoine culturel à travers différents supports. Disséminés un peu partout sur le domaine, différents ateliers comme le carnet de route sur l’esclavage, un atelier de textes créoles, un atelier tressage, une exposition d’instruments de musique… Huit conteurs étaient présents pour animer des séquences avec les enfants.

Des approches qui ont permis aux marmailles de mieux appréhender cette période en la situant dans le temps mais également aborder la thématique des droits de l’homme. Un moment pédagogique mais également culturel avec des balades contées, des lectures thématiques ou encore la pratique du moringue. 

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement