02 janv. 2020

Les réalisations avec le Budget 2019

 

 

Version texte du document pdf

 

Vidéo : Le Budget Primitif 2020 

 

Version texte de la vidéo : 

Le Département de La Réunion présente son projet de budget primitif pour l'année 2020.

Un projet engagé et ambitieux disposant de nouvelles marges de manœuvre obtenues grâce à une stratégie innovante [Recentralisation du RSA ; Projet de loi de finances 2020].

Le budget primitif 2020 s'inscrit conformément aux orientations budgétaires dans une trajectoire écologique et solidaire, en s'accordant à développer encore plus les politiques d'action sociale, de développement du territoire, et de solidarité écologique.

[Musique]

 

Un budget en progression, des marges de manœuvre retrouvées.

Le budget primitif du département pour l'année 2020 s'élève à 1 096 544 000 €.

[Investissement : 204 M€ ; Fonctionnement : 892 M€]

A périmètre constant, le budget 2020 est en augmentation de 60 millions d'euros par rapport à 2019. Un budget maîtrisé d'une part avec une stabilité de son endettement sur les trois dernières années.

[Graphique sur l’encours de dette stabilisé entre 2017, 2018 et 2019 autour 299 M€]

[Graphique sur le ratio de la dette par habitant : 504 € pour la moyenne des départements français contre 348 € pour le Département de La Réunion]

Preuve également de la santé financière du Département, une progression du niveau d’épargne brute, qui atteint les 85,7 millions d'euros.

[Courbe montrant l’évolution de l’épargne brute de 62,1 M€ en 2019 à 85,7 M€ en 2020, soit +38%]

Cette progression de l'épargne va permettre au Département d'accroître son niveau d'investissement en 2020 avec un volume de crédits de 160,5 millions d'euros. Un budget maîtrisé qui ne prévoit aucune hausse de la fiscalité pour 2020, et qui engage les actions départementales au plus près des réunionnais.

[Musique]

 

[Sommaire :

Soutien à l’autonomie à tous les âges de la vie

Insertion, emploi, logement et coopération

Protection de l’enfance et de la famille

Promotion de la culture et des sports

Epanouissement de la jeunesse

Développement de l’agriculture et eau

Routes et aménagement de l’espace public

Environnement, tourisme et aménagement des hauts]

 

 

  1. Soutien à l’autonomie à tous les âges de la vie

    La mission budgétaire « soutien à l'autonomie à tous les âges de la vie » est l'un des postes les plus importants en termes de dépenses.

    [Graph : 282 M€ en 2019 contre 304 M€ en 2020, soit +22 M€]

    Cette mission prend principalement en charge les allocations individuelles de solidarité [Allocation Personnalisée d’Autonomie : 130,1 M€ (+10 %)

    Prestation de Compensation du Handicap : 37,3 M€ (+ 10 %)]

    et les dispositifs d'inclusion sociale pour nos gramounes comme les MAF [2,2 M€ (+1,8 M€)], le transport des Personnes à Mobilité Réduite [9,5 M€ (+1,3 M€)] et les places ouvertes dans les établissements sociaux et médico-sociaux.

    [+168 places en ESMS pour les Personnes Agées

    +71 places pour les Personnes Handicapées]

    [Musique]

  2. Insertion, emploi, logement et coopération

    La mission « insertion emploi logement et coopération » est dotée au budget primitif d'un montant global de 72 millions d'euros.

    [Graph : 68 M€ en 2019 contre 72 M€ en 2020, soit +4 M€]

    Cette mission vise à développer et à mettre en action des mesures d'insertion professionnelle en faveur des bénéficiaires des minima sociaux [8,7 M€ (+7,4M€) ; Financement de 1 900 contrats aidés].

    Grâce à la recentralisation du RSA, le Département met en place un dispositif innovant d'incitation à la reprise d'une activité professionnelle en faveur des bénéficiaires du RSA, pour un montant global de 7 millions d'euros. Les crédits soutiendront l'insertion par l'activité économique [1,5 M€] et par le secteur marchand [6,2 M€ (+2 M€)].

    Les actions de lutte contre l'habitat indigne et l'accessibilité des personnes à mobilité réduite seront soutenues pour répondre à plus de 2000 ménages en situation de fragilité [19,7 M€ (+3M€)].

    [Musique]

  3. Protection de l’enfance et de la famille

    Près de 119 millions d'euros seront consacrés à la mission « protection de l'enfance et de la famille ».

    [Graph : 116 M€ en 2019 contre 119 M€ en 2020, soit +3 M€]

    Au cœur de ce dispositif, la prévention des ruptures familiales [38,4 M€ (+1,2 M€)], avec le financement des maisons d'enfants à caractère social [27,7 M€], et les services d'action éducative en milieu ouvert [5,5 M€].

    Le Département s'engage dans la protection de la santé des parents et des enfants de moins de 6 ans au sein de ces centres de Protection Maternelle et Infantile [7,9 M€].

    Une autre action essentielle déléguée au Département, la protection et la garantie de prise en charge des mineurs confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance [73 M€ (+1,8 M€)].

    [Musique]

  4. Promotion de la culture et des sports

    Les crédits dédiés à la mission « promotion de la culture et des sports » s'élèvent à près de 11 millions d'euros.

    [Graph : 9 M€ en 2019 contre 11,4 M€ en 2020, soit +2,4 M€]

    Un budget en faveur du rayonnement du monde artistique, des manifestations culturelles [5,5 M€], des activités scientifiques et éducatives.

    Des crédits d'investissement seront également consacrés à la restauration et à la valorisation du patrimoine départemental [2,8 M€ (+2 M€)] pour privilégier l'accueil des visiteurs dans des conditions optimales.

    [Musique]

  5. Epanouissement de la jeunesse

    Les crédits prévus en 2020 au titre de la mission « épanouissement de la jeunesse » s'élèvent à 59,5 millions d'euros.

    [Graph : 52,5 M€ en 2019 contre 59,5 M€ en 2020, soit +7 M€]

    Un financement nécessaire au fonctionnement et à l'équipement des 83 collèges de l'île et des 60 000 collégiens réunionnais [19,6 M€ (+2 M€)].

    Les crédits sont maintenus pour accompagner les étudiants en formation initiale à La Réunion et en mobilité. Près de deux millions d'euros seront investis dans le programme insertion socioprofessionnelle des jeunes.

  6. Développement de l’agriculture et eau

    Les crédits de la mission « développement de l'agriculture et de l'eau » s'élèvent à plus de 33 millions d'euros.

    [Graph : 31,2 M€ en 2019 contre 33,4 M€ en 2020, soit +2,2 M€]

    Une enveloppe consacrée au soutien aux agriculteurs pour une agriculture diversifiée, la protection du foncier agricole, et la mise en œuvre du plan Agri-péi.

    [reconquête de terres en friche : + 400 ha]

    L'extension des périmètres irrigués, la structuration des équipements hydrauliques [6 M€ (+4,8 M€)], et le contrôle sanitaire des eaux sont également financés à hauteur de 18 millions d'euros.

    [Musique]

  7. Routes et aménagement de l’espace public

    Les crédits relatifs à la mission « route et aménagement de l'espace public » s'élèvent à plus de 55 millions d'euros.

    [Graph : 51,5 M€ en 2019 contre 55,1 M€ en 2020, soit + 3,6 M€]

    30 millions d'euros seront consacrés à l'entretien et à l'amélioration des routes départementales [30,5 M€ (+3,5 M€)]. Le département maintiendra en 2020 ces actions de proximité en faveur des communes au travers des pactes de solidarité territoriale [24,5 M€].

    [Musique]

  8. Environnement, tourisme et aménagement des hauts

Les crédits de la mission « environnement tourisme et aménagement des hauts » s'élèvent à près de 21 millions d'euros.

[Graph : 20,5 M€ en 2019 contre 20,9 M€ en 2020, objectif : plantation d’un million d’arbres d’ici 2025]

Cette mission s'engage dans la protection et l'aménagement des espaces naturels et forestier [13,9 M€ (+1,5 M€)]. L'objectif en 2020 est de restaurer 700 hectares d'espacés naturels. L'aménagement et le développement écotouristique du territoire font également partie de cette compétence.

 

Les dépenses d'administration générale du Département sont en hausse de 14 millions d'euros, dont 11,5 sont consacrés à la modernisation territoriale des services, à l'amélioration des conditions de travail, et à la transition écologique [28 M€ (+11,5 M€)].

Le financement des ressources humaines est maîtrisé avec une évolution de 0,7% du fait de la stabilisation des effectifs départementaux.

 

Le projet de budget primitif 2020 et le premier budget post-recentralisation du RSA. Ainsi le Département peut accroître ses interventions de plus de 60 millions d'euros en 2020. Cela permettra de donner une nouvelle impulsion à ses politiques sociales, et notamment de mener une expérimentation innovante en faveur du retour à l'emploi des bénéficiaires du RSA. Le Département reprendra toute sa place dans l'accompagnement humain, économique, environnemental et social à La Réunion.

 

« Le Département aux côtés des Réunionnais »

 

Réalisation : Mickael CUVELIER et Emmanuel RICHARD
Direction de la Communication – Département de La Réunion

 

Version texte du document PDF :

Ce que fait le Département pour La Réunion

 

Budget annuel : 1,6 Md€

Effectif : 5 000 agents

Assemblée : 50 élus

400 sites

 

/

 

Notre budget par missions et moyens

 

Enfance : 7 %

Jeunesse : 3 %

Famille : 39 %

Culture – Sport : 1 %

Seniors : 10 %

Handicap : 7 %

Économie : 8 %

Agriculture – Irrigation : 7 %

Environnement : 1 %

Administration générale : 17 %

 

Situation au 31 décembre 2019

 

//

 

Enfance

Budget total : 116,248 M€

Effectif : 1 148 agents

 

Les 41 sites de la Protection Maternelle Infantile ont reçu 18 000 familles en consultation médicale

1 524 assistants maternels agréés pour
4 656 places ouvertes à l’accueil des jeunes enfants

5 780 enfants ont bénéficié du chèque marmaille

852 assistants familliaux sont agréés pour
1 995 places dédiées à la protection

Plus de 2 250 enfants accueillis au titre de la protection de l’enfance

 

Protection de l’enfance : 61 %

Santé et accueil des enfants de moins de 6 ans : 7 %

Prévention des ruptures familiales : 32 %

 

/

 

Famille

Budget total : 654,379 M€

Effectif : 801 agents

 

15 900 familles monoparentales bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active

84 500 autres foyers bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active

5 790 foyers bénéficiaires du Revenu de Solidarité Outre-mer

3 646 foyers aidés par le fonds de solidarité pour le logement

1 487 logements améliorés

 

Revenu de Solidarité Active : 75 %

RSA des familles monoparentales : 17 %

Revenu de solidarité Outre-Mer : 5 %

Soutien à l’habitat : 3 %

 

 

/

 

Jeunesse

Budget total : 45,345 M€

Effectif : 1 341 agents, y compris les agents des collèges : 1 223

 

83 collèges publics et privés, ainsi qu’un collège en construction

60 733 élèves bénéficient du passeport éducatif collégien

1 634 élèves sensibilisés à la citoyenneté par le Conseil Départemental des Jeunes

11,6 M€ de travaux de rénovation et de grosses réparations

10 816 étudiants boursiers dont 26 % hors de La Réunion pour 17,5 M€

 

L’insertion des jeunes

69 jeunes accueillis au sein de l’Académie des Dalons

277 jeunes aidés pour créer leur activité

2 616 jeunes accompagnés par le CNARM pour leur projet d’insertion professionnelle hors de La Réunion

 

L’insertion des jeunes : 21 %

La vie scolaire : 39 %

Les bourses : 40 %

 

/

 

Handicap

Budget total : 115,514 M€

Effectif : 107 agents

 

5 137 bénéficiaires de la prestation compensatrice du handicap

1 398 places en établissement

1 127 aides ménagères

15 802 Pass loisirs

13 347 Pass transport

 

Prestation de compensation du handicap : 43 %

Soutien aux structures d’accompagnement : 2 %

Accueil en établissement : 41 %

Accompagnement individuel : 3 %

Inclusion sociale : 11 %

 

/

 

Seniors

Budget total : 166,774 M€

Effectif : 106 agents

 

17 313 bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie [APA]

1 744 places en établissement

2 188 aides ménagères

27 003 chèques santé

 

APA : 72 %

Accueil familial : 0,5 %

Accueil en établissement : 21 %

Soutien aux structures d’accompagnement : 1 %

Accompagnement individuel : 6 %

 

/

 

Culture-Sport

Budget total : 8,813 M€

Effectif : 249 agents

 

230 000 visiteurs dans 8 équipements culturels

117 projets associatifs soutenus

11 artistes en résidence au sein du Département

52 ligues sportives soutenues

572 clubs de sport

219 sportifs de haut niveau accompagnés

 

Gestion du patrimoine : 21 %

Rayonnement culturel : 53 %

Soutien sportif : 26 %

 

/

 

Économie

Budget total : 141,308 M€

Effectif : 667 agents

 

109,5 M€ de commande publique ont été engagés en 2019

1 512 entreprises ont travaillé avec le Département en 2019 ;
84 % d’entre elles sont locales (siège social à La Réunion)

Les chantiers de la Collectivité sur son patrimoine ont contribué à hauteur de 1 751 dans le secteur du BTP

50 structures d’insertion (associations et CCAS) soutenues pour le financement de 64 projets qui ont généré la création de 592 emplois

 

Travaux sur le patrimoine : 30 %

Gestion du patrimoine : 26 %

Soutien aux communes : 17 %

Insertion par l’activité économique : 27 %

 

/

 

Agriculture-Irrigation

Budget total : 120,168 M€

Effectif : 120 agents

 

89 M€ de financements européens ont été engagés cette année sur le programme FEADER 2014-2020 pour un taux de réalisation total de 73 % du programme

Plus de 183 éleveurs et 422 producteurs de fruits et légumes ont été soutenus

Total irrigué : 250 hectares

84 hectares supplémentaires de terre en friche ont été remis en culture

 

Développement des réseaux d’irrigation : 14 %

Soutien européen à l’agriculture : 74 %

Soutien à l’agriculture : 12 %

 

/

 

Environnement

Budget total : 20,464 M€

Effectif : 111 agents

 

3 695 ha de forêts départementales

92 160 ha d’espaces départemento-domaniaux     

Fréquentation des sentiers de randonnée pédestre : 1 373 608 passages en 2019

 

Travaux et aménagements des sites touristiques : 35 %

Protection des Espaces Naturels Sensibles : 60 %

Préservation des sites touristiques : 5 %

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

REFUSE RÉSISTE (en savoir + en cliquant ici)